Ich war ein Berliner von 1985 bis 1990 ...

 
       
photo photo photo photo
  Glienicker Brucke. L'autre côté, c'est Postdam, interdite aux occidentaux. C'est aussi
le pont des échanges des espions qui alimentait les fantasmes
des films d'espionnage. J'étais à Berlin lors d'un des
derniers échanges (un mathématicien soviétique). Bien sûr,
on ne l'apprenait que le lendemain par les médias.
photo photo photo Les quartiers voisins du mur n'étaient
occupés que par des squats ou des
émigrés, principalement turcs.
Cela faisait vraiment bizarre de suivre
une rue et de la trouver barrée par le mur.
Tout s'arrêtait là, les trottoirs, les pavés,
les rails de tramways. Des observatoires
surélevés permettaient de regarder
chez les voisins .. et de se
retrouver face à face avec les
jumelles des vopos.
    
photo photo photo