Ma collection de photographies anciennes favori envoyer


Bonjour ,

Vous pouvez visiter les différentes séries en utilisant la liste déroulante ci-dessous.

Par série :

et / ou par photographe / éditeur :

et / ou par localisation :




Les Diableries(Second Empire)

Sous le Second Empire, la stéréoscopie fut très populaire. Un des genres souvent représenté fut les "diableries". Il s'agit de petites figurines en plâtre, représentant le diable et des squelettes dans des saynètes. Certaines sont parfois satiriques du pouvoir en place.
Les photos sont sur papier albuminé. Elles sont sépia, mais colorées à la main au verso (les couleurs n'apparaissent que par transparence). Les yeux des "diables" sont percés, et une goutte de résine teintée les rend rouges.


Sur certaines de ces plaques, en bas, entre les deux vues, il apparaît parfois une marque. Ce n'est pas toujours le nom du photographe, mais cela peut être aussi celui de l'éditeur.
"EL" correspond à Ernest Legendre, cartonnier.




Les Diableries


6 Le chateau du diable

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,




1191


Amusements du diable

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


488


Bal chez Satan

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


498
Vélocipède sous le second empire.

 

Extraits de Wikipédia :

Le Vélocipède tombé dans un relatif oubli fut amélioré par l'artisan serrurier Pierre Michaux qui invente avec son fils Ernest la pédale en 1861. L'engin connaît un énorme succès dans la haute société : Le fils de Napoléon III se met en tête de convertir toute la cour au « vélo », au point qu'on le surnomme « vélocipède IV » 3. Le vélocipède est amélioré dans les années 1869-1870.

Des courses sur piste et sur routes sont organisées, la première course de fond ayant relié Paris à Rouen le 7 novembre 1869 à l'initiative du bi-hebdomadaire Le Vélocipède illustré et du fabricant la Compagnie Parisienne des Vélocipèdes. L'éclosion d'une presse spécialisée, notamment le Vélocipède Illustré est un témoignage de cet engouement.

La guerre de 1870 met fin à cette euphorie, qui traverse la Manche au profit des industries anglaises.

" >


Course à la cocotte

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


499
Hennetier (signature sous le pont à gauche).

Ici, la plupart des personnages remettent leurs richesses à Satan qui les transforme en "papier-monnaie". On y voit donc Napoléon III en train de proposer des obligations à court terme afin de pouvoir financer ses grands projets : chemin de fer, amènagement de Paris etc.

A droite, un personnage tend à un âne la "recette à faire fortune".

" >


Diable d'argent

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


486


Fête de Satan

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


497


La fête des lanternes chez Satan

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


490
Wikipédia. Victor Hugo accusait Napoléon d'avoir organisé cette escroquerie.

On voit que Satan (Napo III) a en main le billet dont le numéro est tiré au sort par les 4 squelettes.

" >


La loterie infernale

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


484


La moisson en enfer

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


496
Adolphe Hennetier.

Satan fait apparaître de multiples tentations.

" >


La tentation de St Antoine

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


485


Le concert infernal

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo, 9 x 18 cm

c.1865


1169
Habert, 1861. Elle peut faire référence au couronnement de l'impératrice Eugénie, que les républicains accusaient d'être bigotte.

" >


Le couronnement d'une rosière chez Satan

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


482
Hennetier.
On voit à droite, en bas, une reconstitution des bords de Seine, avec le Pont-Neuf.

" >


Le Diable enlevant les infidèles

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo, 9 x 18 cm

c.1865


507
Habert, 1863.

Elle fait vraisemblablement référence à la Haute-Cour de Justice, qui à partir 1852 devait juger pour des crimes de droit commun les hauts personnages de l'état, mais uniquement sur accusation de Napoléon. Les opposants y voyaient un moyen d'assurer l'impunité des proches de l'empereur.

" >


Le tribunal de Satan

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

1863


489
Ingres, ou Napoleon III rend la liberté à Abd-El-Kader de Tissier.

" >


Les odalisques de Satan

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


491
Hennetier.

" >


Les vendanges en l'enfer

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


493
Hennetier (base du pilastre). On y voit Saoulant insidieusement des humains, habillés bourgeoisement.

" >


Pas de titre

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


483
Napoléon III institua des chasses impériales, signe de pouvoir, comme au temps de l'ancien régime. Elles servirent d'arguments aux opposants.

" >


Rendez-vous de chasse de Satan

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


487
Hennetier. Un des squelettes porte une calotte et un col épiscopal.

Du chaos, des squelettes érigent des pierres tombales en forme de tables des lois, sur lesquelles sont inscrites des formules comme : " Ici, repose la belle", "Elle fut sage", "ici, repose toi".

" >


Résurrection

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo, 9 x 18 cm




502


Théatre de Satan

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


492


Un réveillon chez Satan

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


494
Hennetier (aux pieds de Satan).

" >


Un souper chez Satan

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo, 9 x 18 cm




1172
Habert (en bas de la balustrade en bois)

" >


Une course à Satanville

Papier albuminé
Papier, Positif, Monochrome, Stéréo,

c. 1865


495




New items stereo on EBAY US USA


New items stereo on EBAY UK UK


New items stereo on EBAY France France


New items stereo sur EBAY Germany Allemagne