How to describe a camera ? favori envoyer


AStuceJ'ai créé un petit outil permettant de déterminer le type d'un appareil, à la façon dont fonctionnent certaines flores. Essayez-le Nouvelle fenêtre

Il est très difficile d'identifier un appareil photographique sans le voir. Une description, aussi précise soit-elle, ne remplacera pas une photo ; et encore à condition que celle-ci montre l'appareil et non pas le canapé du salon ;-).
Comme tout le monde ne dispose pas d'un appareil photo pour photographier un appareil photo, je vais essayer de lister les critères de détermination d'un appareil. Cette liste sera certainement amenée à évoluer au gré de vos remarques sur ses manques.

Le langage utilisé ici est simple, la classification est simpliste. Les puristes pourront en être choqués, mais les destinataires de cette page sont avant tout des personnes ne connaissant pas ou peu les appareils photo anciens.

I La forme générale de l'appareil

La forme générale d'un appareil est bien souvent un indicateur de son âge, bien qu'il faille de méfier de faux-amis comme les folding.

PontiacA soufflet ou Folding

L'appareil est assez plat lorsqu'il est fermé. L'ouverture déplie un soufflet. La porte forme un abattant qui se positionne sous le soufflet.
A ne pas confondre avec les chambres



GoldyBox

Un box est un appareil en forme de boîte cubique. A ne pas confondre avec les Détectives.



ChambreChambre

Appareil à soufflet dont la partie antérieure est de taille identique à la partie postérieure.




Ajax Compact ou Appareil peu profond, mais assez large, avec l'objectif à peu près au milieu de la face avant




MurerDétective

Gros box, généralement plus haut que large. Plusieurs plaques peuvent être chargées à l'intérieur.




AiglonReflex à deux objectifs (TLR)

Appareil à deux objectifs. Le dessus est recouvert d'un capot qui se soulève. Dessous ce capot, se trouve une surface en verre sur laquelle apparaît une image. 




CanonReflex mono-objectif (SLR)

Dans ce type d'appareil, l'image vue par le photographe, passe au travers de l'objectif unique.





II Les matériaux de l'appareil

Les appareils photographiques peuvent être en : carton, bois, métal, plastique. Parfois plusieurs matériaux entrent dans la fabrication d'un seul appareil.


Le carton était utilisé pour la fabrication de certains box. Ce carton pouvait être noir ou de couleur (à préciser). Il pouvait être uni ou imprimé (à préciser).

Le bois pouvait être laissé nu ou recouvert d'un habillage. Le bois nu permet de préciser l'essence ou tout au moins la couleur de cette essence. Certains appareils en bois sont recouverts d'un habillage à l'extérieur, mais à l'intérieur, il est possible de voir le bois et éventuellement son essence.

Le métal était très utilisé jusqu'à il y a peu d'années. Il faut distinguer le métal du corps de l'appareil, du métal des ferrures. Exemple, dans le cas des chambres en bois, les ferrures peuvent être nickelées ou en cuivre ou en laiton. Les box peuvent être en métal recouverts d'habillage (pour le savoir, il suffit de faire toc toc sur le côté). Des "compacts" peuvent avoir le corps en métal nu ou recouvert, des appareils en plastique peuvent avoir le capot où se trouve le viseur en métal, etc.. Certains appareils sont en aluminium ou alliage d'aluminium. Ils se reconnaissant par leur tendance à noircir. Il existe quelques appareils en fonte.

Le cuir entre dans la composition des habillages et des soufflets. Ce cuir est souvent remplacé par du simili, sur des appareils plus économiques.

Le plastique : jusqu'à la fin des années 50, une matière synthétique a été très utilisé. Il s'agit de la bakélite. Elle est généralement noire ( elle existe dans d'autres couleurs unies ou chinées, mais c'est beaucoup moins répandu)et brillante. Elle est très fragile au choc, et explose littéralement si celui-ci est violent. La bakélite se moulant, les appareils qui en sont faits, ont des formes "libres". Les matières plastiques plus récentes sont moins fragiles et permettent l'utilisation de toutes les couleurs.

Les matériaux sont-ils mats ou brillants ?

III Les couleurs de l'appareil

Il faut préciser la couleur du corps de l'appareil. Si celui-ci a plusieurs couleurs, il faut préciser à quelle partie correspond telle ou telle couleur.

La face avant de l'appareil autour de l'objectif peut avoir une couleur différente de celle du corps de l'appareil.

Quelle est la couleur du soufflet ?

Le métal de l'appareil est-il peint ?

IV L'objectif

Quel est le nombre d'objectifs ? Généralement, il y a un objectif, mais les reflex à deux objectifs en ont .... deux. Certains appareils très spéciaux peuvent en avoir plus.

Quelles sont les inscriptions portées autour (au plus près de la lentille) de l'objectif ?

L'objectif peut-il être tourné ? dans ce cas, il y a une échelle des distances autour de l'objectif.

L'objectif se trouve-t-il à l'extrémité d'un tube qu'il faut tirer pour prendre une photo ? L'objectif se démonte-t-il de l'appareil ? si oui, est-ce en le vissant ou par un quart de tour (baïonnette)

V Le (ou les) viseur(s)

Où le ou les viseurs se trouvent-ils ?

Sur l'objectif ou sur le corps de l'appareil ?

S'agit-il d'un grand cadre métallique fixé près de l'objectif ? d'un petit miroir incliné à 45 degrés et incorporé au corps de l'appareil ?

d'un viseur en forme de tunnel ?

incorporé au capot du corps de l'appareil ?

de deux cadres métalliques, tous deux sur le corps de l'appareil ?

VI Le déclencheur

Est-il sur le corps de l'appareil ou à coté de l'objectif dans le cas d'un folding?

Pouvez-vous appuyer dessus ou s'agit d'un modèle devant être raccordé à une poire (modèle pneumatique de certaines chambres) ?

VII Les dimensions de l'appareils

En regardant l'appareil par devant : largeur, hauteur et profondeur. Dans le cas d'un folding, les dimensions sont différentes si l'appareil est replié ou pas. Même approximatives, elles aideront à déterminer l'appareil. Certains appareils mesurent 6/7 cm alors que d'autres mesurent plusieurs dizaines de centimètres.

VIII Les inscriptions apparaissant sur l'appareil

Il peut y avoir des inscriptions autour de l'objectif, sur le corps de l'appareil. L'habillage de certains appareils, en lumière rasante, révèle parfois des inscriptions embossées dans le matériau. C'est le cas sur la plupart des appareils de marque Zeiss Ikon. Toutes ces inscriptions peuvent être déterminantes.
A proximité de l'objectif, il peut y avoir plusieurs séries d'inscriptions :
les vitesses : B, T, 1, 1/10, 1/25, 1/50 etc..
l'ouverture : 2,8 5,6 8 11 22 etc..
les distances (exprimées en mètres ou en feet) : 0,8 1 1,5 5 10 15 infini. L'unité a son importance puisqu'elle permet de savoir s'il s'agit ou non d'un appareil provenant d'un pays anglo-saxon.
Sur certains modèles de box, une inscription existe autour de la clé qui permet d'avancer le film. Généralement cette inscription permet de déterminer le format du film utilisable dans cet appareil.

Parfois sur les appareils se trouvent un plaque rivetée ou une décalcomanie. La plupart du temps, il ne s'agit pas du nom de l'appareil, mais du nom du modèle. Dans le cas des chambres et des détectives, ces plaques auront une plus grande importance.

IX Les inscriptions apparaissant à l'intérieur de l'appareil

Si vous arrivez à ouvrir un appareil, vous trouverez peut-être à l'intérieur une inscription indiquant une marque de film et son format. Sur les appareils en bakélite, cette inscription sera moulée, alors que sur les appareils en métal ou plastique, ce sera sur une décalcomanie.

X Les autres compléments techniques

L'appareil a-t-il un retardateur ? Un retardateur est un mécanisme d'horlogerie qui se remonte (généralement sur les folding, il y a un curseur avec un point rouge) et qui s'actionne en appuyant sur le déclencheur. La photo n'est effectivement prise qu'après un certain laps de temps.

L'appareil a-t-il un télémètre ? Un télémètre est un système optique qui assiste le photographe dans le réglage des distances de prises de vue. Vu de l'avant l'appareil présente, la fenêtre du viseur et une seconde petite fenêtre. Lorsqu'on regarde dans le viseur, apparaît au milieu de l'image, une seconde petite image qui se décale, lorsque la distance de mise au point est modifiée. Ce dispositif se trouve surtout sur les "compacts", beaucoup plus rarement sur les folding. Le télémètre peut être couplé, c'est à dire que son image apparaît dans l'image du viseur. S'il n'est pas couplé, il y a à l'arrière de l'appareil, l'oeilleton du viseur et une seconde petite fenêtre spécifique au télémètre.

L'appareil a-t-il une cellule ? Une cellule est un dispositif électrique qui transforme la lumière en électricité et fait bouger une petite aiguille. La partie la plus visible d'une cellule est sa fenêtre, qui est sur la face avant de l'appareil et qui est souvent protégée par un verre à surface globuleuse.

L'appareil fonctionne-t-il avec une pile ? Le logement de la pile est souvent difficile à trouver. Sur les reflex des années 70, il est souvent sous la base de l'appareil. Il faut utiliser la tranche d'une pièce de monnaie pour en dévisser le bouchon.