Réparation

Jacques MAR

Réparation

Message non lu par Jacques MAR » mer. 10 sept. 2014 12:49

:Hello:
Ailleurs, je disais
(...) Mais hier, dans mon nouvel atelier, j'ai commencé à m'approcher de plus près de 2-3 appareils faciles à démonter pour des nettoyages et fait quelques expériences et découvertes (sur des Agfa Silette et sur un Lumière 6x6).
Pour les Agfa Silette (un type 4 et un SL et un Silette L plus récent) je n'ai effectivement rencontré aucune difficulté : démontage du capot et nettoyage des zones et des pièces du viseur et du masque du collimateur, "stimulation" d'un posemètre paresseux (mais il reste paresseux, juste un peu moins), nettoyage plus fin que jusqu'ici sous des pièces que j'ai démontées ou déboitées temporairement, puis remontage du tout. Rien de transcendant, mais résultats concluants.

Je me suis par contre cassé les dents sur un Agfa Optima I.
Il était hors service (au niveau de l'obturateur plus piloté par la cellule). Et, sans vouloir m'attaquer à l'obturateur, j'ai procédé -aussi 'pour voir'- au démontage du capot et de la platine avant. Avec quelques bons outils (y c. un petit spanner) ce fut fait soigneusement et assez rapidement.
Après avoir réveillé l'obturateur (par de nombreuses manipulations/déclenchements directement sur la platine) mais sans pouvoir le faire piloter par la cellule au sélénium (HS), j'ai décidé de tout remonter pour retrouver l'état antérieur (HS, mais déclenchant).
Je précise encore que je n'ai rien démonté sur la platine porte objectif/obturateur.

Et là c'est devenu rock-and-roll ! Mes dix doigts ne suffisaient pas ou alors il y en avait trop qui cachaient ce que j'aurais dû voir et prenaient toute la place.
Les ouvrières/ouvriers du montage chez Agfa devaient savoir, au mm. près et dans quel ordre des gestes très clairement établi, comment (re)monter cet ensemble.
Tout semble facile, on sait exactement quelle est la fonction de chaque pièce et sa place.... mais remettre cela juste comme il faut est un exercice très ardu.
Il y a des emboitements et des tétons qui refusent de rester en place lorsqu'on doit basculer ceci ou cela pour que ça se mette en place justement.
Bref : je n'y suis pas arrivé, même si au plan esthétique (pour l'étagère), tout est rentré dans l'ordre.

Pour beaucoup d'entre vous c'est du b.a.-ba.
Mais ce partage pourrait signaler à ceux qui ne sont pas des micro-mécaniciens, et qui se lancent, que même un simple démontage-remontage peut être un défi.
.
Fichiers joints
Demontage_Agfa_Optima_2014-09-07.jpg
De HS à HS ... phase de repos.
Demontage_Agfa_Optima_2014-09-07.jpg (40.54 Kio) Vu 1412 fois

Avatar du membre
Jacques Bratieres
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4391
Enregistré le : ven. 20 mai 2011 09:58
Contact :

Re: Réparation

Message non lu par Jacques Bratieres » mer. 10 sept. 2014 14:49

Bon courage Jacques,

Mon faible don pour la mécanique me limite aux appareils simples ET d'avant 1940.
J.Bratières
https://www.qobra.fr

Répondre

Retourner vers « Agfa »