réparation contax IIIa

Invité

réparation contax IIIa

Message non lu par Invité » mar. 30 oct. 2007 22:24

J'envisage de faire réviser mon contax IIIa (la cellule chahute quand on tourne la mollette de réglage de plus d'1/5 de tour ; plus quelques problème de rideau au 1/500 et 1/1250) ; ce ne sont pas des problèmes très graves et je me suis même demandé si ça valait la peine.
Bon, mais j'ai eu une correspondance abondante depuis une semaine avec Steve Ash qui m'a beaucoup aidé à faire les tests et à isoler clairement les ennuis et j'envisage de le lui envoyer (il demande 80 euros max avec le port). Avant de faire cette démarche je vous demande ce que vous en pensez. Puis-je faire confiance ?
Merci de votre réponse

jean-pierre blaché

Didier Dubeau
Messages : 52
Enregistré le : mar. 2 oct. 2007 21:23

Message non lu par Didier Dubeau » mar. 30 oct. 2007 22:25

Bonjour,

Sans vouloir lui faire de la pub (je n'ai pas de pourcentage sur ses bénéfices) vous pouvez contacter Mael Bilquey, un membre de ce forum, qui a les compétences pour répondre à vos attentes.

Par la touche email !

En ligne
Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13980
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » mar. 30 oct. 2007 22:25

Je ne sais d'ailleurs pas qui est Steve Ash
-

Avatar du membre
pierre dirapon
Messages : 210
Enregistré le : mer. 22 mars 2006 17:41
Contact :

Message non lu par pierre dirapon » mar. 30 oct. 2007 22:26

Bonjour Jean-Pierre,

en matière d'appareils anciens comme dans d'autres domaines, l'expérience m'a appris que le mieux est souvent l'ennemi du bien.

Lors de ton premier fil concernant ton Contax, tu parlais d'un problème de vitesses lentes... tu parles maintenant des vitesses rapides: de quoi s'agit-t-il au juste, comment as-tu pu déceler ce problème?? As-tu exposé un film à toutes les vitesses?? (si tu veux aller plus loin, tu trouveras sur mon site un schema pour fabriquer un testeur de vitesses d'obturateur)

Quant à la cellule, même en bonne forme elle ne délivrera que des informations aproximatives: rien de tel qu'une bonne cellule à main...

Ceci dit, après celà, tu fais ce que tu veux avec ton appareil, et Mael dispose de toutes les compétences requises!

Bonnes photos

Pierre Dirapon

Mael Bilquey

Message non lu par Mael Bilquey » mar. 30 oct. 2007 22:27

Steve ash a l'air de s'y connaitre. Je ne sais plus quel est son site, mais il a de l'expérience dans la remise en état des Contax.

Avec le recul, (j'en ai réparé quelques uns, je ne le fait plus aujourd'hui par manque de pièces) voici ce que je pense aujourd'hui du fait de réparer un posemètre sur un Contax III :

C'est déjà un miracle que le posemètre réagisse. Ensuite, qu'il soit juste, je crois que c'est aussi assez illusoire. Même en remplaçant tous les éléments, ca ne reste qu'un posemètre au sélénium des années 30...Affreusement mal placé. Dans certaines configuration, le soleil se reflète dans le chrome de l'objectif et rends le posemètre complètement fou.
Si l'aiguille bat, c'est surement la piste graphitée qui se trouve sous le bouton de rembobinage qui est H.S.

Enfin ce n'est que mon avis.

Invité

Message non lu par Invité » mar. 30 oct. 2007 22:27

Merci beaucoup Pierre (et merci aussi à Mael) pour ce conseil qui tape pile dans mon défaut préféré.
Effectivement quand j'ai eu mon appareil il y avait une lenteur excessive des vitesses en-dessous du 1/25. Mais les multiples essais que j'ai fait ont libéré ces vitesses et maintenant si je compare à l'œil et au son avec mon M6 elles sont bonnes (on fait même bien la différence nentre le 1/5 du contax et le 1/4 du M6) : confirmation par un petit test sur film. Certes ce n'est qu'un négatif couleur et sur 3 vitesses lentes 1/2, 1/8 et 1/25 (avec la même image bien sûr) : apparemment pas de différence. Par contre le 1/500 m'a donné une bande bleu foncé en haut d'image et le 1/1250 pas d'image du tout. Pour le 1/1250 j'ai pu observer à l'œil l'absence de fente lors du défilement à plusieurs reprises.
Steve ash (http://www.sdash.plus.com/contax_a/) a d'ailleurs tempéré ma volonté de faire réviser : c'est moi qui ai insisté.
La cellule fonctionne de façon étonnement exacte pour une sélénium, mais arrivé à 1/3 de tour environ (je me suis trompé en disant 1/5) lelle se déconnecte et se reconnecte de façon intempestive.
Vous avez répondu à une question que je me posais : est-ce que ça vaut la peine de faire réviser la cellule. Reste les vitesses. Pourraient-elles se décrasser par l'usage ?
Merci

jean-pierre blaché

Mael Bilquey

Message non lu par Mael Bilquey » mar. 30 oct. 2007 22:28

Rebonjour.

Le Contax est une sacrée usine à gaz.

Rien ne peut remettre d'aplomb les vitesses, à part une révision intégrale de l'obturateur. Il n'y a pas de miracle. Les lubrifiants se figent avec le temps, la poussière s'installe, le ressort de l'obturateur se détend, les rubans de soie s'usent et finissent par lacher.

Comme les montres mécaniques, ces petits mécanismes nécessitent des interventions périodiques pour continuer à fonctionner correctement.

L'absence de 1/1250 et le chevauchement du 1/500 est tout à fait caractéristique sur un Contax d'un obturateur à réviser.

Stephan VDZ
Messages : 931
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2007 13:43

Message non lu par Stephan VDZ » mar. 30 oct. 2007 22:29

utilisateur d'usine(s) à gaz germanique commençant par C. également, je suis très content de mon réparateur (pas de site internet mais contactable par mail photoclinic@skynet.be), évidemment c'est en Belgique (Hannut). Il m'a nettoyé et remis en route mes contaxs ( 2 xII, IIa) mais surtout un IIIa et un III. Les obtus sont tous superbes, et même la cellule du III fonctionne et est juste... (c'est pas une lunasix mais ça fonctionne).

cela dit un II ou un IIa et une cellule à main c'est beaucoup plus efficace :wink:

Stephan VdZ
Stephan


"mieux vaut avancer dans le doute que reculer dans les certitudes"

Répondre

Retourner vers « Zeiss Ikon »