Page 1 sur 1

Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : mar. 24 juin 2014 21:02
par Jacques MAR
:Hello:
Bonsoir,
Si vous essuyez des critiques quant à votre vice (la collection de souvent petits appareils photographiques),
faites visiter le musée présenté sur son site par ce Mr. Martin aux USA.

Je pense que certains d'entre nous y sont déjà arrivés sur la toile lors d'une recherche ou d'une autre.
Mr. Martin ne se contente pas de collectionner les appareils photographiques (on ne va pas le lui reprocher) mais aussi : les machines à écrire, les ordinateurs, les calculatrices de bureau, les caméras de cinéma et les projecteurs, les bicyclettes, les postes de radio, les raquettes de tennis (et d'autres sport), les appareils TV, les amplificateurs HiFi, les téléphones, les aspirateurs, les fers à repasser, les réveils, ...
Certaines collections ne sont pas négligeables, d'autres à leur début (seulement deux petits bateaux) ! 8)

Dans l'ensemble, largement de quoi ouvrir une belle brocante ! :boing:

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : mer. 25 juin 2014 08:57
par Jacques Bratieres
merci Jacques !

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : mer. 25 juin 2014 09:25
par Raoul Ru
Merci! Non, je ne connaissais pas ce site, je ne suis jamais tombé dessus. Il doit avoir un manoir pour loger tout ça!

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : mer. 25 juin 2014 12:07
par Arnaud SAUDAX
:Hello: Personnellement, j'ai du mal à appeler cet accumoncellement une "collection"... Une collection digne de ce nom doit avoir une "âme", et je ne sens rien de tel ici... :gratgrat:

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : mer. 25 juin 2014 12:37
par Jacques Bratieres
Amusante, la pyramide du Louvre qui contient le musée des machines à écrire. Des objets intéressants dans la partie 'Other stuff', notamment quelques téléviseurs.

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : mer. 25 juin 2014 15:07
par Bernard Muraccioli
La partie 'Computer' me rappelle pleins de souvenirs. Ayant commencé en 1980 mon boulot d'informaticien , j'ai travaillé sur pas mal de ces machines, dont un magnifique Microvax II de DEC que j'ai installé en 84 dans un chantier dans l'Atlas Marocain ...
Une petite larme :gratgrat: le temps passe.

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : mer. 25 juin 2014 17:43
par Jacques Bratieres
Bonjour Bernard,

J'ai eu aussi à mon boulot un micro Vax II, mais aussi les prédecesseurs : les PDP11.

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : mer. 25 juin 2014 20:33
par Jean-Francois LEC
J'ai travaillé sur le premier PDP 11/60 livré en France en 1978, 128 Ko de RAM, stockage des données et programmes sur disques durs amovibles 10 Mo de 500 mm de diamètre.
Projet de robotique/visionique industrielle avec une caméra numérique SOFRETEC (Groupe Kinoptic) équipée d'une barrette linéaire numérique Fairchild de 1728 pixels. Image saisie au défilé à 1 m/s, temps de traitement 2 ns/ligne, stockage en parallèle sur RAM de 2Mo avant multiplexage 16 bits et sérialisation. 12 000 instructions en Fortran, toutes tapées à la main sur TTY .
Machine de coupe à commande numériques de 4 outils à 3 axes, commandés par 12 moteurs pas à pas, pilotés depuis le PDP par automate programmable Cegelec Alspa : 16 Ko en mémoire ferrite tissée, programme écrit en héxadécimal inscrit manuellement en mémoire en code héxa par des boutons, sauvegardé sur mini cassette Philips. Le micro-processeur INTEL balbutiait encore dans les têtes des créateurs.
Le paléolithique de la robotique et cela marchait très bien = 10 s par cycle de 8 forme à disposer et découper entières dans une pièce de forme relativement constante mais avec des trous de forme aléatoire disposés n'importe où.
On ne pouvait confier un tel projet qu'à un fondu de la photo ...
J'ai eu le privilège de déjeuner une fois pendant ce projet avec Jean-Luc Lagardère alors patron de Matra.

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : mer. 25 juin 2014 21:12
par Jacques MAR
:Hello:
Puisqu'on a dévié sur les PC : j'ai, toujours stocké chez moi, mon premier PC acquis en août/septembre 1984 : un IBM PC 5155 dit portable (disons transportable avec pas loin de 14kg). La dernière fois que je l'ai sorti de son sac il fonctionnait toujours. J'ai conservé les disquettes DOS 2.1 qui vont avec et quelques programmes.

En mémoire physique il avait un programme basic que je n'utilisais pas parce que la sauvegarde de résultats d'un session à l'autre était impossible.
Par contre j'avais deux slots de disquette : dans l'un le DOS 2.1 (rangé avec l'appareil) et dans l'autre les programmes éventuels et les données.
J'ai travaillé avec cet ordinateur (traitement de texte et feuilles de calcul essentiellement) jusqu'en 1990. Je l'ai notamment eu comme PC personnel en Afrique 4 ans durant. Au bureau j'avais mieux : un IBM XT bien doté puis un Compaq portable III.

A la fin, l'IBM PC portable était équipé d'un disque dur enfiché sur une carte longue et assez rapidement j'avais acquis une carte de mémoires supplémentaire avec horloge intégrée ainsi qu'un écran couleur que je posais sur la "machine à coudre" posée à plat face à moi.
En effet avec le PC nu, il fallait donner la date et l'heure chaque fois qu'on l'allumait.

J'imagine ne pas être le seul à avoir connu ces temps lointains de l'informatique de bureau (et de loisir).
.

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : mer. 25 juin 2014 22:10
par Bernard Muraccioli
Oh tu sais Jacques, on a pas trop devié sur les PC, les Canon EOS et autres Nikon numériques sont bien plus puissants que nos anciens Vax PDP et autres :turlututu:
Mais je viens de faire le tour des déclenchements manuels de mes appareils. Le bruit du déclencheur du Contarex, c'est queque chose :boing:

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : jeu. 26 juin 2014 00:38
par Raoul Ru
En 1990 dans mon entreprise on numérisait des diapos et des documents opaques avec un mac, une carte et une caméra Sony de plateau. Le problème c'était le stockage et...son prix. Notre premier disque dur externe de 1Go nous a couté 6mil francs. Pour envoyer les fichiers à nos clients on utilisait des disques magnéto-optiques (quelle lenteur!) et des Syquest (88mega...) Le Mac il marche toujours. Les lecteurs Syquest aussi. La compta je la faisait sur un Olivetti sur Dos Shell (un cadeau empoisonné) et une imprimante qui me rendait dingue avec le bruit de l'aiguille pendant un après-midi entier pour tirer le bilan...Il avait le fameux jeu sur fond vert du tennis. Le tout sous disquettes souples. J'ai pensé le donner au musée d'Arts et Métiers mais finalement j'ai pris un certain plaisir à le jeter à la poubelle. Petite revanche entre amis.
Notre premier scanner avec dos transparent, un Quato, nous a couté 45000 francs en 2000. J'ai acheté un autre récemment , bien meilleur, pour moins de 200 Euros.
Dans les années 90 il y avait encore des photograveurs que pour le stockage des sorties du scanner (qui coutait entre 1million et demi et 2 millions de francs) utilisaient les machins à ruban, des espèces de gros frigos, dignes de Goldfinger.
Mais des copains du lycée ont fait la fac d'ingénierie à Buenos Aires dans les années 70 avec un monstre énorme à valves, ruban ou cartes perforées, qui coutait la peau de fesses, il était un de seuls en Amérique du Sud.
Sa puissance était moindre qu'une montre d'aujourd'hui...
Je me demande toujours comment il n'y a pas eu davantage d'accidents avec les vols dans l'espace,rien qu'en regardant les boutons.

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : jeu. 26 juin 2014 07:01
par Jacques MAR
Bernard Muraccioli a écrit :Oh tu sais Jacques, on a pas trop devié sur les PC, les Canon EOS et autres Nikon numériques sont bien plus puissants que nos anciens Vax PDP et autres :turlututu:
Mais je viens de faire le tour des déclenchements manuels de mes appareils. Le bruit du déclencheur du Contarex, c'est queque chose :boing:
C'est vrai Bernard,
  • (1) il y a plus d'électronique embarquée dans ma modeste VW bluemotion que dans un Airbus de première génération !

    (2) effectivement, ce déclenchement-là relève plutôt de la haute horlogerie que de clic-clac Kodak !
    ....Je me souviens avoir lu que le seul sous-ensemble de l'armement du Contarex comptait plusieurs centaines de pièces (d'horlogerie !)
    ....sur le gros millier de pièce de l'ensemble de l'appareil.
    ....Ce n'est pas pour rien que les astronautes américains avaient emporté un Contarex Special pour leur première sortie dans l'espace,
    ....sans même en aviser Zeiss Ikon, dit-on.
.

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : jeu. 26 juin 2014 07:53
par Bernard Muraccioli
Raoul Ru a écrit :En 1990 dans mon entreprise on numérisait des diapos et des documents opaques avec un mac, une carte et une caméra Sony de plateau. Le problème c'était le stockage et...son prix. Notre premier disque dur externe de 1Go nous a couté 6mil francs.
Ça me rappelle qu'en 1980 le Journal 01 Informatique avait fait une enquête auprès des principaux Directeurs Informatiques de l'époque. La question était : "Qu'elle sera l'informatique dans 20 ans, en l'an 2000 ?" . Je ne me souviens pas de toutes les réponses, mais il y en avait deux qui rétrospectivement sont amusantes :

En l'an 2000 la traduction automatique sera parfaite, il n'y aura plus de traducteurs humains.

En l'an 2000 on aura des disques de 1 Giga.

Comme quoi l'art de la prospective est délicat :gratgrat:

Bon ça fait un peu vieux combattant nostalgique, mais des fois la nostalgie ça fait du bien au moral :)

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : jeu. 26 juin 2014 08:37
par Jacques Bratieres
Notre société a été (en 1975) la première en Europe à, acheter le premier PDP 11/70. Il y avait deux disque RP04 (90 MO chacun) http://www.columbia.edu/cu/computinghistory/rp04.html . Taillle et poids chacun d'un machine à laver, prix sans rapport !

Re: Si vous essuyez des critiques quant à votre vice...

Posté : jeu. 26 juin 2014 08:59
par Bernard Muraccioli
Je me rappelle bien de ces disques, que j'ai monté plus tard sur des Data General, et j'ai même eu droit à un atterrissage de tête, un boucan effroyable et de la fumée partout ... Impressionnant quand on a regardé la tête que faisait le plateau concerné. Un atterrissage qui a coûté très cher. :ronchon: