Nettoyeur ultra sons.

Quel outillage utiliser, où trouver les petites fournitures (vis)
Avatar du membre
Frédéric SEC
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 1270
Enregistré le : ven. 27 févr. 2009 15:39

Nettoyeur ultra sons.

Message non lu par Frédéric SEC »

Bonsoir,
Entre les modèles simples et ceux qui sont chauffants, la différence de qualité de nettoyage est elle flagrante ?

Frédéric.
Dans ces pays ou le pied règne en maître, il serait bon que le mètre prit pied.
Boris Vian - Un Automne à Pékin.

Bruno lanc

Re: Nettoyeur ultra sons.

Message non lu par Bruno lanc »

Pour avoir les deux à l'atelier je dirais que non.
même moi je n'en ai pas de besoin suffisant pour justifier le prix et la consommation électrique du chauffant en fait, et c'est une telle usine à gaz ce truc que je ne vais pas tarder à le revendre à un pote dentiste qui lui en a réellement l'usage.

Fais avant tout attention à la qualité des emmeteurs ultrasons la stabilité des fréquences est très importante. Un autre point est la possibilité de le faire travailler à plusieurs fréquences, voire avec des cycles programmables sur les diverses fréquences.
La répartition des emmeteurs sous la cuve est aussi un bon critère de choix, pour identifier les zones chaudes et froides en termes de nettoyages.

Mais bon quoi qu'il en soit le plus important reste la qualité des solutions et solvants que tu vas employer, que tu peux chauffer sans problèmes à part (j'évite de les employer à plus de 35°C en général sauf pour des décollages de lentilles et quelques autres applications.). Il ne faut pas oublier que pour des nettoyages par ultrasons à chaud il est très fortement conseillé de nettoyer métaux par métaux et non des mécanismes entiers. J'ai un obtu assez moderne en ce moment dont le mécanisme basse vitesses a subi un nettoyage "en bloc" non démonté, moralité, soudage électrolytique des pignons acier sur la platine... Les bains de nettoyage amoniaqués et contenant du savon noir sont à éviter (et malheureusement la norme en horlogerie), les premiers sont de vraies harpies ioniques pour toutes les pièces bi-matériaux (ressorts sertis...) et les seconds laissent un film gras qu'il faut ensuite retirer à l'aide d'un naphta, d'un xylène ou de trichlo, et vu l'efficacité de ces produits autant les employer en première intention...

Et après vive le sêchage, ça n'a pas l'air mais je t'assure que la petite cuve à sciure chaude est une vraie merveille! Et attention une fois nettoyées les pièces n'ont plus de protection contre les attaques extérieures, donc pas de manipulation à mains nues...

Après nous n'avons probablement pas les mêmes besoins mais j'espère que ça te donne une bonne piste...

Avatar du membre
Frédéric SEC
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 1270
Enregistré le : ven. 27 févr. 2009 15:39

Re: Nettoyeur ultra sons.

Message non lu par Frédéric SEC »

Bonsoir Bruno,
Merci pour tes conseils éclairés.
Mes besoins de nettoyage seront divers et variés, je note particulièrement qu'il faut éviter de nettoyer des ensembles mécaniques complets.
Après l'achat (qui ne presse pas) je ne manquerai pas de vous faire partager d'éventuelles mésaventures, rares j'espère.


Frédéric.
Dans ces pays ou le pied règne en maître, il serait bon que le mètre prit pied.
Boris Vian - Un Automne à Pékin.

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 14467
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Re: Nettoyeur ultra sons.

Message non lu par Sylvain Halgand »

Pour ma part, j'ai acheté un modèle ultra simple et pas cher sur Ebay, je pense que je me suis fait b..r.
-

Jacques MAR

Re: Nettoyeur ultra sons.

Message non lu par Jacques MAR »

Sylvain Halgand a écrit : (...) je pense que je me suis fait b..r.
ça n'est pourtant pas la fonction principale de ces machines... à moins que cela ne t'ait fait faire l'économie de l'hygiéniste dentaire, auquel cas tu auras fait une bonne affaire. :turlututu:

:Tchin:

Répondre

Retourner vers « Outillage »