Décoller puis recoller une cuirette ....

Comment refaire un habillage, comment nettoyer la cuirette etc
Jacques MAR

Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » sam. 18 oct. 2014 16:02

:Hello:
Bonsoir,
J'ai un ou deux appareils dont les cuirettes ont dû être recollées par le propriétaire précédent ou le brocanteur/vendeur qui voulait leur donner meilleure allure. Et puis, avec le temps (et probablement en raison du type de colle,) voilà ces cuirettes qui rebiquent, décollées en partie mais parfois devenues bien dures à cause de la colle.
J'aimerais reprendre tout cela, mettre les choses à plat, si vous voulez. :wink:

Ma question pour une première étape : quel produit vigoureux mais non destructeur utiliser pour décoller partiellement ou totalement ces cuirettes ? Ceci afin de permettre un nettoyage des anciennes trace de colle puis un ré-encollage.

J'imagine qu'il y a plus d'une réponse, en fonction des colles. Mais tous vos retours seront bienvenus et je procéderai avec prudence avec de petits essais dans un coin.

Merci d'avance.
Modifié en dernier par Jacques MAR le mar. 4 nov. 2014 11:05, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Eric Carlhan
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 7573
Enregistré le : ven. 5 août 2005 17:41
Localisation : France, Franche Comté, Jura
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Eric Carlhan » sam. 18 oct. 2014 17:12

J'aurais tendance à dire un ciseau à bois bien affuté :gratgrat:
Le prix s'oublie, la qualité reste
Bastien (1ère gâchette chez Volfoni)

Jacques MAR

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » sam. 18 oct. 2014 18:06

Merci Eric,

Ça c'est l'outil (bonne idée en effet).
Mais pas trop affûté quand même, le ciseau, pour éviter un accident avec la cuirette qui résisterait trop ici ou là et que le ciseau trancherait net :shock: ).
Une spatule à mastic en tant qu'alternative.

Mais ne faut-il pas ramollir la cuirette avec un produit chimique (qui n'attaque pas trop le cuir et sa couleur) ? Pour la décoller aussi.
Voire même la nettoyer, cette cuirette, des restes de colle durcie....

Quel solvant à la fois efficace et ménager ?

Avatar du membre
Daniel C
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 2317
Enregistré le : ven. 2 nov. 2007 17:03
Localisation : SEINE St DENIS
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Daniel C » sam. 18 oct. 2014 18:23

Aucun produit qui puisse endomager la cuirertte sauf de l'huile de coude
Pour décoller les cuirettes j'utilise des cuters spéciaux utilisés par les maquetistes.
Le principe est d'appliquer le fil coupant du cuter contre le métal du boitier avec un angle très faible comme celui que l'on utiliserai pour affuter la lame.
On glisse le cuter contre le métal et de cette façon on ne peut pas couper la cuirette.
Une fois la cuiirette enlevée, je n'utilise aucun produit pour enlever les résidus de colle mais je ponce cette colle en frottant la cuirette sur une papier de verre fin.
On ponce avec précaution jusqu'à ce que la pièce de cuir retrouve son épaisseur initiale donc sa flexibilité.
J'enlève les résidus de colle sur le boîtier avec un cuter et du papier émeri.
Tout change mais rien ne change
Lao Tseu

Jacques MAR

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » sam. 18 oct. 2014 18:46

:Hello:
Merci bcp Daniel !
Je me tiens donc à l'écart de toute chimie !
Je vais utiliser ton conseil et, en cas de questions nouvelles, re-consulterai.
Bon dimanche.

Avatar du membre
David Chaumeret
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 515
Enregistré le : dim. 14 août 2011 08:48
Localisation : Seine-Saint-Denis (93)
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par David Chaumeret » sam. 18 oct. 2014 19:14

personnellement, j’utilise de l'essence F avec un coton tige pour retirer la colle des cuirettes et je n'est pas vue de dégradation sur le cuir pour le moment avec cette technique.

Avatar du membre
jean manet
Messages : 242
Enregistré le : dim. 21 nov. 2010 21:12
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par jean manet » sam. 18 oct. 2014 20:02

Préférer l'essence A qui est moins grasse et beaucoup plus volatile.


Avatar du membre
michel-c
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 614
Enregistré le : jeu. 24 févr. 2005 15:44
Localisation : RP
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par michel-c » dim. 19 oct. 2014 08:21

Tout comme Daniel C, avec juste un petit plus.
La main (gauche pour moi) tenant l'appareil est protégée par un gant cuir. En effet (je suis peut être maladroit) mais en cas de dérapage du cutter il va directement dans la main!

Jacques MAR

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » dim. 19 oct. 2014 08:51

:Hello:
Merci à tous.
Il me reste à essayer. Car maintenant (avec mon petit atelier) je n'ai plus l'excuse des appareils dans des cartons.

matthias kay
Messages : 110
Enregistré le : mar. 10 avr. 2012 15:05
Localisation : Ingersheim

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par matthias kay » dim. 19 oct. 2014 13:38

Bonjour la suisse

Pour ma part ,j'utilise de l'eau écarlate, j'en ai utiliser pour enlever les cuirette du boitier de mon Contax 139 pour les avoir comme model pour pouvoir découper les nouvelles et ainsi lui refaire une beauté ,le grippe avec .

Avant j'utilisais l'eau écarlate surtout pour nettoyer les rails et les roues de mes trains électrique ,car elle n'est pas grasse et permet un bon contact électrique après ,aussi j'ai tenter sur mon contax et cela a fonctionner ,je l'utilise aussi pour retirer les étiquettes des prix ,sur les livres et objets fragiles ,donc j'ai fait le teste et cela a fonctionner .

Mais tous dépend de la colle ??
Matthias
Mieux vaut être bon en rien que ,nul en tout,car, ont est au moins bon en quelque choses même,si c'est, rien.

Jacques MAR

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » dim. 19 oct. 2014 19:32

Merci Matthias,

Les frontières étant ce qu'elles sont (on peut le regretter, mais je ne suis pas un fan de la globalisation) j'avoue ma grande ignorance : qu'est-ce que de l'eau écarlate au pt de vue chimique ? Que je sache, ça n'existe pas de ce côté-ci de Bâle.

****

Et comme nous sommes des gens sérieux et à forte tendance écologiste, j'aimerais rappeler l'incident dont la chimie bâloise fut la cause en 1986, à Schweizer-Halle, l'une des plus grandes catastrophes chimiques de l'après-guerre. Les mauvaises langues ont dit alors, parce que la lutte contre le feu avait obligé à déverser de tonnes d'eau contaminées dans le Rhin (1'200 tonnes d'insecticides et de pesticides, 2 tonnes de mercure, 15 tonnes de bleu de Berlin et de Rhodamine B) qu'il y avait de l'eau de Bâle dans les trous de Cologne.
Ce n'est pas des plus fins, mais c'est une contrepèterie dont j'aurais bien aimé féliciter son auteur.

****

Retour au sujet : qu'est-ce que de l'eau écarlate au pt de vue chimique ?

Avatar du membre
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 6137
Enregistré le : lun. 14 mai 2007 17:41
Localisation : Mirabel aux B. Provence
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Arnaud SAUDAX » dim. 19 oct. 2014 19:48

:Hello: l'Eau écarlate est le nom commercial d'un distillat de pétrole, qui n'a pas plus d'individualité chimique que l'essence A, B, C, D ou F...
Comme leur nom d'indique, les distillats de pétrole résulte de la distillation du pétrole... dans des colonnes à plateaux, et en fonction de la hauteur du plateau dans la colonne, le distillat que l'on va y recueillir aura des caractéristiques différentes, comme la température d'ébullition et celle de condensation. Mais la véritable composition chimique dépend beaucoup de l'origine du brut qui entre dans la raffinerie...
Pour les cuirettes qui se racornissent, l'origine en est souvent un recollage avec une colle cahoutchouc de genre "Pattex" (Je ne sais pas si cette marque est présente en Suisse...) Un des solvants est le benzène (hydrocarbure cyclique ou aromatique) dont la vente est plus ou moins interdite...
Iconomécanophile chauvin...

Avatar du membre
Eric Carlhan
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 7573
Enregistré le : ven. 5 août 2005 17:41
Localisation : France, Franche Comté, Jura
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Eric Carlhan » lun. 20 oct. 2014 16:25

L'eau écarlate, je crois que c'est le perchloroéthylène. Il a l'amusante particularité d'enlever le crayon sans toucher à l'encre de chine. Précieux quand on dessinait à la planche :boing:
Le prix s'oublie, la qualité reste
Bastien (1ère gâchette chez Volfoni)

Avatar du membre
jean manet
Messages : 242
Enregistré le : dim. 21 nov. 2010 21:12
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par jean manet » lun. 20 oct. 2014 19:02

Pour ma part, je frottais mes calques à l'essence A (encore !)


Jean-Pierre S
Messages : 272
Enregistré le : lun. 13 janv. 2014 18:06

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jean-Pierre S » lun. 20 oct. 2014 20:16

Bonsoir,
Avez vous essayé de ramollir la colle avec un sèche cheveux? Pour les colles contact cela devrait convenir, je pense....
JPS

Jacques MAR

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » lun. 20 oct. 2014 22:36

:Hello:
Merci de vos informations scientifiques et pratiques, bien utiles pour la suite de ma carrière de dépeceur / écorcheur d'appareils anciens qui ne m'ont rien fait !

J'ai le choix des méthodes, mais sadique, je choisirai la méthode douce pour l'écorchage (c'est plus lent), quitte à nettoyer les peaux une fois déposées.
.

Avatar du membre
Jacques Bratieres
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4186
Enregistré le : ven. 20 mai 2011 09:58
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques Bratieres » mar. 21 oct. 2014 07:32

Bonjour Jacques,

J'espère que ton appareil est assez vaste pour que tu puisses tester les différentes méthodes et nous donner le résultat de chacune.
J.Bratières
https://www.qobra.fr

Jacques MAR

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » mar. 21 oct. 2014 11:28

Jacques,
Merci.
Il s'agit de plus d'un appareil... Je vais commencer pas deux-trois pas trop dommages ! :wink:

Jacques MAR

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » ven. 24 oct. 2014 20:02

:Hello: Voici la première phase de l'écorchage d'un Futura de 1954.

J'ai travaillé de la manière suggérée mais avec une petite spatule à mastiquer. Elle a l'avantage d'être un peu moins affutée qu'un cutter. J'ai palcé la lame contre le métal et y suis allé doucement tout en humectant légèrement avec ce que nous appelons ici de la benzine rectifiée (utilisée comme détachant). J'avais fait un test et le colorant de la cuirette n'avait pas bougé.

J'ai fait trois observations :
1. comme on le voit sur les photos, le métal avait été enduit très méthodiquement d'une colle, en serpentin bien serré.
2. on voit aussi qu'il y avait comme un substrat textile très fin (une toile ultra fine).
3. le dos de la cuirette comprend encore un substrat textile, mais un autre, bien noir et relativement épais, qui ne s'est pas détaché.

Questions à ce sujet :
la toile ultra fine qui est restée sur le métal faisait-elle partie de la cuirette ?
Ou a-t-elle été posée en tant que partie du processus d'encollage ???

Et, conséquence pour la suite de mon intervention : devrais-je nettoyer (= poncer à fond) tout ce qui reste sur le métal ? Ou, au contraire, considérer que ces restes (de colle, d'entoilage) font un bon fond d'accroche pour le nouvel encollage ???

Il y a-t-il un spécialiste bon praticien qui puisse me répondre ? Je l'en remercie par avance.

Question subsidiaire : je vais nettoyer les cuirettes de leur reste de colle en les ponçant très légèrement comme suggéré. Ensuite, quelle colle utiliser qui soit bonne et résistante mais dont on puisse se débarrasser sans trop de difficulté une fois dans le futur, si nécessaire ? (Je déteste les colles 'définitives').
.
Futura_écorché_3.jpg
Futura écorché - avant tout nettoyage
Futura_écorché_3.jpg (90.13 Kio) Vu 19181 fois
Futura_écorché_5.jpg
Futura écorché - avant tout nettoyage
Futura_écorché_5.jpg (84.35 Kio) Vu 19184 fois
Futura_écorché_2.jpg
Futura écorché - avant tout nettoyage
Futura_écorché_2.jpg (51.83 Kio) Vu 19182 fois

Avatar du membre
Eric Carlhan
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 7573
Enregistré le : ven. 5 août 2005 17:41
Localisation : France, Franche Comté, Jura
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Eric Carlhan » sam. 25 oct. 2014 06:00

J'aurais tendance à penser que le "textile" noir resté sur l'appareil est la colle avec la couche superficielle de la cuirette.

Un petit ponçage suivi d'un dépoussiérage devrait suffire à mon avis.
Le prix s'oublie, la qualité reste
Bastien (1ère gâchette chez Volfoni)

didier rob
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 674
Enregistré le : mer. 9 janv. 2013 18:53

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par didier rob » mer. 29 oct. 2014 12:26

Bonjour ,

J'ai fais moi meme un essai il y a un mois sur un appareil H S en vue de

faire une réparation,j'ai fais un grattage au cutteur en allant très doucement

C'est très long a faire pour ne pas couper le cuir,la colle en réaction sur l'alu avait fait

une boursoufflure importante, je l'ai gratté et poncer ,j'avais gratté 5cmX6cm ,j'ai réussi a mettre 2 coups de cutter léger dans le cuir.

J'ai été plus prudent pour ma réparation,dans cette méthode il y a le risque de louper a tout moment.

J'ai recoller a la colle UHU stic baton de colle a papier,ai je bien fait ?

didier rob

Jacques MAR

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » mer. 29 oct. 2014 14:22

:Hello:
Merci à tous de vos contributions.
Je partage aujourd'hui une image sur le ponçage du dos des cuirettes, juste pour information.
Les cuirettes sont désormais propres, prêtes à être ré-encollées. Elles sont toutefois bien rigides et sèches. Les bords qui avaient été traités avec une autre colle lors d'une réparation antérieure restent un peu durs et je crains que ce soit difficile d'assurer une parfaite planéité lors de l'encollage !
Poncage_dos_cuirettes_Futura_ex6746.jpg
Ponçage avec un papier de verre fin (env. 320 de granularité)
Poncage_dos_cuirettes_Futura_ex6746.jpg (99.58 Kio) Vu 19051 fois
Nombreux sont ceux sur ce site qui savent comment procéder. L'information s'adresse plutôt à celles et ceux qui, comme moi, débuteraient dans ce genre de travail.

Jacques MAR

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » dim. 2 nov. 2014 17:25

:Hello:
Quelqu'un a-t-il une suggestion pour assouplir les cuirettes décollées et poncées ci-dessus.
Elles sont raides et je pense que certaines colles utilisées (en réparation ?) sur les bords, qui faisaient que les cuirettes biquaient comme je l'avais mentionné, ont pénétré la matière. Ces bords restent raides, même après avoir été massés entre les doigts.

Une idée à partager de la part de ceux qui ont déposé/reposé de nombreuses cuirettes ???
.

Avatar du membre
michel-c
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 614
Enregistré le : jeu. 24 févr. 2005 15:44
Localisation : RP
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par michel-c » dim. 2 nov. 2014 17:39

J'ai eu de bons résultats en les nourrissant avec de l'huile (type) pied de boeuf. (rayon équitation) Je les enduisais le soir et au bout de quelques jours elles ne rebiquaient plus. Il y a sûrement mieux, mais ça fonctionne!

Avatar du membre
Jacques Bratieres
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4186
Enregistré le : ven. 20 mai 2011 09:58
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques Bratieres » dim. 2 nov. 2014 18:47

Bonsoir,

Pour moi, je n'ai utillisé l'huile de pied de boeuf (ça c'est de la poésie) que sur le cuir où cela ramollit effectivement au prix d'un assombrissement significatif de la teinte. Je ne sais pas si cela fonctionne pour les cuirettes. D'ailleurs qu'est ce comme matière (papier, tissu ...) ? et comment cela se fabrique t-il ?
J.Bratières
https://www.qobra.fr

Avatar du membre
Bernard Muraccioli
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 1177
Enregistré le : lun. 25 oct. 2010 07:38
Localisation : Bièvres

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Bernard Muraccioli » dim. 2 nov. 2014 19:12

:boing: J'ai trouvé l'inventeur de l'huile Pied Boeuf :boing:
Fichiers joints
Capture.JPG
Capture.JPG (89.89 Kio) Vu 19140 fois
On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une (Confucius)

Avatar du membre
Eric Carlhan
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 7573
Enregistré le : ven. 5 août 2005 17:41
Localisation : France, Franche Comté, Jura
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Eric Carlhan » lun. 3 nov. 2014 07:40

Monsieur a de saines lectures :boing:
Le prix s'oublie, la qualité reste
Bastien (1ère gâchette chez Volfoni)

Jacques MAR

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » lun. 3 nov. 2014 11:42

Merci à tous.

Je viens de trouver de l'huile de pied de bœuf (au prix d'un bon Bordeaux, puisque le 1/4 de litres est vendu ici CHF 25.- soit 20 de vos zeuros).
Je vous tiendrai au courant de l'assouplissement des cuirettes dont je parle actuellement.
.

Avatar du membre
Jacques Bratieres
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4186
Enregistré le : ven. 20 mai 2011 09:58
Contact :

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques Bratieres » lun. 3 nov. 2014 12:32

Bonjour Jacques,

Je ne saurais te conseiller de le goûter ! En tout cas l'odeur diffusée est, disons, pénétrante !
J.Bratières
https://www.qobra.fr

Jacques MAR

Re: Décoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » lun. 3 nov. 2014 14:11

Merci, Jacques,

J'avais vu ton message précédent où tu te demandais si cuir et cuirette répondaient de la même façon à l'huile de pied de bœuf.
Et j'allais te répondre "... C'est aussi mon questionnement !".


Quant au Bordeaux au prix de l'huile de pied de bœuf, j'en goûte volontiers à l'occasion. Mais vivant dans un pays à forte production viti-vinicole (et étant même copropriétaire de vignes) je consomme essentiellement local et fréquente les vignerons (des amis) en personne. Ils font de bonnes choses et même d'excellentes parfois.
.

Jacques MAR

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » mar. 4 nov. 2014 11:04

:Hello:
Bonjour à toute et tous,

Je confirme que l'huile de pied de bœuf est bue avec avidité par les vieux cuirs secs et qu'elle leur donne un coup de jeune.
Ce n'est pas pour autant que je vais m'en enduire personnellement car, effectivement, elle a une certaine odeur (mais on a senti pire).

Par contre pour les cuirettes synthétiques (sauf si la couche extérieure, même fine, était du vrai cuir) il est évident que ça n'a aucun effet (j'ai essayé avec le 'grand' morceau du dos du Futura.

J'en reviens au Futura, justement

Nouvel encollage : je remarque que d'avoir déposé les cuirettes du Futura, de les avoir décollées en faisant parfois usage de quelques gouttes d'essence, a provoqué un léger rétrécissement desdites, dans les deux directions. Même léger, sur un appareil photo, un rétrécissement de 4 mm sur des pièces de 3 cm de large, ça se voit au remontage, car il reste un petit vide.

Présentées à sec sur leur emplacement, la cuirette est visiblement trop petite. Caramba !
Ensuite, encollée (colle de contact sur le boitier et sur la cuirette), elle reste trop petite à l'œil.
Après 15 minutes, on pose... et alors oh ! sinon miracle, du moins soulagement : si l'on lisse bien (mais il faut faire vite) en allant du centre vers les bords on s'aperçoit que la cuirette a acquis une certaine élasticité (grâce à la chimie de la colle ?) et tend à couvrir mieux qu'on ne le pensait.

Terminer en poussant un maximum les bords vers l'extérieur et en pressant, cm après cm, pour qu'ils collent en place, ces bords.
Le résultat n'est finalement pas si mal.
J'en déduis que la pause de la cuirette à l'origine se faisait dans des conditions analogues.

Quelqu'un a-t-il fait la même expérience ?


MAIS ..... (il y a toujours un mais), je crains que la colle ne se rétracte avec le temps et qu'elle retire les bords presque à fleur, avec pour effet un nouveau rebiquage ! Ce serait le mythe de Sisyphe revisité. :roll:

Je vous tiens au courant !

Avatar du membre
Jacques Bratieres
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4186
Enregistré le : ven. 20 mai 2011 09:58
Contact :

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques Bratieres » mar. 4 nov. 2014 11:11

Bonjour Jacques,

As-tu une photo du résultat ?
J.Bratières
https://www.qobra.fr

Avatar du membre
Daniel C
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 2317
Enregistré le : ven. 2 nov. 2007 17:03
Localisation : SEINE St DENIS
Contact :

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Daniel C » mar. 4 nov. 2014 13:37

Bonjour Jacques, :Hello:
Il m'est arrivé d'avoir un problème de rétrécissement sur une cuirette après décollement. :gratgrat:
A l'instinct, j'ai pratiqué une légère humidification à l'eau et à l'aide d'un coton tige de la face extérieure de la cuirette (celle qui ne recevra pas la colle ) et j'ai laissé mijoter une demi heure.
J'ai ensuite pratiqué le collage de la cuirette qui avait gagné de un à deux millimètres dans les deux axes. Ce qui a résolu le problème.
De plus, j'ai l'impression que la cuirette, ainsi humidifiée, avait légèrement gagné en souplesse. Ce qui est un atout lors du collage.

Daniel
Tout change mais rien ne change
Lao Tseu

Jacques MAR

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » mar. 4 nov. 2014 19:13

Jacques Bratieres a écrit :Bonjour Jacques,
As-tu une photo du résultat ?
Je vais volontiers faire ça, Jacques, disons jeudi/vendredi (il me reste deux petites cuirettes à coller - je vais utiliser les conseils de Daniel pour celles-ci), et je photographierai l'appareil terminé.

Comme je l'ai dit, je commence par du "pas dommage", mais j'aimerais quand même réussir celui-là (le Futura), c'est-à-dire avec un résultat amélioré par rapport à avant.
Dans les "pas dommage" j'ai ré-encollé partiellement deux Exa et le résultat est meilleur (pas de rétrécissement de la cuirette); cette différence doit venir du type de cuirette ou du fait que je n'avais pas utilisé de benzine pour le décollage (???).
.

Jacques MAR

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » mer. 19 nov. 2014 14:44

:Hello:
Bonjour Daniel, Jacques, Didier et les autres. Chose promise chose due.

Voici les photos des résultats sans nettoyage fin ni micro-maquillage éventuel (coloration des traces de colle, p.ex.).
Futura_postrepair_avecTXT_1.jpg
Futura_postrepair_avecTXT_2.jpg
Je signale que j'hésite, avec une colle de contact, à tirer avec des pincettes les résidus dans les espaces. En effet, le "fil tiré" fait venir de la substance en place pour le collage, ce qui accentue l'impression de bords mal collés. Pour la même raison, j'hésite à nettoyer les traces de colle avec un dissolvant.... de peur que des gouttes (ou des vapeurs) de celui-ci ne se faufilent sous la cuirette et décollent ce que je viens de coller.

J'ai l'impression que les cuirettes neuves, d'origine, étaient plus élastiques et étaient posées d'une manière impeccablement couvrante. Avec l'âge ces cuirettes (au moins en partie) synthétiques gagnent en rigidité et sont plus difficiles à ré-encoller.
Je suis d'avis que pour des appareils d'usage (ou aux cuirettes très dégradées -comme sur certains Contax et Fuji-), il vaut mieux mettre une cuirette neuve.

Fort de cette expérience, pour les anciens appareils "pour l'étagère du collectionneur", je pense qu'il vaut mieux intervenir de manière légère et ponctuelle et renoncer à un ré-encollage complet.

Qu'en pensez-vous ?

Avatar du membre
Jacques Bratieres
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4186
Enregistré le : ven. 20 mai 2011 09:58
Contact :

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques Bratieres » mer. 19 nov. 2014 15:43

Merci Jacques de cette expérience peu rassurante.
Je n'ai fait qu'une chose sur une cuirette d'un Univex Mercury : comme elle était en partie absente cela a été son remplacement par de la cuirette ( d'un motif voisin) couvrant les agenda. J'ai découpé un patron de papier à la forme, découpé la cuirette avec le patron, puis collé ladite.
J.Bratières
https://www.qobra.fr

didier rob
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 674
Enregistré le : mer. 9 janv. 2013 18:53

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par didier rob » dim. 23 nov. 2014 13:34

Bonjour,

Sur un Girard 1902,

Assouplissement et recollage d'une cuirette

La cuirette du boitier arrière était décollé a 80%

De plus,la cuirette était rétractée de 4 mm autour des bords ,on voyais l'aluminium ,

J'ai donc décollé le reste,poncer la colle sur le boitier arrière ,une fois la colle poncer,j'ai passer un voile de peinture noire sur la porte pour ne plus voire l'alu.

J'ai également poncé la cuirette,c'est assez long pour ne pas l'abimé.

Comme cela m'inquiétait,je suis allé voir le bourrelier dans ma ville et lui ai exposé le problème de la cuirette trop courte.

Il m'a donner le tuyau,une fois la colle bien grattée,tremper la cuirette avec de l'eau le plus possible ,coté du grattage de la colle,

le lendemain ,la cuirette est de nouveau a la dimension d'origine ,en gros je n'avais pas besoin de passer un coup de peinture noire pour les bords.

Ensuite le bourrelier m'a dit ,il faut recoller a la néoprenne,

résultat impeccable.

didier rob
Fichiers joints
DSC_0132 (640x426).jpg
DSC_0132 (640x426).jpg (130.21 Kio) Vu 18846 fois
DSC_0137 (640x426).jpg
DSC_0137 (640x426).jpg (163.49 Kio) Vu 18846 fois
DSC_0140 (640x426).jpg
DSC_0140 (640x426).jpg (115.85 Kio) Vu 18845 fois
DSC_0142 (640x426).jpg
DSC_0142 (640x426).jpg (163.41 Kio) Vu 18845 fois

Avatar du membre
Jacques Bratieres
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4186
Enregistré le : ven. 20 mai 2011 09:58
Contact :

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques Bratieres » dim. 23 nov. 2014 16:41

Magnifique !
J.Bratières
https://www.qobra.fr

Avatar du membre
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 6137
Enregistré le : lun. 14 mai 2007 17:41
Localisation : Mirabel aux B. Provence
Contact :

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Arnaud SAUDAX » dim. 23 nov. 2014 16:57

:Hello: Ici, il s'agit d'une "cuirette" en véritable peau de bête, et c'est une matière qui vieillit bien mieux que la plupart des matières synthétiques... et surtout beaucoup plus agréable à travailler. Belle restauration, pour un appareil qui le valait bien.
Iconomécanophile chauvin...

Avatar du membre
patrickJJ
Messages : 95
Enregistré le : mar. 20 déc. 2011 08:43
Localisation : Aquitaine entre Bordeaux et Toulouse...
Contact :

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par patrickJJ » ven. 5 déc. 2014 17:57

Bonsoir à tous,
on peux se procurer des morceaux de cuir assez fins en demandant des échantillons obsolètes chez les marchands de canapé cuir,
épaisseur environ 1 mm ( au pied à coulisse)
pour ce qui est d'enlever les anciens cuir je me sert d'un couteau à peindre (peinture à l'huile " au couteau" ) type langue de chat rayon beaux-arts, c'est souple et assez fin pour passer sous le cuir,
d'ailleurs j'ai aussi enlevé des vernis avec cet outil sur des contrebasse et basse électrique sans abimer le bois ( époque lutherie )...
Je suis en train de "gratter" un vénérable Rolleiflex année 50 assez piteux état, qui me sert de boitier test ( jeu dans la platine, capot viseur cabossé, plus de dépoli( recherche un vieux dépoli -S.O.S ! )
je pense tenter un placage bois avec du bois exotique assez fin,puis vernis ou cirage bois.
Qui ici a tenté ce matériau ?
( marre du cuir - et mon stock est à zéro...)
cordialement,
patrick JJ
https://www.flickr.com/photos/patrickjeanjack/

Stephan VDZ
Messages : 931
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2007 13:43
Localisation : Marchin (Condroz - Belgique)

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Stephan VDZ » ven. 5 déc. 2014 21:39

moi je conseille les cuirettes préencollées de Cameraleather.com
j'ai un OM1 recouvert de serpent gris, et ça tient depuis 2000... nickel

Derrière les cuirs fantaisies (certains sont trop...), il y a aussi des cuirettes visant à reproduire les originaux... en plaque.
Le système de préencollage inventé par Morgan Spark est vraiment au point.

Bonne couverture
Stephan


"mieux vaut avancer dans le doute que reculer dans les certitudes"

Avatar du membre
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 6137
Enregistré le : lun. 14 mai 2007 17:41
Localisation : Mirabel aux B. Provence
Contact :

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Arnaud SAUDAX » ven. 5 déc. 2014 22:47

:Hello: Je ne connais pas le système de préencollage inventé par Morgan Spark, mais je sais que les derniers gainages utilisés pour les Semflex, à la fin des années soixante étaient déjà auto-adhésifs...
Iconomécanophile chauvin...

Stephan VDZ
Messages : 931
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2007 13:43
Localisation : Marchin (Condroz - Belgique)

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Stephan VDZ » ven. 5 déc. 2014 22:56

et le plus utile, c'est qu'en étant soigneux on peut redécoller la cuirette si on doit intervenir en dessous...
Stephan


"mieux vaut avancer dans le doute que reculer dans les certitudes"

Avatar du membre
patrickJJ
Messages : 95
Enregistré le : mar. 20 déc. 2011 08:43
Localisation : Aquitaine entre Bordeaux et Toulouse...
Contact :

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par patrickJJ » sam. 6 déc. 2014 17:26

Bonsoir,
impossible d'ouvrir la page Rolleiflex
(Cameraleather.com)
pour voir si mon Rollei fait partie ou pas des heureux bénéficiaires de cuir bien découpés ( et les tarifs)
erreur 404...
d'autre part cet été dans un vide grenier j'ai découvert une colle ancienne parfaite pour les cuirs :
Colle à sec DESPé 37 de LIMPIDOL Paris-Gien
prévue pour les tirage mais parfaite pour les revétements externes, ultra mince aucunes surépaisseurs comme avec les néoprènes.
Il y avait plusieurs tubes j'en ai pris qu'un seul ;-(
J'ai aussi envie de tester avec du liège ultra mince ( si j'en trouve)
Patrick JJ
PS : http://www.ebay.fr/itm/Depliant-publici ... 3cec8b7769
https://www.flickr.com/photos/patrickjeanjack/

Jacques MAR

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Jacques MAR » sam. 6 déc. 2014 20:04

patrickJJ a écrit :Bonsoir,
impossible d'ouvrir la page Rolleiflex
(Cameraleather.com)
pour voir si mon Rollei fait partie ou pas des heureux bénéficiaires de cuir bien découpés ( et les tarifs)
erreur 404...(...)
Je crois que leur site est en réfection / en panne partielle car beaucoup de pages ne sont plus accessibles, même depuis la liste des appareils.
:roll:

Stephan VDZ
Messages : 931
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2007 13:43
Localisation : Marchin (Condroz - Belgique)

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Stephan VDZ » sam. 6 déc. 2014 22:17

oui mais le mail fonctionne...
et la liste de prix se trouve sur la fiche de commande qui elle aussi fonctionne.

en fait, un contact direct par mail permet de savoir ce qui est réellement disponible, et de faire des commandes spéciales.

je dois recouvrir un IIIc rideau rouge, dont la vulcanite s'étiole... j'hésite à faire dans le trop "spécial", je crois que je vais refaire du noir mais en beau cuir...
affaire à suivre ;-)
Stephan


"mieux vaut avancer dans le doute que reculer dans les certitudes"

Avatar du membre
patrickJJ
Messages : 95
Enregistré le : mar. 20 déc. 2011 08:43
Localisation : Aquitaine entre Bordeaux et Toulouse...
Contact :

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par patrickJJ » mar. 9 déc. 2014 17:12

" beaucoup de pages ne sont plus accessibles, même depuis la liste des appareils."
Pas grave, je suis abonné à la découpe cutter et scalpel,
;-)
en plus près de chez moi dans une association une belle découpeuse laser (40x60) qui transperce jusqu'à 6 mm de bois,
possibilité aussi de faire de la gravure texte et image en surface,
reste à acquérir les bases du dessin vectoriel (Sbeurk !)
pour fournir un tracé parfait,
je pense scanner les cuirs du Rollei puis dans un logiciel adéquat vectoriser le contour et l'exporter en .dwg
si le traceur le supporte...
Des nouvelles du truc dès que j'y accède,
Patrick JJ
https://www.flickr.com/photos/patrickjeanjack/

Avatar du membre
jean manet
Messages : 242
Enregistré le : dim. 21 nov. 2010 21:12
Contact :

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par jean manet » ven. 2 oct. 2015 09:20

Pour décoller, j'utilise un décolle-trame employé naguère par les graphistes, illustrateurs et maquettistes. Introuvable en France depuis que ces métiers sont sur ordinateurs ! Peut être ici : http://global.rakuten.com/en/store/aribun/item/ni-c005/

Humidifier très légèrement pour ramollir tissus ou cuirette. Le sèche-cheveux pour les produits auto-collant.
Fichiers joints
montage_690.jpg
montage_690.jpg (45.97 Kio) Vu 18226 fois


Jean-Pierre S
Messages : 272
Enregistré le : lun. 13 janv. 2014 18:06

Re: Décoller puis recoller une cuirette ....

Message non lu par Jean-Pierre S » sam. 19 déc. 2015 17:11

Bonsoir à toutes et à tous,
Actuellement je suis sur la restauration d'un Kodak Cartrige n°3; l'abattant était complètement déformé du fait qu'on a essayé de l'ouvrir sans savoir comment: résultat la plaque d'aluminium qui constitue la partie principale de l'abattant était tordue et bien que l'alu soit facile à redresser il fallait déposer la cuirette extérieure et la plaquette de bois qui sert de support au rail afin de redresser correctement cet abattant.
Cette cuirette est en cuir véritable et comme cet appareil est plutôt ancien je me suis dit qu'elle pouvait être collée avec une colle animale; cela s'est vérifié car en mouillant avec une éponge ma cuirette j'ai constaté qu'elle se décollait.
Pour la décoller j'y suis allé un peu à la fois car elle était en mauvais état, je me suis aidé d'un instrument de dentiste qui comporte une mini spatule en acier inox, très fine mais non coupante.
Cette spatule est vraiment pratique, elle me sert aussi à coller des pièces dans des coins inaccessibles; j'ai aussi d'autres instruments de dentiste: un petit crochet qui peut servir à tendre un ressort et une lancette pour gratter dans les coins; ce sont des instruments de très bonne qualité que l'on peut trouver dans les vides-greniers...Jean-Pierre S
Fichiers joints
2015-12-19 16.46.07 réduit.jpg
2015-12-19 16.46.07 réduit.jpg (86.73 Kio) Vu 18037 fois
2015-12-19 16.44.22 réduit.jpg
2015-12-19 16.44.22 réduit.jpg (83.73 Kio) Vu 18037 fois

Répondre

Retourner vers « * Gainage »