Page 1 sur 2

Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mar. 8 janv. 2008 10:30
par benoit suaudeau
Bonjour

Je suis en train de construire un dos 120 6x17cm et je ne sais pas comment je vais pouvoir fabriquer un dépoli au format avec une plaque de verre. J'aimerai connaître une ou des techniques facile à mettre en œuvre pour dépolir du verre. A une époque il y eu un fil à ce sujet, mais apparemment il n'a pas été sauvé du crash de cet automne.
Voila j'attends impatiemment vos réponses

Cordialement

benoît

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mar. 8 janv. 2008 12:36
par pierre dirapon
J'ai essayé plusieurs procédés.
D'abord les procédés mécaniques: sablage (trop grossier), ponçage (long et irrégulier), pâte à roder de mécanique auto: trop grossier également.
Les meilleurs résultats que j'aie obtenus l'ont été par la voie "chimique" : j'ai trouvé dans un magasin de bricolage une pâte acide appelée "crème à mordancer" (sic) qui s'étale sur le verre, qu'on laisse agir quelques minutes et qui laisse une surface finement dépolie.
voir une application sur ma page http://dirapon.be/microcord.html

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mar. 8 janv. 2008 17:07
par Lionel TURBAN
Merci Pierre pour cette astuce !

Cette creme est-elle facile à trouver ?

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mar. 8 janv. 2008 17:18
par Jean-Claude.B
J'avais lu quelque part qu'autrefois on plaçait du sable très fin entre deux plaques de verre et qu'ensuite on les frottait l'une contre l'autre. J'avais recueilli dans ce but du sable en forêt de Fontainebleau, mais je dois le tamiser pour en ôter toutes les particules végétales, et ça fait partie des choses que je ferai un jour, quand j'aurai le temps ...
Si j'arrive à faire cet essai je vous tiendrai au courant, car il me semble que même si le résultat est imparfait il doit être proche des dépolis des chambres anciennes.

On peut aussi dépolir le verre par les vapeurs d'acide fluorhydrique, méthode classique mais dangereuse. Se procurer cet acide ne doit pas être facile. Et peu recommandé pour les porteurs de lunettes (en verre minéral) :lol:

Sinon j'ai fabriqué des dépolis en ponçant à l'abrasif à l'eau, grain 500 (très très fin) une plaque de plexiglass découpée dans un boitier de CD. C'est très suffisant pour faire des tests de mise au point, pour caler un télémètre ou un objectif de visée de TLR. On peut les découper juste à la taille des fenêtres de visée, et c'est facile à se procurer.

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mar. 8 janv. 2008 19:30
par benoit suaudeau
Bonsoir

L'idée de la pâte à dépolir m'était inconnue. Elles est à base d'acide fluorhydrique, substance remarquablement toxique. voir la fiche toxico de L'iNRS http://www.inrs.fr/fichetox/ft6.html .
Je vais essayer mais dans de bonnes conditions de sécurité, gants, masques, lunettes et local fortement ventilé. En cas de contact avec la peau c'est une brûlure retardée sans aucune garantie de cicatrisation à terme (plusieurs semaines).
Sinon, j'utilise le plastique de CD poli avec de la laine d'acier 000, mais la largeur est limité à 12cm au plus, or j'ai besoin de 17cm au moins.
Pour ce qui est des méthodes mécaniques, j'ai commencé avec du papier de verre très fin, mais c'est un travail de fou, il est très difficile d'entamer le verre, je l'ai à peine rayé.

Cordialement

Benoît

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 9 janv. 2008 08:28
par Bris Pierre
Bonjour,
Le meilleur dépoli est celui fait à l'acide, c'est comme cela que pratique les miroitiers.
Demandez dans une boutique la fourniture de ce dépoli, j'en avais, il y a quelques années commandé 1m2, il se coupe bien avec une roulette professionnelle, en n'oubliant pas de mettre sur la molette et à l'ndroit de la coupe du pétrole, d'essuyer la roulette entre chaque coupe, pour ne pas avoir des éclats de verre qui ne donne pas une coupe nette.
Pour ne pas vous couper avec les champs, passez sur les arètes de chaque coté une pierre à affuter inclinée à 45°.
Ne pas oublier de couper à 45°une partie du dépoli à chaque angle, pour que l'air entre et sorte quand on ouvre et ferme l'appareil.
Restant à votre dispositopn.
Bien photographiquement Pierre B

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 9 janv. 2008 12:08
par philippe H
Bonjour,
Peut être que l'acheter tout fait serait une solution moins dangereuse. Parce que l'acide fluorhydrique, c'est pas de la ptite bière. :shock:
http://sheetfilm.be/groundglass.htm

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : ven. 1 août 2008 10:05
par Jean-Claude.B
Bonjour,

Je viens de faire des essais de "dépolissage" mécanique avec du sable, et je suis très satisfait du résultat.
Comme je l'ai dit dans un message précédent je me suis approvisionné en sable très fin dans la forêt de Fontainebleau. J'ai tamisé ce sable avec un morceau de collant usagé (je garde soigneusement quelques collants de mon épouse, par par fétichisme :lol: mais c'est aussi utile comme filtre pour le bricolage que pour la photo).

Il faut une plaque de verre comme base, plus grande et plus épaisse que le dépoli à réaliser. Je l'ai posée sur un support plan, saupoudrée de sable et j'ai légèrement mouillé. Il ne faut pas mettre trop d'eau pour que le sable ne soit pas entraîné. Après avoir découpé un morceau de verre de la bonne épaisseur (vieille plaque photo) aux dimensions voulues, je l'ai posé sur le sable en tâchant de répartir celui-ci sur toute la surface et j'ai commencé à frotter d'un mouvement circulaire en appuyant progressivement. On sent petit à petit le sable s'écraser et au bout de quelques minutes l'impression de l'abrasion s'atténue. J'ai alors rincé mon dépoli à l'eau courante et l'ai séché, le verre était bien dépoli et d'un grain très fin. Il y avait cependant des manques et j'ai donc repris l'opération en posant les doigts aux endroits voulus pour appuyer un peu plus. Après quelques séquences, j'ai réussi à obtenir un dépoli bien uniforme. Le verre servant de base est aussi dépoli, mais l'épaisseur enlevée est minime et je pense qu'il peut servir plusieurs fois.

J'ai fait ce premier essai pour le monter sur un Demaria Caleb en très mauvais état (limite épave :cry: ), et je dois avouer que j'ai été saisi d'une émotion particulière quand j'ai vu l'image se former sur le dépoli placé dans ce pauvre vieil appareil infirme.

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : ven. 1 août 2008 11:34
par pascal boulet
Il est toujour heureux de voir revivre un viel appareil,

J'avais envie de faire des tests avec du papier vraiment fin,
je parle pas de grain 600 comme dit plus haut,
mais de grain 1200 que l'on passe à l'huile.
( j'ai aussi du 1000)

C'est prévu à la base pour polir les metaux,
Quelqu'un a t-il testé ce type de procédé ?

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : ven. 1 août 2008 14:03
par Dominique
D'expérience, et en gros, si le grain du dépoli est important, la mise au point "à l'oeil nu" se fait facilement par petits aller-retour au delà du point de netteté
et on peut également facilement juger de l'effet des bascules.
En revanche l'usage de la loupe pour fignoler est désavantagé car on voit le grain qui pollue l'image.
Inversement, si le grain est très fin, on apprécie très bien la mise au point avec une loupe, mais de part et d'autre du point de netteté on apprécie mal
le résultat quand on regarde l'ensemble de l'image, idem pour juger de l'effet des bascules ce qui est plus facile quand on a une vue d'ensemble.

De là à dire ce qui est préférable....

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : ven. 1 août 2008 14:15
par pascal boulet
Il faut faire un damier avec des "cases" de grain différant :roll:

Bon ya plus ka :gratgrat: :turlututu:

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : ven. 1 août 2008 16:14
par Jean-Claude.B
Dominique a écrit :De là à dire ce qui est préférable....
Un autofocus :Speedy:

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : ven. 1 août 2008 16:46
par Dominique
pascal boulet a écrit :Il faut faire un damier avec des "cases" de grain différant :roll: :
Ce n'est pas pour rien que certains dépolis combinent fresnel, couronne de microprismes et stigmomètre au milieu.
A chaque problème sa solution,et c'est vrai que pour faire du reportage au 6X7 où il faut absolument faire la mise au point
à chaque vue, le stigmomètre "coupe cravate" il n'y a rien de mieux !

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : ven. 1 août 2008 19:51
par Arnaud SAUDAX
:Hello: Je refais mes dépoli à la façon mécanique, avec de la poudre abrasive à faire les lames minces en géologie. Si on prend deux plaques de la même dimension, on fait deux dépolis à la fois, avec le même travail... :D

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : ven. 1 août 2008 20:29
par Dominique
Arnaud SAUDAX a écrit ::"...avec de la poudre abrasive à faire les lames minces en géologie...."
= du carborandum
j'ajoute qu'il est extrêmement important de très bien laver les plaques, ses mains et tout le "camp opératoire" quand on passe à un grain plus fin car un seul grain du "N° supérieur" restant peut faire des rayures.
Attention également à ce détail : le grain très fin mélangé à l'eau donne une pâte qui fait ventouse plaque contre plaque et peut provoquer des "à coups" de glissement d'où un risque de se blesser

En l'occurrence cela rejoint ce que je disait à propos de la finesse de dépoli : selon le N° du grain employé on obtient un "grain" de dépoli à son gout.

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : dim. 3 août 2008 13:22
par Jean-Claude.B
Après avoir essayé de dépolir du verre d'une part avec du papier abrasif à l'eau, et d'autre part avec du sable, je pense que cette dernière technique est bien meilleure. Le résultat est plus rapide, et quand on observe à la loupe le dépoli obtenu est exempt de rayures. De plus, comme les grains de sable s'écrasent pendant l'opération, au bout d'un certain temps la pâte de sable abrasive devient presque impalpable. Plus on prolonge l'opération et plus le grain obtenu est fin. Avec un peu d'habitude on doit pouvoir moduler selon le résultat souhaité.

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : lun. 4 août 2008 06:48
par pascal boulet
OK

Donc il ne reste plus qu'à aller chercher du sable!

Alors maintenant quel est le sable au top pour dépolir ? :roll:

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : lun. 4 août 2008 08:28
par Jean-Claude.B
Pascal, dans ta région je ne sais pas. Moi j'en ai trouvé en Forêt de Fontainebleau, où le sable est réputé pour être très fin. C'est ce sable qui s'agglomère (pendant des millénaires) pour constituer les rochers de grès. Je n'ai que de quelques souvenirs de géologie, mais je crois que c'est un sable constitué de silice pure, contrairement aux sables marins qui doivent contenir beaucoup de débris de coquillages, donc calcaires. Mais le calcaire doit être plus tendre en ne pas attaquer le verre.
Y a t-il un spécialiste dans la salle ?

Sur le plan pratique, j'ai tamisé le sable, je l'ai lavé pour ôter les débris végétaux et laissé sécher. Voir mes posts précédent pour la suite ...

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : lun. 4 août 2008 17:10
par Pascal V
Le sable de fontainebleau ou équivalent (sablon) peut s'acheter en magasin de bricolage... au mètre cube. A partir de 10 m3 la livraison est gratuite. :D

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mar. 5 août 2008 05:41
par pascal boulet
Chic avec ca, je vais pouvoir dépolir toutes les baies vitrées du quartier 8)

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mar. 5 août 2008 07:57
par Jean-Claude.B
Pascal, dépolir les fenêtres des voisins, c'est pas poli :lol:

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mar. 5 août 2008 08:29
par pascal boulet
Si je suis très poli :roll: ,
mais c'est vrais que c'est pas très clair comme démarche :wink:

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mar. 5 août 2008 10:45
par Jean R
Ouah.. !!!!! Je suis impressionné par vos connaissances! C'est un fil très intéressant et en plus qui ne manque pas d'humour! :boing:
Très modestement, je me dis que je pourrai refaire le dépoli de mon vieil automat fortement rayé (comme il n'a pas de stigmomètre....)
C'est génial de pouvoir tout refaire par soi-même!
Bien à vous!

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mar. 5 août 2008 15:59
par Eric Carlhan
Pascal V a écrit :Le sable de fontainebleau ou équivalent (sablon) peut s'acheter en magasin de bricolage... au mètre cube. A partir de 10 m3 la livraison est gratuite. :D
à 1600 kg le m3, ça nous fait 16000 kg de sable. En comptant 5 gramme pour un dépoli de 10cm x 10 cm, ça nous fait 32000 m2 de verre dépoli. Bon courage :) :) :)

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 6 août 2008 05:51
par pascal boulet
Sinon je pensais au sable fin lavé qui se vend en sac pour les bac à sable pour enfant !
Ca pourrait aller ca ?

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 6 août 2008 08:04
par Jean-Claude.B
Je ne pense pas, le grain doit être trop gros. Celui que j'ai utilisé a été tamisé. Pour faire mon tamis j'ai placé un morceau de collant sur une boite ronde, tenu par un élastique, mais sans que le tissus soit tendu. Ce qui passe à travers est une poudre presque impalpable.
Et d'autre part il faut que ce soit un sable de silice, aussi dur que le verre. Sinon trop tendre ça n'attaque pas la surface, ou si s'est trop dur il va y avoir des rayures. Je pense que c'est le problème avec les poudres de carborundum, il faut dépolir avec des grains de plus en plus fins. Le plus gros grain en premier attaque la surface, puis les suivants effacent petit à petit les rayures pour arriver à l'aspect final. Avec le sable fin on arrive au résultat en une seule opération. Je n'ai pas mis plus de vingt minutes pour faire mon premier dépoli.

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 6 août 2008 11:24
par Pascal V
Je pense qu'il doit y avoir des coquillages dedans.

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 6 août 2008 11:28
par pascal boulet
dans le quel ?

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 6 août 2008 16:05
par Pascal V
Dans le sable de bac à sable.

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 6 août 2008 16:37
par Eric Carlhan
Et des fois, des trucs encore moins sympas :D :D

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : jeu. 7 août 2008 10:14
par Denis Ch
Pascal,

Il y a plusieurs types de sable, entre autre, le sable de rivière utilisé pour faire du mortier et aussi pour les bacs à sable en granulométrie fine et du sablon appelé aussi sable à Lapin. Le sable de rivière même le plus fin est trop gros pour ce genre d'opération avec sans doute des déchets de coquillage alors que le sablon est très régulier et plutôt fin.
Pour ceux qui n'ont pas de sablon, J'en reviens aussi au bon vieux ciment gris avec de l'eau que j'utilise pour nettoyer les parties alu de mes appareils . Je n'ai pas essayé, mais je pense que ça voudrait le coup de tenter.

A bientôt

Denis

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : jeu. 7 août 2008 19:13
par benoit suaudeau
Bonsoir
Le ciment est un carbonate de calcium ou un truc dans le genre, bien plus tendre que la silice, donc difficile de rayer du verre avec, encore moins de le dépolir, mais peut-être fais-je erreur?
Benoit

PS Si le sable de fontainebleau est bon celui des forets du nord de Paris (Ermenonville) est du même genre. Pourrions nous organiser un trafic de sable, car si nous en Bretagne nous ne manquons pas de plages, le sable y est trop gros (pour cet usage).

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : jeu. 7 août 2008 19:38
par Dominique
Jean-Claude.B a écrit :"... le problème avec les poudres de carborundum, il faut dépolir avec des grains de plus en plus fins. Le plus gros grain en premier attaque la surface, puis les suivants effacent petit à petit les rayures pour arriver à l'aspect final...."
C'est vrai lorsque l'on utilise le carborundum pour dresser une surface : le grain le plus gros est utilisé pour réduire au plus vite les aspérités c'est carrément de l'usinage.
Le problème c'est que la surface est grossièrement dépolie et que si on veut avoir un grain très fin préalable à un polissage, on ne peut pas passer directement au N° le plus petit
sauf à y passer beaucoup de temps. Le plus simple est bien alors d'utiliser successivement des grains de plus en plus fins.
En revanche, le verre étant poli, on peut directement attaquer avec le grain souhaité si on en connait le résultat, seulement si on se trompe et que l'on doit "affiner",
là il faut rincer très soigneusement avant de passer à un grain plus fin. Si on prend un grain plus gros alors là pas de problème.
C'est le gros avantage du carborundum : faire un dépoli avec un grain à son goût.

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : ven. 8 août 2008 07:28
par Jean-Claude.B
benoit suaudeau a écrit :Bonsoir
Le ciment est un carbonate de calcium ou un truc dans le genre, bien plus tendre que la silice, donc difficile de rayer du verre avec, encore moins de le dépolir, mais peut-être fais-je erreur?
Pour ça, je ne saurais pas dire, il faudrait faire un essai. Mais vu la finesse de la poudre le grain serait excessivement fin.
benoit suaudeau a écrit :Si le sable de fontainebleau est bon celui des forets du nord de Paris (Ermenonville) est du même genre. Pourrions nous organiser un trafic de sable, car si nous en Bretagne nous ne manquons pas de plages, le sable y est trop gros (pour cet usage).
Pourquoi pas ? si ça t'intéresse dis le moi et j'en enverrai un petit sachet (à mon retour de vacances).

Trafic de sable ... Allo tonton, pourquoi tu tousses ?

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : ven. 8 août 2008 08:34
par Invité
J'ai fais un essai cette semaine avec de la Poudre de pierre Ponce, (que j'utilise au début du vernis au tampon pour remplir les pores de bois) mais c'est trop fin, cela de raye pas la surface du verre.
Je dois aller au Golf aujourd'hui, je vais prendre du sable dans un bunker.

Par contre, je me suis fabrique une cale a dépolir... (avec un vieux dépoli, pour que la colle accroche)

Une plaque de verre sur laquelle j'ai colle a l' Araldite une poignée
voici une photo:
Cale-a-depolir.jpg
Cale à dépolir
Cale-a-depolir.jpg (11.84 Kio) Vu 21068 fois
Laurent

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 2 sept. 2009 17:25
par Alain Hoff
Bonjour,

Désolé de resortir ce topic de sa torpeur.

Mais pour apporter la réponse, le ciment est un terme générique. C'est le clinker (ou ciment de Portland) qui est composé en grande partie de carbonate de calcium, (mais pas seulement il y a de la ferrite et de l'aluminate également). Un ciment est un mélange de clinker et d'autres éléments (généralement déchets de l'industrie), sauf le ciment CEM I qui est composé entre 95 et 100% de clinker.

Le ciment CEM III est composé jusqu'à 65% de laitier granulé, qui est un sous produit de la sidérurgie, ce sont des granulats jaunes, très fins et très abrasifs (à ne surtout pas frotter dans ses mains).

Je n'ai jamais essayé, mais ça serait à tenter... seul problème c'est disponible à peu près partout mais en sac de 25kgs...

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 2 sept. 2009 20:02
par benoit suaudeau
Et après, nous pourrons peut-être organiser un achat groupé d'un sac de 25Kg..... :lol:

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : jeu. 3 sept. 2009 16:22
par Eric Carlhan
Et envoyer à chacun une enveloppe avec 100 grammes de poudre ??? Tu cherches les ennuis toi :D :D

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : jeu. 3 sept. 2009 16:42
par benoit suaudeau
Clinker c'est quand même plus classe que bling-bling.

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : jeu. 3 sept. 2009 16:57
par chaigneau steve
J'ai refait le dépoli de mon Rolleiflex Old Standard, avec du plastique travaillé avec un abrasif. Le résultat est impressionnant!!!

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : jeu. 3 sept. 2009 17:06
par Bernard Ladroue
Si certains d'entre vous veulent du sable de Fontainebleau, je suis sur place....
:Hello:

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mar. 15 sept. 2009 10:09
par Col_in Thor
Bonjour,

Je me suis aussi un peu penché sur les dépolis... J'avais fait un kit mini35 à une époque, cela permet de mettre des objectifs sur des cameras DV.
J'avais retenu 2 solutions
- l'une utilisant de l' "oxyde d'aluminium 1000" (pas testé)
- l'autre en faisant remonter par capillarité entre 2 plaques de verres de la paraffine avec un peu de colle thermofusible. (testé -> galère mais efficace !)
si ça peut vous aider...

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : sam. 19 sept. 2009 18:18
par Bernard Ladroue
:Hello:
En suivant l'exemple de Jean-Claude, je viens de faire un dépoli pour une chambre 13x18 avec du sable de Fontainebleau préalablement séché et tamisé avec un collant.
Je suis content du résultat !
Merci Jean-Claude.
:boing: :boing:

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 17 mars 2010 10:26
par olivier cl
je relance le fil pour savoir si d'autres test avait été réalisés?
Mon père possède un système à air comprimé pour la gravure sur verre avec du sable et je me posais la question si quelqu'un à déjà fait des tests avec un tel dispostif?

sinon il va falloir attendre l'été pour que je teste cela!

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 17 mars 2010 10:56
par Bernard Ladroue
Bonjour Olivier,
Le système utilisé pour la gravure n'est-il pas trop agressif ? Est-il possible de régler le "jet" car il faut que l'abrasion soit douce et uniforme.

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 17 mars 2010 10:58
par olivier cl
la puissance du flux est réglable, je me sert du compresseur (sans le sable) pour décrasser mes pc...

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 17 mars 2010 21:00
par Arnaud SAUDAX
:Hello: L'intérêt de faire un dépoli en frottant deux plaques de verre avec un abrasif, c'est que l'on obtient une surface plane, ce qui n'est pas le cas d'un dépoli à l'acide ou au sablage...

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 17 mars 2010 21:29
par olivier cl
ok, j'essayerai quand même histoire de voir si il n'y a pas moyen d'en tirer quelque chose de bien en bidouillant un peut la façon de faire(angle, pression, etc..)

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : mer. 17 mars 2010 23:45
par Jean-Claude.B
Pour moi, la fabrication par frottement sur une plaque de verre avec du sable présente un triple intérêt :
  • On peut obtenir un dépoli parfaitement plan et uniforme,
  • c'est une méthode facile et rapide, avec un peu d'habitude on peut dépolir un 13x18 en moins de 1/4 d'heure,
  • et surtout c'est la méthode qui était employée à l'époque (début du XXe siècle) dont datent la majorité des appareils qui ont besoin de dépolis neufs.
N'oubliez pas de recouper les coins pour permettre à l'air de circuler lors des mouvements du soufflet.

Re: Question sur la fabrication d'un dépoli

Posté : jeu. 18 mars 2010 16:44
par Eric Carlhan
En parlant de recouper, Y a t'il parmi nous un spécialiste du diamant de vitrier susceptible de me recouper un miroir issu d'un polaroid à la dimension de celui de mon Weltaflex ?