Obturateur [Canon] EOS

Obturateur [Canon] EOS

Message non lupar marc nagel » Jeu 7 Déc 2017 14:49

Bonjour à tous. A propos de conseils... un canoniste bien informé pourrait-il me dire si les obturateurs des EOS1 et EOS1n argentiques sont sujets aux mêmes désagréments que ceux des modèles amateurs et experts qui leur sont contemporains. Autrement et plus précisément dit : avec le vieillissement des matériaux synthétiques d'amortissement, les lamelles de l'obturateur se couvrent-elles de pâte fondante et noirâtre avant de se "gommer" définitivement... Je vous remercie de partager votre expérience sur ce sujet.
marc nagel
 
Messages: 56
Enregistré le: Ven 4 Aoû 2017 18:03

Re: recherche un (des) conseil(s) pour un [Canon] EOS

Message non lupar marc nagel » Lun 11 Déc 2017 20:37

Objet : matière noire et collante sur les lamelles des obturateurs EOS.
Chers amis, en attendant le canoniste connaisseur, je vous propose un petit divertissement. Je viens en effet de passer à la pratique en démontant un EOS 50E pour en sortir l'obturateur. Je peux vous dire que tout cela n'est pas joli-joli. Le 50E a été extraordinaire en son temps, cela n'empêche pas, qu'à l'examen, sa qualité se révèle très médiocre, c'est le moins que l'on puisse dire. On a vraiment envie de sauter sur le premier Leica M3 qui se présente. Enfin, poursuivons...
L'obturateur lui-même est un sandwich comprenant une tôle de clinquant thermo-soudée sur une mince plaque de plastique. Le "jambon" est constitué par le cadre interne et les deux jeux de lamelles articulées. Sur l'un des côtés on trouve, reposant sur trois piliers, le pont de commande de l'obturateur avec sa plaquette d'électronique, ses deux ressorts et ses deux électro-aimants.
Je peux maintenant vous confirmer que le fautif est bien un amortisseur de matière synthétique qui se décompose en maculant et en gommant les lamelles de l'obturateur. J'en ai d'ailleurs plein les doigts...
Dès que j'aurai pris le temps de comprendre comment joindre un cliché, je vous montrerai une photo (médiocre, faute d'objectif macro pour mon vieil EOS 300D).
A bientôt.
Modifié en dernier par marc nagel le Dim 24 Déc 2017 14:56, modifié 1 fois.
marc nagel
 
Messages: 56
Enregistré le: Ven 4 Aoû 2017 18:03

Re: recherche un (des) conseil(s) pour un [Canon] EOS

Message non lupar Jacques MAR » Lun 11 Déc 2017 22:58

:Hello:
Bonsoir Marc,
J'espère que tu as pu décoller tes doigts du clavier ....

Sur un ton sérieux (et bien que je n'aie jamais démonté un appareil des années 80-90), je ne suis pas étonné qu'un tel démontage n'ait rien d'enthousiasmant.
Au début de l'électronique embarquée (au-delà de la simple mesure de la lumière) les ingénieurs se sont efforcés de caser les circuits dans des boitiers presque inchangés. Plus les appareils se complexifiaient plus le défi était difficile à relever. Heureusement les circuits sont devenus plus malléables et épousaient mieux les contours des mécaniques. Les coûts de production pesaient aussi sur les choix technologiques; certains petits génies arrivaient à produire des obturateurs tel que celui que tu mentionnes dans ce 50E. Mais le cahier des charges ne prévoyait pas qu'ils devaient durer plus de 10 ans. [Combien dure un smart-phone aujourd'hui ?]
Actuellement les choses sont plus simples encore avec les processeurs; il n'est probablement plus toujours nécessaire de placer un élément électronique à un endroit précis. Sauf les micro-moteurs et les obturateurs.
Nos appareils APN de ces dernières années sont plutôt des computer qui font des photos, même si certaines parties mécaniques restent présentes.

Pour en revenir à la beauté intérieure (tu évoques le Leica M3, mais il n'est pas le seul), je ne puis qu'évoquer mes souvenirs d'enfance ou d'armée. Petit garçon j'adorais démonter de vieux réveils ... tout y était accessible, visible et, avec un minimum d'attention et de réflexion, compréhensible. Plus tard, troufion, je conduisais des jeeps. J'ai donc appris à les entretenir. Capot soulevé, tous les organes étaient reconnaissables et, à l'œil (aidé d'une lampe de poche) et à l'oreille, on pouvait connaitre l'origine d'un certain nombre de problèmes. Et y remédier, tant il y avait de place pour accéder aux éléments avec les outils adéquats. Cela m'a aidé lors de mes années en Asie et en Afrique où j'utilisais de tels véhicules ... avant l'électronique.

Tempi passati. Aujourd'hui les pires pannes de voiture sont les pannes d'ordinateur central. Plus aucun savoir mécanique ne suffit à y remédier. Et il n'y plus rien d'accessible, de visible ou de compréhensible. On doit s'y faire.

C'est pour cela que nous aimons nos vieux zappareils !

:Tchin:
Jacques

Être ou Avoir ? Être ... être présent à sa collection et disponible pour les amis partageant ce vice, voilà la meilleure posture pour un collectionneur.

Membre du Bureau exécutif des Amis du Musée suisse de l'appareil photographique
Avatar de l’utilisateur
Jacques MAR
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5351
Enregistré le: Ven 26 Mar 2010 10:03
Localisation: Suisse romande

Re: recherche un (des) conseil(s) pour un [Canon] EOS

Message non lupar marc nagel » Mer 20 Déc 2017 15:40

img002.jpg
Obturateur Canon EOS 50E.
img002.jpg (112.27 Kio) Vu 607 fois
Gommage obturateur Canon EOS 50E (suite et fichier joint) : un coupable est désigné. On voit l'obturateur ouvert avec son cadre et, de part et d'autre, ses deux trains de lamelles. L'amortisseur, que désigne la pointe du tournevis cruciforme, est en état de décomposition avancée et macule les lamelles. La photo ne rend pas compte de la qualité indigente de l'ensemble.
Par ailleurs, je vois que Jacques, en d'autres temps, s'est penché comme moi-même sur les "Delco" avant de s'en remettre aux allumeurs "électroniques"...
marc nagel
 
Messages: 56
Enregistré le: Ven 4 Aoû 2017 18:03

Re: recherche un (des) conseil(s) pour un [Canon] EOS

Message non lupar Jacques MAR » Mer 20 Déc 2017 19:12

:Hello:
Bonsoir Marc,

Obturateur : ça n'est pas très élégant, en effet. Et pour l'amateur de réparation, ces micro-rivets sont juste une sainte horreur, en cas de casse, probablement irréparables.

Par ailleurs, je vois que Jacques, en d'autres temps, s'est penché comme moi-même sur les "Delco" avant de s'en remettre aux allumeurs "électroniques"...


Ma dernière voiture à Delco était un Volvo 244 (ces vieux chars bien lourds et sympathiques malgré leurs énormes pare-chocs) à la fin des années 1970. En cas de panne du moteur lors d'inondation dans les rues de Jakarta (c'était très fréquent à l'époque, on roulait parfois dans 40 à 50 cm d'eau), il suffisait de soulever le capot, de décrocher le haut du Delco et de sécher avec un chiffon, ainsi que les pôles de la batterie. La plupart du temps ça repartait au premier coup.
Il fallait juste avoir une paire de pantalon de rechange au bureau !!!
:Tchin:
Jacques

Être ou Avoir ? Être ... être présent à sa collection et disponible pour les amis partageant ce vice, voilà la meilleure posture pour un collectionneur.

Membre du Bureau exécutif des Amis du Musée suisse de l'appareil photographique
Avatar de l’utilisateur
Jacques MAR
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5351
Enregistré le: Ven 26 Mar 2010 10:03
Localisation: Suisse romande

Re: Obturateur [Canon] EOS

Message non lupar Patrice R » Mer 27 Déc 2017 18:50

Bonjour,
J'ai eu en main un EOS 100 le N°1072628 dont l'obturateur avait rendu l'âme pour cette raison. Le mien venait de tomber en panne car le sélecteur des fonctions avait subi une casse interne. Pour le remplacer, après la déception des 100, j'ai eu quelques EOS 500n et aucun n'avait de taches sur les lamelles. Je m'occupe d'un EOS 5 qui appartient à mon club photo. Je ne me souviens pas avoir constaté une anomalie : en tout cas il a fonctionné il y a une paire d'années. Je regarderai de plus près à l'occasion. Les EOS 1 étaient utilisés par les photoreporters de mon quotidien régional. Ils étaient lessivés au bout d'un an et n'auraient pas eu le temps d'être touchés par la maladie de la mousse d'amortisseur s'il s'en était trouvé dans leur fabrication.
Patrice ROUSSEL
Patrice R
 
Messages: 637
Enregistré le: Dim 2 Déc 2007 17:29

Re: Obturateur [Canon] EOS

Message non lupar marc nagel » Sam 30 Déc 2017 10:10

Merci Patrice de partager ton expérience sur les obturateurs des EOS. Je crois que l'on peut dire que c'est là une grande faiblesse de tous les Canon. Il faut néanmoins noter que tout cela n'est "qu'une question de temps"; il arrive un moment où la mousse arrive à "maturité" , perd sa résilience et commence son pourrissement chimique. Toutefois, dans ces conditions, j'ai pu noter qu'en utilisant les appareils image par image, ils arrivent à fonctionner, même si l'on voit des traces de pâte sur les lamelles ; par contre, l'utilisation en "rafales" empâte considérablement l'obturateur allant jusqu'à le détruire par collage et torsion des lamelles...
Comme le dit Jacques un peu plus haut, ces appareils sont conçus comme de purs objets de consommation, ils sont tout simplement jetables... On est bien loin du Rectaflex et de son mécanisme d'obturation dont les axes étaient montés sur rubis ! J'ai pu noter dernièrement qu'on était aussi bien loin du vieux Paris.... (Le fameux bal chez Temporel)
marc nagel
 
Messages: 56
Enregistré le: Ven 4 Aoû 2017 18:03


Retourner vers Canon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité