Adox de couleur rouge...

Invité

Adox de couleur rouge...

Message non lu par Invité » dim. 30 sept. 2007 11:10

Bonjour, j'ai retrouvé un ancien appareil photo dans la cave, certainement un héritage lointain... en fait j'aimerais tout d'abord savoir de quel modèle il s'agit exactement, car en fait je ne trouve jamais la bonne référence sur le net, une fois l'objectif ne colle pas ou alors c'est le système de visée qui change... je ne sais jamais... donc si vous avez des précision...

Dans un deuxième temps, j'aimerais utiliser cet appareil photo... mais je ne sais pas comment il fonctionne, je suis plus habitué à l'autofocus et autres appareils numérique... vous trouverez ci-joint une photo (si j'arrive à la joindre)

ADOX Sport US Zone - Proffesseur Schleussner
PRONTOR-S - Film 4,5 x 6 et 6 x 9
SCHNEIDER - KREUZNACH RADIONAR 1:4,5 : 105 - 2414735

Image

Avatar du membre
philippe havard
Messages : 539
Enregistré le : mer. 18 oct. 2006 17:41

Message non lu par philippe havard » dim. 30 sept. 2007 11:11

Bonjour Sebastien et bienvenue sur ce forum.

Ce folding semble dans un superbe état de conversation. Je pense que tu as certainement déjà exploré internet et les ressources de Google et donc tu auras déjà trouvé ce lien : Adox sport
Cet appareil ressemble beaucoup au tien si ce n'est effectivement un système de visée différent. Cela ne remet pas pour autant en cause le nom de ce modèle : les fabricants gardant souvent un même nom d'appareil au cours des ans tout comme les fabricants d'automobiles.
Quant au fonctionnement, ton appareil doit accepter les pellicules de format 120 permettant des photos en format 6X6 ou 6X9. L'armement de l'obturateur se trouve au niveau de l'objectif. Mais bien entendu, tu ne disposes d'aucun automatisme et il te faudra régler distance, diaphragme et vitesse.
Je ne peux que t'encourager à explorer ce forum où tu trouveras beaucoup de conseils d'utilisation et des interlocuteurs trés compréhensifs et passionnés.

Cordialement
Philippe

Avatar du membre
Laurent REMACLE
Messages : 426
Enregistré le : mer. 13 avr. 2005 17:41

Message non lu par Laurent REMACLE » dim. 30 sept. 2007 11:11

Ne s'agirait-il pas d'un Adox Start ?

Si je me souviens bien, cet appareil était produit par Wirgin et est le jumeau du Wirgin Auta qui était également proposé avec le Radionar de Kreuznach-Schneider.

Il est en tout cas magnifique dans cette finition rouge et semble en très bon état.

Invité

Message non lu par Invité » dim. 30 sept. 2007 11:12

Merci Philippe pour ce petit mot d'explication... effectivement c'est bien un ADOX Sport, mais je ne trouve pas exactement mon modèle... c'est plutôt marrant... Effectivement, il est dans un super état de conservation je dois dire... le soufflet parait presque neuf, et je dois dire qu'a part un petit manque de peinture noir sur le système de visée situé sur l'objectif, il n'y a aucun problème. Il est vrai que maintenant j'aimerais bien savoir comment on l'utilise...

J'aurais sur ce point plusieurs questions, qui concerne l'obturateur en fait et savoir si cet appareil fonctionne encore.

Si je comprend bien le pricipe de tout appareil photo, il semble que l'ouverture pour la lumière se fait de la manière suivante : On règle l'ouverture du diaphragme (petit rideau métallique qui se ferme comme un iris), celui-ci à l'air de fonctionner correctement. Mon interrogation principale porte sur un deuxième iris qui gère selon moi (si je ne me trompe pas) le temps d'ouverture (ou d'exposition) ce qui me parait bizarre c'est que je n'arrive pas à le fermer, il reste ouvert en permanence. C'est pour cela que je pense qu'il est foutu en fait mon appareil...

Si quelqu'un peux éclairer ma lanterne je vous en serait très reconnaissant...

Merci...

Pour votre information Laurent, il s'agirait bien d'un sport, car en fait c'est ecrit sur le capot qui s'ouvre. Mais je ne sais pas s'il est different peut-être car il y a ecrit US Zone, peut-être une autre finition ? Aucune idée...

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13981
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » dim. 30 sept. 2007 11:13

Pendant une courte période, après la fin de la guerre, l'Allemagne n'était ni séparée en deux, ni organisée en RFA. Elle était séparée en 4 zones d'occupation : russe, anglaise, américaine et française.
La première donnera la DDR, les trois autres la RFA et Berlin-Ouest.
Cela signifie que cet appareil a été construit dans la zone d'occupation américaine.

Je ne sais si elle existe encore, mais dans les années 80, à Berlin-ouest on écoutait encore RIAS (radio in american sector)

Invité

Message non lu par Invité » dim. 30 sept. 2007 11:14

Est ce que quelqu'un pourrait me renseigner sur l'obturateur ?

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13981
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » dim. 30 sept. 2007 11:14

Pour voir si l'obturateur fonctionne, il faut ouvrir l'appareil et regarder à contre-jour à travers l'objectif (par derriere). Il faut choisir une grande ouverture 4,5 pour que le trou soit le plus grand possible. Il faut régler sur l'obturateur soit sur une vitesse lente (1 seconde) ou la pose (B ) puis déclencher. Si le jour passe c'est que l'obturateur s'ouvre. Refaire la même manip à plusieurs vitesses pour voir si elles fonctionnent toutes et si la différence de temps d'ouverture est cohérente.
Il faut vraisemblablement armer l'obturateur préalablement à chaque déclenchement, en déplacant le grand levier.

Invité

Message non lu par Invité » dim. 30 sept. 2007 11:15

Justement quand j'appuye sur le déclencheur rien ne se passe !!!

Image

En observant le photo jointe ce sera peut-être plus clair (car je n'ai pas tous le vocabulaire pour parler de cela avec grande précision) On voit en fait sur la photo 2 IRIS (en référence à l'éclairage de théâtre) à travers la lentille... le deuxième sert à doser la quantité de lumière, mais le premier devrait être fermé quand on ne déclenche pas (c'est ce qui me parait logique non ?) sinon on aura de la lumière qui entre et viendra exposer la pellicule ?

Il doit donc être foutu ?

Avatar du membre
Eric Borel
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 5532
Enregistré le : sam. 13 nov. 2004 17:41

Message non lu par Eric Borel » dim. 30 sept. 2007 11:15

Bonjour,

Foutu NON !
En fait , c'est l'obturateur qui est "gommé" , résultat d'années d'inactivité ...

L'obturateur va avoir besoin d'un bon bain d'essence C .
et tout fonctionnera normalement .

Eric

Invité

Message non lu par Invité » dim. 30 sept. 2007 11:18

Citation:
Bonjour,

Foutu NON !
En fait , c'est l'obturateur qui est "gommé" , résultat d'années d'inactivité ...

L'obturateur va avoir besoin d'un bon bain d'essence C .
et tout fonctionnera normalement .

Eric
Merci Eric pour cette réponse ! Mais je crois que je vais devoir laisser tomber dans ce cas... cela ne doit pas être une chose facile à faire, surtout pour un néophyte comme moi... C'est dommage car je m'intéresse beaucoup à la photo et de commencer (ou recommencer) à apprendre à partir de la base sans autofocus et tout et tout me parraissait être une bonne école...

Avatar du membre
philippe havard
Messages : 539
Enregistré le : mer. 18 oct. 2006 17:41

Message non lu par philippe havard » dim. 30 sept. 2007 11:19

Sébastien,

Il ne faut surtout pas laisser tomber avec un appareil en si bel état.
Je vois que ton obturateur est réglé sur le 1 qui représente la vitesse la plus lente. As-tu essayé de le faire fonctionner au vitesses rapides ?
Un obturateur gommé peut trés bien être bloqué aux vitesses lentes et se remettre à fonctionner s'il est réglé sur ces vitesses rapides. Et si c'est le cas, un minimum de manipulations peut lui redonner le gout de vivre !
Très content
Philippe

Avatar du membre
Laurent REMACLE
Messages : 426
Enregistré le : mer. 13 avr. 2005 17:41

Message non lu par Laurent REMACLE » dim. 30 sept. 2007 11:20

J'y suis arrivé alors que je suis aussi précautionneux qu'un bucheron serbo-croate ...
Le tour de main consiste à dissocier les parties "objectif" des parties "obturateur" du bloc optique. Une fois qu'on a l'obtu en main, on l'envoie faire trempette dans l'essence C qui va dissoudre les graisses qui se sont figées et qui collent ensemble les lamelles de l'obturateur.

Voici un petit aperçu d'une restauration effectué par un membre du forum dans lequel on peut voir l'obtu prenant son bain ...

http://dirapon.be/mamiya_six.html

Avatar du membre
philippe havard
Messages : 539
Enregistré le : mer. 18 oct. 2006 17:41

Message non lu par philippe havard » dim. 30 sept. 2007 11:20

Par ailleurs, as-tu réussi à armer l'obturateur ?

Invité

Message non lu par Invité » dim. 30 sept. 2007 11:21

C'est vrai que se serait dommage... je me rends bien compte qu'il est dans un état plutôt exceptionnel... mais en fait je peux mettre sur n'imorte quelle vitesse, cela ne change rien... J'arrive à le fermer manuellement en appuyant sur le levier qui se trouve juste au dessus de l'inscription de la vitesse d'obturation...

Tant qu'a faire... est ce que quelqu'un peux me dire à quoi servent les différents leviers ?

Tout d'abord celui du haut sur là 2eme photo
Ensuite celui en bas sur la gauche
Et dernièrerment le petit levier avec le point rouge qui se trouve juste autour de la couronne avec l'inscription PRONTOR-S

Merci pour vos réponses

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13981
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » dim. 30 sept. 2007 11:22

Celui en haut à gauche est l'armement de l'obturateur, qui doit être armé avant chaque déclenchement (Tu n'as pas répondu à la question : "As-tu armé l'obturateur ?")
Celui d'en bas à gauche est le bouton de déclenchement, qui est relié au déclencheur par une came. Si on l'actionnant directement, l'appareil déclenche, c'est que le problème se situe dans la transmission entre le bouton sur le corps et celui de devant.

Le bouton rouge est le retardateur.

Une bonne idée serait de regarder les notices sur le site pour un appareil proche.

Avatar du membre
philippe havard
Messages : 539
Enregistré le : mer. 18 oct. 2006 17:41

Message non lu par philippe havard » dim. 30 sept. 2007 11:23

Je te joins un lien vers un site décrivant une réparation de ce type d'obturateur : http://www.rolandandcaroline.co.uk/repa ... tors1.html

Philippe

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13981
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » dim. 30 sept. 2007 11:23

Trop vite en besogne. Il a dit qu'il arrivait à l'ouvrir en appuyant directement sur le bouton en bas à gauche. Il n'est donc pas gommé.

Invité

Message non lu par Invité » dim. 30 sept. 2007 11:24

Je n'ai pas l'appareil sur moi aujourd'hui, peut-être que dans la journée de demain je pourrais vous en dire plus... sur cet obturateur récalcitrant...

J'ai regardé le démontage d'un prontor-s à première vu cela à vraiment l'air compliqué... pour un bucheron évidemment (comme moi) néophyte qui plus est...

En tout cas je vous remercie pour votre implication et un grand coup de chapeau aux membres de ce forum... Cela motive... et on est pas perdu tout seul dans son coin...

Avatar du membre
philippe havard
Messages : 539
Enregistré le : mer. 18 oct. 2006 17:41

Message non lu par philippe havard » dim. 30 sept. 2007 11:25

Oui, Sylvain a raison.

As-tu donc réussi à armer ?
Il suffit de pousser ce levier du haut : tu dois sentir une résistance jusqu'à un déclic qui le maintiendra dans une position armée.

Philippe

post : je n'avais pas vu ta réponse !

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13981
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » dim. 30 sept. 2007 11:25

SURTOUT pour l'instant ne rien démonter !!!

Avatar du membre
Eric Borel
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 5532
Enregistré le : sam. 13 nov. 2004 17:41

Message non lu par Eric Borel » dim. 30 sept. 2007 11:26

A avoir répondu un peu trop rapidement , c'est moi que l'on va "dégommer""!
:lol:

Légérement gommé quand même!

Eric

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13981
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » dim. 30 sept. 2007 11:26

Souvent cela provient d'une torsion de la transmission.

Invité

Message non lu par Invité » dim. 30 sept. 2007 11:27

J'ai donc pu essayer l'appareil... voici les dernieres constatations... en fait l'obturateur se ferme en appuyant sur le levier en haut à gauche et reste bien fermé... en appuyant sur le bouton déclencheur le levier en bas à gauche s'enfonce et libère l'obturateur... Par contre l'obturateur devrait se refermer et tout seul non ?

A priori la molette de réglage de la vitesse ne fonctionne pas très bien... ça coince un peu et je n'arrive pas à la mettre sur la position B.

'ai encore essayé ce matin... pas moyen de refermé automatiquement l'obturateur... ou alors j'ai peut être rien compris...

Bonjour à tous et bonjour Sylvain... n'ayant pas eu d'autres post de puis 2 jours, j'ai finalement décidé d'ouvrir l'appareil... Enlèvement de la mise au pont, bague et compagnie... d'ailleur un grand merci pour le lien sur le démontage d'un prontor... En fait ce n'était pas une torsion de la transmission mais le sélecteur de la vitesse d'obturation qui posait problème... Un petit nettoyage interne et un petit graissage des pignons et ensuite le redressement du levier du retardateur et tout fonctionne...

Enfin presque, il me faut juste revoir le retardateur qui m'ouvre dès le décompte, partiellement 'obturateur... Je pense que c'est le levier d'armement de l'obturateur qui n'enclenche pas completement...

En tout cas merci... vous m'avez transmis le virus... c'est parti, je vien de me commander un LUBITEL 2 sur Ebay... je crois déjà que les bi-objectifs me passionnent....

A très bientôt... dès que je reçois le LUBITEL

Répondre

Retourner vers « Adox »