Les russes et la photo...

Avec les camarades du parti des amateurs d'appareils photo
Pierre Mauriès

Les russes et la photo...

Message non lu par Pierre Mauriès » ven. 27 mai 2011 12:20

Bonjour tout le monde!

Sur ce formidable site, nous parlons beaucoup de machines, mais j'aimerai dans ce fil regarder plutôt l'aspect humain lié à notre passion. Aujourd'hui, il est très très très rare de voir un(e) russe prendre des photos avec ces engins. Tous sont au numérique Sony, Canon, Nikon et autres Pentax ou Olympus. Quelques rares amateurs (comme une amie de ma chérie) se baladent avec des Zenit 122, mais c'est par choix "artistique" (aspect des fuites de lumière sur le film couleur :D) et par contrainte financière. Et voir quelqu'un "de l'ouest" s'intéresser à leurs "ramasse-poussières", ça les fait rire.

Ceci étant une histoire russe, elle doit contenir des anecdotes, veuillez pardonner mon texte long, mais je pense qu'un appareil photo, c'est aussi la vie des gens qui l'on tenu,et ça compte ça. ;)

Donc, après en avoir discuté avec mes amis russes, (tous nés dans les années 80, comme moi, donc ce sont leurs souvenirs d'enfance), il semble qu'avoir un appareil photo était une chose relativement courante, même si le prêt entre membres de la famille, entre amis ou voisin restait tout de même très important. Tout le monde n'en avait pas, mais c'était possible d'en obtenir un pour fixer les moments précieux sur la pellicule. Par ailleurs, la majorité des photos familiales de l'époque étaient sen noir et blanc, avec quelques rares photos couleurs provenant principalement de photographes pro (la couleur semble avoir été plus populaire après la fin de URSS). Il faut surtout voir les photos d'écoles! :D A la fois charmantes et strictes: petits garçons en costume ou tout au moins en chemise, petites filles en jolie robes et aux cheveux enrubannés de gros noeuds en dentelle blanche. Poses d'enfants sages derrières des pupitres "au carré", mais avec des yeux rêveurs qui semblent crier "C'est quand la récré?!!". Une esthétique scolaire bien soviétique, mais qui perdure encore aujourd'hui. :D

Mais la chose qui m'a surpris, c'est l'importance de la photo amateur : prise de vue et développement. Je ne sais pas si c'était un effet de mode ou simplement par plaisir, ou par soucis économique, mais il semble que les soviétiques, (comme les russes aujourd'hui) adoraient la photo "faite maison".
C'est très rigolo quand la mère d'un bon copain vous montre fièrement les photos du-dit pote en couche-culotte (là, le copain deviens tout rouge) qu'elle a consciencieusement développé dans la salle de bain, avec l'agrandisseur-valise Zenith qui trône encore sur l'armoire. C'est là, qu'elle me présente, goguenarde, un magnifique Zorki-zorki (super propre, rideaux impecs) affublé d'un Jupiter 3 (mazette!!! et pas une rayure!) "Oh, je l'ai acheté quand j'était jeune. Je ne l'ai pas payé cher à l'époque, il était déjà vieux. Il ne dois plus rien valoir maintenant, mais je n'arrive pas à m'en débarrasser. Trop sentimental." :shock: J'ai cru tomber raide! "Vous avez bien fait madame, gardez le, Il vaux mieux que l'APN de votre fils!". "Oh, tu t'y connais en appareils photos, regarde!" Et elle sors une vielle chambre, bien abîmée, "c'était à mon grand père."... Wow! Une belle bête, mais il manquait le dos porte-film. Ca ressemblait à du 4x5 vu la taille, mais aucune idée de la marque ou du modèle, elle était vraiment dans un sale état. :gratgrat: J'aurait du prendre une photo... Il y a des merveilles insoupçonnées dans les appartements de St pet, je vous le dis! ^^

Mais ceci reste une exception. Le plus souvent c'est un brave petit Smena poussiéreux, trainant au fond d'un tiroir, qui a capturé l'anniversaire des petits, le week end à la datsha et les vacances sur la Mer Noire, sur une plage noire, elle aussi, mais de monde.

Mais parfois, un vrai trésor photographique vous est révélé: "Baboushka" fouille sont placard, et vous tend un énorme album photos, épais comme un brique (et pesant au moins 3 fois plus). Et là, vous apercevez le monde disparu de la Russie impériale dans ces (très) vielles photos de famille. Entre les photos de groupe avec les hommes moustachu en redingote avec la chaine du gousset qui décrit un bel arc blanc sur le gilet noir, le femmes en robes victoriennes au coiffures soignées et les enfants ressemblant à des poupées de porcelaines, noyés dans les dentelles ("oh! Le petit bébé tout rond, c'est ma grand-mère!" S'exclame Baboushka), on aperçoit le passé familial. La jolie maison de famille en Crimée, les photos artistiques du paysage "méditerranéen" de la côte, les photos de voyage d'une cousine, dans une Asie Centrale désertique, magnifique est encore quasi-médiévale. Puis les années 20 arrivent, la famille encore confortablement installée dans la belle Crimée. Les vacances, le camp des petits Pionniers se régalant de la plage. Puis, un "trou". Le bonheur d'une famille de la vielle intelligentsia russe a rarement survécu au Stalinisme, fini la maison de Crimée, fini les photos de la cote ensoleillée. Arrières grand-parents envoyés dans le Nord de la Russie, un oncle au Goulag et toute les joyeusetés que nous avons lu dans les livre d'histoire, mais ici, avec un gout bien réel, une proximité forte... Mais les choses s'améliorent. Oh! un petit bal entre les bouleaux, baboushka tout jeune, toute mince (et très jolie!) avec ses copines. C'est l'été, il fait beau, tous rient. Oh, là, elle danse avec un élégant jeune homme en uniforme, allure de héros. "C'est Diedoushka". Puis une photo de marriage, puis une petite fille blonde avec un foulard dans les cheuveux qui s'applique à faire les devoirs d'écriture "Mama". un autre marriage et oh! attendez, mais c'est ma chérie toute petite et de son frère ça! :D Sacré leçon d'Histoire et d'histoires. Un vrai voyage dans le temps! Je sais que ça fait très "cliché (pardonné le jeu de mot pourri), mais véridique. Une super expérience... Un tohu-bohu de photos "pro" et amateur. Certaines solennelles, d'autres très intimes. 100 ans d'histoire en 20 minutes. on en sors pas vraiment indemne :D Et là, moment suprême!
"Oh mais nous avons encore l'appareil de diedoushka! C'était un boite, il fallait ouvrir un porte et on sortait l'objectif comme un accordéon. dis Baboushka
-ARGH!!! Faites voir faites voir! :boing:
-On ne peut pas, je l'ai donné à un ami photographe pour qu'il le répare, mais il n'a pas le temps' me répond mon aimée...
-Tshiort! Donne-le moi, je m'en occuperais bien :mrgreen:
- Mais si tu veux, on a notre Smena quelque par dans un tiroir. :roll: :ronchon:

Ouf! message bien long. si vous etes encore là, pardon :P

Mais revenons à nos moutons... Mis à part les appareils en plastiques, clairement à destination de grand public ou de l'amateur (Smena, Lubitel etc.), Qu'en était il des autres? Salyut, Kiev, Moskva, Mir, Fed, Zorki et autres Zenit. Pour qui étaient ils fait? Amateurs éclairés? Pros? "Status symbol" pour les apparatchiks?

ThierryP

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par ThierryP » ven. 27 mai 2011 12:36

:Hello:

Sympathique fil, et tres interessant par ailleurs, qui donne a reflechir. Mais aussi qui nous eclaire sur la place de la photographie en URSS, et d'en apprendre un peu plus sur nos grands voisins de l'Est, qu'avec nos traditions "latines", avont du mal à comprendre. Peut-etre aussi du au fait qu'on les a aussi considéré en Occident pendant des decenies comme "l'ennemi rouge".
D'ailleurs, je regarde d'un autre oeil maintenant les photos sovietiques des années 40-50 que j'ai à la maison, ramené par un ami d'un voyage dans les ex pays du bloc dans les années 90 et qui m'en a fait cadeau, vu que m'interesse un peu a tout ce qui vient d'ex RDA et d'URSS.

Merci pour ce sujet en tout cas ;)

Thierry

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Pierre-Yves P » ven. 27 mai 2011 14:14

:boing: Super post ! :boing:
Pierre Mauriès a écrit :Mais la chose qui m'a surpris, c'est l'importance de la photo amateur : prise de vue et développement. Je ne sais pas si c'était un effet de mode ou simplement par plaisir, ou par soucis économique, mais il semble que les soviétiques, (comme les russes aujourd'hui) adoraient la photo "faite maison".
Un ami né en Pologne soviétique m'a dit que le développement/tirage amateur était aussi plus développé, car si on faisait appel à un laboratoire, on ne savait pas quand... ni même si on allait voir ses photos... Apparemment, il y avait toujours un risque que les autorités s'en emparent et/ou les utilisent à des fins diverses. :shock:
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

Jacques MAR

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Jacques MAR » ven. 27 mai 2011 15:30

:Hello:
Merci Pierre, de cet écho plein de vie!
J'adore lire les histoires à chaud que les autres écrivent "autour" du thème de la photographie.
La photo c'est la vie; même si la photo nous rappelle que nous sommes mortels ou, pour faire moins lourd: que le temps passe.
Les contextes exotiques sont toujours intéressants. Les éclairages offerts sur les contextes historiques aussi (merci à Pierre-Yves de son complément).
Bref: merci de ce partage d'expérience humaine.

Johan DG
Messages : 227
Enregistré le : mer. 6 févr. 2008 11:35

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Johan DG » ven. 27 mai 2011 15:58

Mais la chose qui m'a surpris, c'est l'importance de la photo amateur : prise de vue et développement. Je ne sais pas si c'était un effet de mode ou simplement par plaisir, ou par soucis économique, mais il semble que les soviétiques, (comme les russes aujourd'hui) adoraient la photo "faite maison".
J'avais la même impression en visitant le musée "Zeitweg" près de Dresden. La photo c'était toujours avec developpement etc. Votre histoire me donne envie a faire une sortie avec le FED 35A que je vient d'aquerir.
Expert in non-working solutions

Pierre Mauriès

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Pierre Mauriès » sam. 28 mai 2011 09:41

Pierre-Yves P a écrit : Un ami né en Pologne soviétique m'a dit que le développement/tirage amateur était aussi plus développé, car si on faisait appel à un laboratoire, on ne savait pas quand... ni même si on allait voir ses photos... Apparemment, il y avait toujours un risque que les autorités s'en emparent et/ou les utilisent à des fins diverses. :shock:
Très intéressant ça! donc il y avait une raison "politique" au hobby de potography.. Ah ces soviétiques... :roll:


Mais est-ce que l'un de vous saurais quel était le public visé par les "bons" appareils soviétiques?
Pour m'expliquer plus clairement : la sélection de la clientèle était elle basée sur les possibilités économiques (comme à l'ouest), ou bien y avait il une sélection des usagers (par exemple, les bons appareils réservés uniquement aux pros)... J'avoue que l'économie soviétique me laisse perplexe entre collectivisation et économie e marché... :gratgrat: Qui pouvait avoir un Fed ou un Salyut neuf par exemple?
Si quelqu'un a des réponses, ce serait intéressant :boing:

Avatar du membre
Jean-Claude.B
Messages : 3403
Enregistré le : mar. 20 déc. 2005 17:41
Contact :

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Jean-Claude.B » sam. 28 mai 2011 10:45

Un petit échantillonnage ...

Quand les Russes sont reçus dans une famille ils ont coutume d'apporter des cadeaux à leurs hôtes. J'ai plusieurs appareils qui m'ont été offerts par des relations russes, c'était leurs appareils personnels. Mais il se trouve que toutes ces personnes appartiennent à la classe moyenne "intellectuelle".
Le père de ma belle-fille était universitaire, professeur de physique et mathématicien, il m'a offert son Fed 3.
Un autre ami, plus jeune, m'a offert un Fed 2 qu'il tenait de son père. Et la mère de ce garçon m'a donné un Smena.

Enfin le fils de ma-belle-fille, dont le père habite en Crimée et qui va le voir chaque année, m'a rapporté plusieurs appareils achetés ou échangés à des amis : un Lubitel, un Zorki 4, un Zenit E et un Belomo Siluet-elektro.
Un honeste homme peut trouver le bonheur
entre les pages d'un livre,
entre les bras d'une femme,
ou sur le dos d'un cheval.

Pierre Mauriès

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Pierre Mauriès » sam. 28 mai 2011 18:12

Merci Jean-Claude.
Donc ce serait en fonction de l'acheteur, soit amateur éclairé, soit achat d'un "point and shoot". Bref, pas tellement de différences avec l'ouest. :boing:
Ce que j'ai vu avec mes amis aussi: ceux qui voulait seulement un appareil pour prendre des photos --> Smena, et la mère de mon copain (par exemple), qui elle était passionné quand elle était jeune --> Zorki.
Je me demande quand même quel était le prix de ces petites merveilles à l'époque. Je sais que le Salyut représentait une véritable fortune (plusieurs mois de salaire moyen), mais Quid le 24x36... Peut être un bon sujet pour un autre fil?

Patrice R
Messages : 656
Enregistré le : dim. 2 déc. 2007 17:29

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Patrice R » sam. 28 mai 2011 18:52

Bonjour,
Au milieu des années 70 j'ai reçu un Lubitel en cadeau de la tante (une institutrice) de mon épouse lors de sa visite en France. Il s'agissait d'un appareil déjà ancien.
Patrice ROUSSEL

Avatar du membre
Jean-Claude.B
Messages : 3403
Enregistré le : mar. 20 déc. 2005 17:41
Contact :

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Jean-Claude.B » sam. 28 mai 2011 19:49

En 1946, les premiers Lubitels s'appelaient "Komsomolets", ce qui se traduit par "Jeune communiste", et étaient destinés à permettre aux jeunes de s'initier à la photo. La mise au point n'était pas couplée avec le viseur (comme les premiers Voïgtlander "Brillant" dont ils sont la copie).
A partir de 1949 ils prennent le nom de "Lubitel" ("Amateur") et la mise au point est couplée avec le viseur par un engrenage des deux objectifs.
La fabrication des différents modèles se poursuivra jusqu'en 1993.
Un honeste homme peut trouver le bonheur
entre les pages d'un livre,
entre les bras d'une femme,
ou sur le dos d'un cheval.

Jean-Paul Nivoix
Messages : 3
Enregistré le : lun. 20 août 2012 15:00

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Jean-Paul Nivoix » mar. 21 août 2012 07:39

Bonjour à tous,

je suis d'accord, c'est passionnant de sortir un peu de la technique, et de découvrir qui, où et comment
a utilisé nos merveilleux appareils anciens.

En particulier ceux issus du monde englouti aujourd'hui qu'était l'industrie photographique russe !
Donc, mille fois merci pour ce fil de discussion.

Je voulais rebondir sur ma préoccupation personnelle qui est la stéréoscopie ;
Je pratique la stéréoscopie avec le Spoutnik, un appareil du fabriquant Lomo
qui a été produit durant les années 60-70, mais il y en a eu plein d'autres (FED Stéréo, ...).
je suis étonné de ne trouver aucune mention de la photo en relief dans les témoignages ci-dessus.

Etait-ce vraiment si marginal ?

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13952
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Sylvain Halgand » mar. 21 août 2012 15:04

Bonjour Jean-Paul, dans le forum, il y a une section dédié à la stéréo. L'as-tu vu ?
-

Jean-Paul Nivoix
Messages : 3
Enregistré le : lun. 20 août 2012 15:00

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Jean-Paul Nivoix » mar. 21 août 2012 16:11

Oui, je l'avais vu, merci.

Mais je voulais tout de même rebondir sur ce fil de message,
car nous manquons cruellement de témoignages vivants d'utilisateurs ex-soviétiques.

matthias kay
Messages : 110
Enregistré le : mar. 10 avr. 2012 15:05

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par matthias kay » sam. 15 sept. 2012 19:46

Bonjour Bonsoir ??

Un sujet qui est different ,oui cela est bien aussi .
Pour avoir travailler avec un Dagestanais en 1998 & 1999 .
Pour l'histoire :
il est arriver un Zenit,avec une dixaines d'objectif en M 42 dans une petite valise ,a l'epoque j'avais un OM 10
(d'ou ma quette de ces callioux pour les utiliser sur mon reflex numerique aujourd'uit),il m'avais expliquer que quant l'instituteur de sont village natale avais apris qu'il allait venir en europe ,il lui avais preter sont appareil et ses objectifs(qui servait aussi pour les photos d'école)
pour ramener des images de l'europe et en faire profiter les eleves en même temps.
Il avais apporter pleins de photos du dagestan,je savais même pas ou cela ce trouvais a l'epoque ,ont peut retrouver ce type de photos sur un cite trés bien fait ou les photographes Russe et d'autres pays mettent leurs photos,il faut rechercher les plus anciennes mais, il y en as de magnifiques et pour tous les gouts ,elles sont numerique bien-sur mais ,cela montre que même qu'ils ne sont pas en reste,enfint moi j'aime bien chercher dans ce cite.
Si cela interresse quelqu'un : Photodom.com

Bonne soirée Matthias
Mieux vaut être bon en rien que ,nul en tout,car, ont est au moins bon en quelque choses même,si c'est, rien.

Stephan VDZ
Messages : 931
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2007 13:43

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Stephan VDZ » sam. 15 sept. 2012 22:27

quand j'ai acheté mon Helios 40 (85/1,5) il est arrivé avec sa facture d'époque ... cela coutait 800roubles en 1958... je ne sais pas combien cela fait en Ladas...
Stephan


"mieux vaut avancer dans le doute que reculer dans les certitudes"

Pierre Mauriès

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Pierre Mauriès » mar. 18 sept. 2012 14:57

800 Roubles?! :shock: Mais c'était une fortune!
A peut près 200 $ de la même époques ( donc près de 1800 dollars d'aujourd'hui).
Quand on pense qu'en 1955, le PNB soviétique moyen par foyer était d'à peu près 3000 roubles (source: http://www.nber.org/chapters/c5095.pdf), ça fait réfléchir... :P

Stephan VDZ
Messages : 931
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2007 13:43

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Stephan VDZ » mar. 18 sept. 2012 19:03

cela dit... un 85/1,5 c'est pas une optique fréquente...
Stephan


"mieux vaut avancer dans le doute que reculer dans les certitudes"

Franck C

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Franck C » ven. 22 févr. 2013 00:59

Bonsoir !

Je déterre un vieux sujet, mais c'est juste pour que que je suis content d'être tombé sur ce fil ma foi fortement intéressant.
Si on ferme les yeux en lisant la longue anecdote (ce n'est pas facile de faire les deux en même temps, mais peu importe), on s'y croirait.

Merci.

Pierre Mauriès

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Pierre Mauriès » ven. 22 mars 2013 06:41

Bonjour tout le monde! :Hello:

Rigolo que ce fil ai été déterré, car j'allais justement le faire. :Tchin:

Pour en revenir aux russe, la photo et qui utilisait quel appareil, voici une photo sympatique trouvée sur le web russe:
Nikulin_zorkij.jpg
Nikouline et son Zorkii
Nikulin_zorkij.jpg (69.25 Kio) Vu 7383 fois
L'acteur Youri Nikouline avec son [s]Zorkii 6[/s] *edit* Smena 8, comme l'a souligné Michel Perie, merci. D'autant plus que cet appareil populaire colle mieux au personnage incané par Nikouline dans le film *fin edit* :)

Par contre, aucune idée de l'identité de l'homme blond à côté, il va falloir que je consulte ma chérie.

A bientôt!

*EDIT: Alors le blond, c'est Andrei Mironov (acteur aussi), et la photo est tirée du film "Бриллиантовая рука" (Brilliantovaya rouka, La main de diamands), un grand classique soviétique de 1968.

Et dites, l'objo noir, vous pensez que c'est quoi? Je pensait un Orion 15 ou un Jupiter 12, mais la lentille avant semble un peu grande.
Modifié en dernier par Pierre Mauriès le dim. 7 avr. 2013 15:01, modifié 1 fois.

Stephan VDZ
Messages : 931
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2007 13:43

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Stephan VDZ » ven. 22 mars 2013 10:01

pour moi l'objo est un industar 50
Stephan


"mieux vaut avancer dans le doute que reculer dans les certitudes"

Jacques MAR

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Jacques MAR » ven. 22 mars 2013 10:04

:Hello:
Bonjour Pierre,
Sympathique retour !
Et ces sourires de cinéma, BCBG soviétique, sont amusants.
Merci de ta fidélité... as-tu vu (photographié) des ours blancs récemment ? :wink:
.

Avatar du membre
Eric Carlhan
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 7616
Enregistré le : ven. 5 août 2005 17:41
Contact :

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Eric Carlhan » ven. 22 mars 2013 16:09

Celui de droite ressemble terriblement à Melanchon :D :boing:
Le prix s'oublie, la qualité reste
Bastien (1ère gâchette chez Volfoni)

gerard LA
Messages : 137
Enregistré le : sam. 11 févr. 2012 07:36

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par gerard LA » ven. 22 mars 2013 18:07

Mais c'est Mélanchon !....
bon... ,ces appareils Soviétiques puis Russes étaient relativement mal considérés ,il me semble.je m'explique :wink:

J'ai un Kiev 4 qui est une copie des Zeiss Contax 3. Vous connaissez tous l'historique du processus de récupération par l'armée rouge d'une partie des matériels,machines et ingénieurs Allemands en 1945.L'autre partie récupérée par les Américains sera déplacée à Stuttgart.
L'usine Arsenal à Kiev s'installera pour cela.Ils ont donc assemblés ces Zeiss Soviétiques pendant des années avec plus ou moins de bonheur dans la précision de montage surtout au début.Mais ils avaient tout pour réussir compte tenu de la qualité des Zeiss reconnue à l'époque comme une des meilleure!
Puis ils ont amélioré leur qualité au fil du temps.Pour arriver à quelque chose de bien!
Pour preuve ,j'ai des contax ,Zeiss donc, et je les ai examinés et utilisés en comparaison avec un Kiev 3 (que je n'ai plus) et ce Kiev 4.
Les photos, sont pratiquement comparables!, peut etre un peu moins de piqué avec les Jupiter,quoique...
Mais les matériels semblent vraiment tres proche vu de pres.
Ce Kiev 4 est une des "copies" de Contax ,avec les logos "CONTAX" et "ZEISS IKON" gravés sur l'appareil.Ces modifications ont été faites chez KIEV à l'usine Arsenal ,en petite série sur des KIEV 4(Zeiss contax 3) et KIEV 3(Zeiss contax 2),en chrome et en noir.Ce n'est pas un bricolage indépendant.Ils font partie des modeles relativement rares comme ceux "sans nom" par exemple.

Et la considération ??, dans de nombreuses occasions en bourses par exemple,lorsque vous parlez de votre appareil "Russe" il y a souvent un regard de condescendance accompagné de remarques amicales mais ....
Je pense que c'est assez injustifié!, tout le monde ne peux s'offrir un Hasselblad,d'une part et d'autre part ces personnes devraient essayer de les comprendre de les utiliser et de se rendre compte par eux meme que finalement ces appareils "du peuple" sont de tres bons appareils.

Avatar du membre
Solenn H
Messages : 254
Enregistré le : mer. 7 nov. 2007 10:02
Contact :

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Solenn H » ven. 22 mars 2013 21:36

Les Kievs sont Ukrainiens :mrgreen:

Il n'y a pas beaucoup de monde qui connait l'histoire des premiers Kievs, la plupart croit que c'est une copie de Contax. Alors que j'ai un Jupiter 3 avec des verres Zeiss Jena, et un Kiev III avec un un posemètre allemand (en °din). C’était vraiment un transfert forcé de la production, pas une sous copie.
( Argentique + Numérique ) x Nikon / Leica + f(Ihagee,Contax) - [Kiev.Pentacon] = :mrgreen:

gerard LA
Messages : 137
Enregistré le : sam. 11 févr. 2012 07:36

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par gerard LA » sam. 23 mars 2013 08:15

:D oui Ukrainiens,maintenant!,mais auparavant,effectivement Soviétiques.

Les optiques Zeiss Jena se retrouvent naturellement dessus à ce moment là puisque en 1947 l'usine Zeiss située à Jena(oui c'est là qu'a eut lieu la celebre bataille sous Napoléon!) passe sous le controle de la nouvelle zone Soviet ,qui deviendra la RDA.Contrairement à l'usine de Dresde elle n'a pas souffert des bombardement US.Elle devient VEB ZEiss Jena.
L'armée rouge vide cette usine d'urgence pendant l'avancée qui les conduira à Berlin,de peur que les Américains(nos amis) ne s'en emparent.
Donc les Ruskofs(nos amis) mettent naturellement ces objectifs plus tard sur les boitiers issus de l'usine Arsenal de Kiev.
En meme temps l'usine de fabrication KMZ,Soviet donc, basée à Moscou pour une production militaire,fabrique apres cette guerre les Zorki,copies des Leica ,les FED,puis les objectifs Jupiter qui sont des (bonnes)copies des Zeiss Sonnar.Ayant confisqué les plans nécessaires en prise deguerre,à Jena.
Ainsi les Sonnar 50mm 1,5 deviennent les Jupiter 3;les Tessar 50mm 2,0 deviennent les Jupiter 8; les Zeiss 85mm 2,0 deviennent les Jupiter 9.Les Biogon 35mm 2,8 deviennent les Jupiter 12.
Ils sont de tres bonne qualité!mieux que des copies ,des clones.Les premiers finition alu années 50 sont recherchés.
Ils équipent tres souvent les KIEV ,
Profitons en 8) ,ils ne sont pas trop chers!(à part le Jupiter 3....)
...à part quelques Kiev( KELB) boitiers n°1 et N°2 qui ont bien bougé dans le mauvais sens ces derniers temps...
Fichiers joints
thumb_russian-ltmlenses.jpg
thumb_russian-ltmlenses.jpg (25.53 Kio) Vu 7170 fois
Modifié en dernier par gerard LA le dim. 24 mars 2013 07:59, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Michel Perie
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 844
Enregistré le : mar. 5 avr. 2011 17:43

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Michel Perie » sam. 23 mars 2013 08:34

L'acteur Youri Nikouline avec son Zorkii 6
:Hello: Pierre,
Superbe photo qui complète ce sujet sur les appareils soviétiques ... mais ne s'agirait-il pas plutôt d'un "Smena 8" dans les mains de l'acteur ?
En tout cas, un sujet de collection que je ne néglige pas (malgré le peu de considération de certains, comme le fait remarquer Gérard LA).
:Tchin:

Pierre Mauriès

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Pierre Mauriès » dim. 7 avr. 2013 14:56

Bonjour! :Hello:

En effet, vous avez bien raison, il me semble maintenant qu'il s'agit bien d'un Smena 8.
Je me suis fait avoir par l'écriture cursive et le joli sac tout prêt en cuir. :ronchon:
Cependant, le site donne son apparition en 1969, alors que le film date de 1968. Methode soviétique de faire de la pub pour un produit nouveau? :boing:
En tout cas, j'ai édité le message avec la photo. Merci pour la rectification! :Tchin:

jean claude lo
Messages : 8
Enregistré le : mer. 22 août 2012 17:38

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par jean claude lo » ven. 12 avr. 2013 18:51

jean claude lo : J'ai acheté récemment le livre de annette Melot-henri , La photographie soviétique de 1917 à 1945 qui relate l'intérèt des Russes pour la Photographie ,en 1918 Anatoli Lounatcharski commisaire du peuple à l'instruction dit toute personne progressiste devait posséder "une montre un crayon et un appareil photo" et Lenine lui méme a encouragé la photograhie comme moyen de propagande.

Avatar du membre
Thierry L
Messages : 51
Enregistré le : mer. 22 avr. 2009 18:43

Re: Les russes et la photo...

Message non lu par Thierry L » jeu. 12 déc. 2013 22:57

J'ai été surpris d'apprendre que le Zenit était russe alors que je le croyais ukrainien ?!
Mon premier réflex a été un 12XP, acheté en 1990 alors que j'étais au service militaire !

:hurle: j'ai fait avec un panoramique en couleur le jour de la réunification de l'Allemagne.

http://thierry.loiseau.free.fr/blog/ind ... que-berlin

Au bout d'un an, la cellule ne fonctionnait plus (plus de garantie) et 3 ans plus tard, c'est son rideau qui a lâché...

Pour autant, je l'aimais cet appareil. Génial :Tchin:
http://www.villeterrasson.free.fr/
mais il y a aussi http://astrophoto.free.fr depuis 1999

Répondre

Retourner vers « Special appareils soviétiques et des pays frères »