Page 1 sur 1

[Emil Busch]

Posté : jeu. 31 mai 2012 10:18
par Jean Michel T
Bonjour,
voilà ce que je lis sur cette objectif:
" Aplanat Grand Angulaire N°1 Série C. F:15 R.O.I. Avorm. Emil Busch Rathenow.".
Le diaphragme est un disque moleté manœuvrable à la main avec les indication suivante devant chaque orifice: 24, 48, 192, 384, 768.
La plaque d'assise qui sert de support et percée de 3 trous fraisés à 120°. Il semble être en laiton.

Comme je n'ai pas l'intention de collectionner aussi les objectifs, pouvez vous me renseigner sur cette objet: sa période, sa qualité, sa rareté (???) et une idée de la valeur qu'il peut avoir.
merci de vos renseignements.
Jean Michel T

Re: [Emil Busch]

Posté : lun. 25 juin 2012 16:43
par jean pierre v
Bonsoir,

Cet objectif a commencé à être fabriqué par la société Emil Busch, à Rathenow, à partir de 1880. Il a un angle de prise de vues de 90°, 4 lentilles en 2 groupes et il a été fabriqué dans plusieurs focales de 105 à 240 mm.
A partir de 1908, cette société a produit un nouvel objectif ayant le même angle de prise de vues, le LEUKAR, un double anastigmat à 6 lentilles en 2 groupes, d'ouverture maximale 6.8, et proposé dans diverses focales de 60 à 450 mm.
Ces informations sont tirées de l'ouvrage d'Helmut Thiele DEUTSCHE PHOTOOPTIK von A-Z - 2ème édition, Munich 2004.

On peut donc supposer que l'Aplanat a été alors remplacé par le Leukar ou encore produit comme une alternative moins onéreuse. Quant à sa valeur et son utilsiation acutelle, tout dépend de son état.

Jean-Pierre

Re: [Emil Busch]

Posté : lun. 2 juil. 2012 11:33
par Jean Michel T
Merci de tes informations Jean Pierre.
Après avoir posé la question sur le site, je me suis renseigné pour arriver à la même conclusion que toi, quant à son origine.
En parallèle je suis allé à Bièvres lors de la foire à la photo. Je l'ai vendu sans aucunes difficultés vu son état.

cordialement
jean michel t

Re: [Emil Busch]

Posté : jeu. 5 juil. 2012 08:04
par jean pierre v
Bonjour Jean-Michel,

Tant mieux si mes quelques infos t'ont rendu service. C'est une belle optique et je ne suis pas étonné qu'elle ait trouvé preneur à Bièvres.

Cordialement,

Jean-Pierre