Page 1 sur 1

micro-Nikkor 55 mm 1:2.8 ESSAI

Posté : mer. 20 déc. 2017 20:46
par Jacques MAR
:Hello:
Un autre fil m'a remis à l'esprit mes propres difficultés à ouvrir un tel caillou dont le diaphragme était bloqué ...
... et curieusement j'avais une impression de déjà vu !
En fait j'avais, au début de l'été, récupéré (=reçu en même temps que les 13 boîtiers Nikon donnés depuis au Musée) un autre micro-Nikkor 55 mm 1:2.8, sciemment mis de côté.

Il me manquait la bague intermédiaire pour essayer du Nikon sur mon Fujifilm. C'est fait : superbe bague NIK(G) - FX de K&F Concept qui m'est arrivée hier de Singapore (20 zeuros, envoi compris).

J'avais deux objectifs en vue pour ces tests : le micro-Nikkor et aussi le PC-Nikkor 35 mm 1:2.8 à décentrement. Je pense que les objectifs standards, même bons, comme le 50mm 1.4 ou les 35 et 28 mm de ma jeunesse présentent moins d'intérêt pour une véritable utilisation avec un APN.

Voici les tests du premier cité.
Tout a été fait à main levée, en intérieure devant une baie vitrée, sans flash, à 800 ISO ou moins et avec une fermeture moyenne (entre 5.6 et 11).
Après léger recadrage vous voyez 80 à 90% de la surface exposée.
DSCF1338_SH.jpg
Image = 90% de la surface exposée, à env. 30 cm
DSCF1338_SH.jpg (195.2 Kio) Vu 465 fois
et un détail :
DSCF1338_detail_SH.jpg
Détail : partie d'image d'env. 1.5 cm de hauteur
DSCF1338_detail_SH.jpg (190.3 Kio) Vu 465 fois
et pour la bonne ambiance de saison, j'ajoute :
DSCF1340_SH.jpg
Bougie du type "bougie de réchaud", diamètre 35 mm
DSCF1340_SH.jpg (184.91 Kio) Vu 465 fois
DSCF1340_detail_SH.jpg
DSCF1340_detail_SH.jpg (148.12 Kio) Vu 465 fois
Conclusions : on remarque la qualité de l'objectif, pas seulement sous l'angle de sa capacité macro mais aussi de l'image photographique. En plongeant dans ces photograhies avec mes programmes de gestion d'image, je reste bluffé jusqu'à des agrandissements de l'ordre de 1000%. Ayant travaillé à main levée, sans stabilisateur et à des vitesses entre 1/30 et 1/60, on peut encore imaginer un supplément de piqué avec un petit pied et un déclenchement au retardateur.

Donc si vous avec un tel caillou en main, ne l'oubliez surtout pas, sortez vos vieux boîtiers et/ou équipez-vous d'un interface comme celui signalé plus haut. Ça vaut la peine.

Re: micro-Nikkor 55 mm 1:2.8 ESSAI

Posté : jeu. 21 déc. 2017 08:39
par ROCHEVALIER Michel
:Hello: Jacques,

Impressionnant. j'aimerais bien avoir le même.... :D mais je ne possède qu'un Nikkor 1,8 50 mm, qui n'est quand même pas mal (je l'utilise en numérique pour le portrait.)

Re: micro-Nikkor 55 mm 1:2.8 ESSAI

Posté : jeu. 21 déc. 2017 21:10
par Jacques MAR
:Hello:
Merci de l'écho Michel,

Voici l'attelage :
microNIKKOR_55_2_8_s_FujifilmXT1_ex4657s.jpg
En situation (simulée, env. 30 cm)
microNIKKOR_55_2_8_s_FujifilmXT1_ex4657s.jpg (51.11 Kio) Vu 422 fois
microNIKKOR_55_2_8_s_FujifilmXT1_ex4935s.jpg
Réglé à l'infini
microNIKKOR_55_2_8_s_FujifilmXT1_ex4935s.jpg (50.33 Kio) Vu 422 fois
:oops: Petite qualité des prises de vue : au bord d'une bibliothèque avec mon smartphone. Pas 8)