[voigtlander] Bessamatic

[voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Pascal V » Sam 7 Mai 2011 16:47

Depuis quelques jours, je suis en possession d'un très joli Bessamatic "Deluxe". Tout est fonctionnel et il est vraiment dans un état superbe.
Conséquence logique: je veux m'en servir car tout fonctionne , y compris la cellule. Direction le rayon des notices du site, et là, il manque les deux pages qui décrivent les procédures de prise de vue! J'ai donc besoin d'une petite précision.
Si j'ai bien compris, les vitesses et les diaphs sont couplés, et on peut modifier les couples vitesse/diaph à l'aide de la couronne qui se trouve à gauche, autour du levier de rembobinage et ceci en alignant l'aiguille de la cellule avec l'autre aiguille que l'on actionne grâce à la couronne.
Deuxième question: je trouve ma cellule un peu optimiste (un bon diaph, quand il y a beaucoup de lumière) ce qui est étrange compte tenu de l'age de ladite cellule. Est-ce normal?
Avatar de l’utilisateur
Pascal V
 
Messages: 835
Enregistré le: Sam 22 Juil 2006 17:41
Localisation: Coulommiers Seine et marne

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Jacques MAR » Sam 7 Mai 2011 22:18

:Hello: :Hello: :Hello:
Bonsoir Pascal,
Ces cellules ne sont-elles pas des cellules au sélénium ? Il me semble.
Si oui, elles ont l'âge de leur chimie minérale et sont donc épuisées, donc au mieux erratiques et au pire mortes.
Modifié en dernier par Jacques MAR le Dim 8 Mai 2011 07:51, modifié 1 fois.
Jacques

Être ou Avoir ? Être ... être présent à sa collection et disponible pour les amis partageant ce vice, voilà la meilleure posture pour un collectionneur.

Membre du Bureau exécutif des Amis du Musée suisse de l'appareil photographique
Avatar de l’utilisateur
Jacques MAR
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5354
Enregistré le: Ven 26 Mar 2010 10:03
Localisation: Suisse romande

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Pascal V » Dim 8 Mai 2011 06:34

Non, non, la cellule fonctionne bien: elle est régulière, juste optimiste. Est-ce un "calage constructeur"?
Avatar de l’utilisateur
Pascal V
 
Messages: 835
Enregistré le: Sam 22 Juil 2006 17:41
Localisation: Coulommiers Seine et marne

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Arnaud SAUDAX » Lun 9 Mai 2011 12:30

:Hello: Entendre dire que l'émission photo-électrique du Sélénium était un phénomène qui se fatiguait, Einstein doit s'en retourner dans sa tombe... :wink:
Iconomécanophile chauvin...
Avatar de l’utilisateur
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5779
Enregistré le: Lun 14 Mai 2007 17:41
Localisation: Mirabel aux B. Provence

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Jacques MAR » Mar 10 Mai 2011 19:54

:Hello: :Hello: :Hello: et
Bonsoir Arnaud,

Je ne souhaite pas troubler le sommeil-du-juste d'Einstein, même si les résultats de certains de ses travaux ont été mal utilisés. :prosterne:

Ta remarque vise à me remettre à ma juste place, et je suis d'accord de m'y cantonner de toutes les façons. En effet, je ne suis ni physicien ni chimiste, même si j'avais reçu un prix de physique alors que j'usais mes fonds de pantalons au lycée (mais en littéraire… : le borgne est vite roi au pays des aveugles). :D
Par contre, vocabulaire malheureux (?) mis à part, je ne suis pas sûr d'être 100% dans l'erreur; peut-être à 50% ?
J'ai besoin d'explications et serais heureux de les recevoir.

Je croyais avoir compris que les posemètres au sélénium souffraient d'une exposition prolongée à la lumière (sur la longue durée) et que les propriétés physiques du sélénium (soit la capacité de ce minéral à fournir un micro-courant électrique lorsqu'il est excité par la lumière) s'affaiblissaient graduellement.
N'est-ce pas pour cela que les bons appareils avaient un petit abattant devant la cellule en nid d'abeille ? Pour éviter un exposition inutile et destructrice à la lumière, hors les moments de mesure ? J'ai sous les yeux mes Contax III, Contessa, Contaflex II, Foca Sport et autre Ricoh 35 Flex ainsi équipés; et d'ailleurs le Voigtländer Bessamatic que je viens d'acquérir comprend aussi, rangé dans l'étui TP, un petit cache à cliper sur la cellule) ?
Il est de notoriété générale que la plupart des appareils de l'époque reine des cellules au sélénium (1940-1980) ne mesure plus la lumière (ou très incorrectement), car de trois à six décennies se sont écoulées depuis leur mise en service.
Certes, je comprends implicitement (donc non pas sur la base d'une expérience scientifique dont j'aurais eu l'écho) que si le sélénium n'a pas été exposé à la lumière, il n'aura probablement pas perdu ses qualités.
Mais, très franchement, je suis prêt à entendre que "j'ai tout faux", auquel cas mon mea culpa sera, lui aussi, total.
Cordialement !
Jacques

Être ou Avoir ? Être ... être présent à sa collection et disponible pour les amis partageant ce vice, voilà la meilleure posture pour un collectionneur.

Membre du Bureau exécutif des Amis du Musée suisse de l'appareil photographique
Avatar de l’utilisateur
Jacques MAR
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5354
Enregistré le: Ven 26 Mar 2010 10:03
Localisation: Suisse romande

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Pascal V » Mer 11 Mai 2011 07:01

C'est un sujet récurent sur ce forum. Il faudrait peut être en faire un Topic à part à rendre disponible en permanence! Concernant cette question de l'affaiblissement, j'ai cru comprendre que les avis divergeaient. Une recherche sur le forum devrait faire réapparaitre les nombreux fils consacrés à ce sujet.
Je ferais simplement remarquer que ce n'était pas non plus le sens de ma question puisque la cellule de mon Bessamatic, elle, me semble trop optimiste, par conséquent elle ne s"est pas affaiblie, bien au contraire. Je voulais donc savoir si d'autres utilisateurs de Bessamatic dont la cellule fonctionne ont constaté le même phénomène. Il pourrait s'agir d'un calage normal de la cellule du Bessamatic.
Avatar de l’utilisateur
Pascal V
 
Messages: 835
Enregistré le: Sam 22 Juil 2006 17:41
Localisation: Coulommiers Seine et marne

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Pierre-Yves P » Mer 11 Mai 2011 07:19

:Hello: Bonjour,

En effet, c'est une question intéressante !
On lit parfois que c'est le sélénium lui-même qui vieillit, parfois que c'est le vernis sur le sélénium qui est responsable de cette perte de "puissance" ; par ailleurs, on lit parfois que cette perte est inéluctable, et parfois qu'elle est liée à l'exposition à la lumière...
Bref, les avis divergent sur ce sujet important ! :gratgrat:
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Yves P
 
Messages: 3505
Enregistré le: Lun 25 Avr 2005 17:41

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Arnaud SAUDAX » Mer 11 Mai 2011 19:04

:Hello: Que certaines cellules au sélénium vieillissent mal, cela n'est pas douteux... Mais on trouve aussi des girouettes qui ne tournent plus, ce qui n'empêche pas le vent de souffler. Une cellule photo-électrique est une chose complexe et il y a bien d'autres partie que le sélénium qui peuvent vieillir. Pour le volet protecteur, toutes n'en sont pas pourvues, mais il doit avoir plusieurs avantages : Protection mécanique ; office de pare-soleil pour ne pas trop être influencé par le ciel ; il me semble que certains utilisés fermés donnent une lecture "forte lumière", et "basse lumière" une fois ouvert. Mais surtout, le volet doit éviter les "éblouissements", les cellules au sélénium ayant un phénomène de mémoire après une exposition à une trop forte lumière. Il est possible aussi qu'en position de repos, l'aiguille du galvanomètre soit dans une position moins fragile que durant la mesure, comme la position de "parcage" pour les têtes de lecture des premiers disques durs...
Je ne sais pas si c'est la même chose en Suisse, mais en France, le sel de table est vendu avec une date de péremption... :turlututu: Il y a 2000 ans, Jésus se demandait déjà avec quoi le salerions nous, si le sel venait à s'affadir... :gratgrat:
Iconomécanophile chauvin...
Avatar de l’utilisateur
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5779
Enregistré le: Lun 14 Mai 2007 17:41
Localisation: Mirabel aux B. Provence

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Jacques MAR » Mer 11 Mai 2011 20:01

:Hello: :Hello: :Hello:
et merci Arnaud d'avoir pris la peine de répondre.
Arnaud SAUDAX a écrit:: (...) il y a bien d'autres partie que le sélénium qui peuvent vieillir (...)
d'où j'en déduis que le sélénium peut vieillir, mais qu'il n'est pas toujours responsable du dysfonctionnement.
La question reste: ce vieillissement est-il physique (la matière perd-elle certaines des qualités qu'elle avait à l'état naturel) ?

Arnaud SAUDAX a écrit: (...) Mais surtout, le volet doit éviter les "éblouissements", les cellules au sélénium ayant un phénomène de mémoire après une exposition à une trop forte lumière.
La question reste: ce vieillissement n'en est-il pas un; mais plutôt le résultat de l'effet de mémoire que tu signales ici ?

Arnaud SAUDAX a écrit:: (...) Pour le volet protecteur, toutes n'en sont pas pourvues, mais il doit avoir plusieurs avantages : Protection mécanique ; office de pare-soleil pour ne pas trop être influencé par le ciel (...)
bien noté, de mon côté aussi !

Arnaud SAUDAX a écrit: (...) il me semble que certains, utilisés fermés, donnent une lecture "forte lumière", et "basse lumière" une fois ouvert.
en effet, sur deux ou trois de mes appareils, le petit volet "protecteur" est percé d'un trou en son centre (ou même de 4 minuscules trous, dans le cas du Contessa), ce qui vient clairement en appui de ton observation.

Arnaud SAUDAX a écrit: (...) Il est possible aussi qu'en position de repos, l'aiguille du galvanomètre soit dans une position moins fragile que durant la mesure, comme la position de "parcage" pour les têtes de lecture des premiers disques durs...
... si je comprends bien : "d'où l'utilité du petit volet!". OK, c'est clair.

Arnaud SAUDAX a écrit: (...) Je ne sais pas si c'est la même chose en Suisse, mais en France, le sel de table est vendu avec une date de péremption...
nous ne sommes pas plus intelligents en Suisse qu'en France :wink: (quoique...), et il y a longtemps que certaines des absurdités du monde :gratgrat:, industriel et commercial en particulier, ne me surprennent plus.
Par contre, j'imagine volontiers que c'est pour d'autres raisons que le sel se voit attribuer une date limite: peut-être qu'après un bon bout de temps il aura capturé de l'humidité et que le produit ne sera plus 100% présentable (?); ou, autre hypothèse, certains éléments avec lesquels il est traité (p.ex. l'ajout d'iode pour lutter
contre le goitre) ont eux, ou la combinaison, une date de péremption ?

Arnaud SAUDAX a écrit:Il y a 2000 ans, Jésus se demandait déjà avec quoi le salerions nous, si le sel venait à s'affadir....
:D :D :D
Jacques

Être ou Avoir ? Être ... être présent à sa collection et disponible pour les amis partageant ce vice, voilà la meilleure posture pour un collectionneur.

Membre du Bureau exécutif des Amis du Musée suisse de l'appareil photographique
Avatar de l’utilisateur
Jacques MAR
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5354
Enregistré le: Ven 26 Mar 2010 10:03
Localisation: Suisse romande

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Weber jean francois » Mer 11 Mai 2011 20:46

Arnaud SAUDAX a écrit: Il y a 2000 ans, Jésus se demandait déjà avec quoi le salerions nous, si le sel venait à s'affadir... :gratgrat:


peut être avec de l' esprit de sel ou du Saint Esprit de sel.
Ne pas craindre d'aller lentement craindre seulement de s'arrêter.
Avatar de l’utilisateur
Weber jean francois
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 1659
Enregistré le: Jeu 26 Fév 2004 17:41
Localisation: TOULOUSE

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Arnaud SAUDAX » Jeu 12 Mai 2011 05:08

:Hello:
Jacques MAR a écrit:d'où j'en déduis que le sélénium peut vieillir,

Non, Jacques, le Sélénium ne vieillit pas ! Pour prendre une comparaison qu'un Suisse peut comprendre, c'est comme une horloge dont on dirait qu'elle ne marche plus parce que les poids sont usés... :mrgreen:
Le phénomène de mémoire dure de quelques minutes à quelques dizaines de minutes et doit être facile à mettre en évidence si on a une cellule. La lecture redevient comme avant après quelque repos, c'est du moins ce que me disait Albert... :wink:
Iconomécanophile chauvin...
Avatar de l’utilisateur
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5779
Enregistré le: Lun 14 Mai 2007 17:41
Localisation: Mirabel aux B. Provence

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar J-Paul G » Jeu 12 Mai 2011 09:56

:Hello: à tous

Là, Arnaud, tu es vraiment très dur... :shock:

Pour prendre une comparaison qu'un Suisse peut comprendre....le phénomène de mémoire dure de quelques minutes à quelques dizaines de minutes...


:Speedy:
"Wait and see..."
Avatar de l’utilisateur
J-Paul G
 
Messages: 5877
Enregistré le: Lun 31 Juil 2006 17:41
Localisation: France-Nord

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar André Bessot » Jeu 12 Mai 2011 14:53

Pour éclairer vos cellules, quelles soient suisses ou françaises, parlons quanta... Quelques explications sur la présence d'Einstein dans le débat : http://www.universcience.tv/media/2901/la-revolution-des-quanta.html
J'en profite pour vous recommander ce site de vulgarisation scientifique.
Briviste immigré de longue date en Helvétie
Iconomécanophile (je me soigne avec une certaine efficacité) iconoclaste (pas assez)
Avatar de l’utilisateur
André Bessot
 
Messages: 908
Enregistré le: Sam 26 Fév 2005 17:41
Localisation: Suisse

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Jacques MAR » Jeu 12 Mai 2011 16:24

:Hello: :Hello: :Hello:
à tous,

Merci à André de ce lien. J'ai visionné avec intérêt la leçon / présentation proposée.

La complexité du sujet (j'allais dire de la matière....), physique quantique ou non, me montre que tout cela n'a rien à faire avec la nationalité des discourants, mais plutôt avec les connaissances scientifiques de ceux-ci. J'ai revendiqué ne pas être scientifique de formation et avoir besoin de comprendre.
Au plan pédagogique, un petit effort aurait pu être fait, Arnaud, pour me prouver que : "non, le sélénium ne vieillit pas", tu aurais pu me dire, d'entrée de cause, que
"tout posemètre au sélénium, démonté, nettoyé et dont toutes les parties ont été vérifiées, puis remonté, fonctionne...".

Cela aurait maintenu cet échange plus court, plus instructif et moins tranchant. Vu ton expérience, j'aurais immédiatement accepté cette assertion.

Merci à tous de vous être penché sur cette question. En effet, ce débat pourrait être basculé sur un fil spécifique, comme le suggère Pascal V..
Jacques

Être ou Avoir ? Être ... être présent à sa collection et disponible pour les amis partageant ce vice, voilà la meilleure posture pour un collectionneur.

Membre du Bureau exécutif des Amis du Musée suisse de l'appareil photographique
Avatar de l’utilisateur
Jacques MAR
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5354
Enregistré le: Ven 26 Mar 2010 10:03
Localisation: Suisse romande

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Arnaud SAUDAX » Jeu 12 Mai 2011 19:57

:Hello: Jacques, je serai peiné de t'avoir vexé... Mais, je ne vois pas comment il serait possible de "prouver" que le Sélénium ne vieillit pas...D'autre part, de par mon expérience personnelle, je sais très bien qu'une cellule démontée a peu de chances de re-fonctionner... Je n'ai pas pu retrouver l'info sur le net, mais il me semble me souvenir avoir lu il y a longtemps dans un vieux livre que sur la couche de sélénium était déposée une couche d'or comme sur les miroirs semi-transparent. (C'est la "couche d'arrêt", qui récupère les électrons expulsés par les photons.) Tout cela est très fragile, et est généralement recouvert d'un vernis. En vieillissant, ce vernis peut sans doute devenir plus opaque à certaines radiations. De plus, tous les constructeurs n'ont probablement pas monté leur cellule de la même façon et les risques de pannes et de dérive sont très nombreux. Il est des pièces d'horlogerie que l'on continue d'admirer et qui ne donnent plus l'heure... Il me semble que certaines cellules au sélénium ont droit elles aussi à un repos bien mérité, et à notre admiration... :Tchin:
Iconomécanophile chauvin...
Avatar de l’utilisateur
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5779
Enregistré le: Lun 14 Mai 2007 17:41
Localisation: Mirabel aux B. Provence

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Jacques MAR » Jeu 12 Mai 2011 21:06

:D :D :D
Bonsoir à tous,
Arnaud SAUDAX a écrit::Hello: Jacques, je serai peiné de t'avoir vexé...
cela n'a pas été le cas; parlons plutôt de stimulation intellectuelle ! :wink: :wink: :wink:

Arnaud SAUDAX a écrit: (...) Mais, je ne vois pas comment il serait possible de "prouver" que le Sélénium ne vieillit pas...

Là, le côté scientifique de mon esprit non-scientifique a été pris au dépourvu, mais ce débat m'a plu. Il est clair qu'à partir du moment où l'on convoque la physique quantique et Einstein... tout devient possible (ou impossible).

Arnaud SAUDAX a écrit:(...) Tout cela est très fragile, et est généralement recouvert d'un vernis. En vieillissant, ce vernis peut sans doute devenir plus opaque à certaines radiations.
Pierre-Yves l'avait mentionné, et ton complément d'explication contribue bien à la compréhension.

Arnaud SAUDAX a écrit: (...) Il est des pièces d'horlogerie que l'on continue d'admirer et qui ne donnent plus l'heure... Il me semble que certaines cellules au sélénium ont droit elles aussi à un repos bien mérité, et à notre admiration...
je suis bien d'accord; tous nos appareils ne fonctionnent pas mais nous les admirons quand même pour ce qu'ils ont été, pour d'autres, bien des décennies auparavant. Nous admirons aussi le travail de ceux qui les ont conçus.

Mais, le forum montre aussi, nous avons tous envie de comprendre, d'en savoir plus, ... Même à mon âge (bientôt avancé ?!) je demande le droit de pouvoir apprendre encore quelque chose de nouveau chaque jour. Aujourd'hui ce fut la physique quantique (merci André) et le droit au repos des cellules au sélénium. Vaste programme pour un humble suisse alpin.
:boing: :boing: :boing:
Jacques

Être ou Avoir ? Être ... être présent à sa collection et disponible pour les amis partageant ce vice, voilà la meilleure posture pour un collectionneur.

Membre du Bureau exécutif des Amis du Musée suisse de l'appareil photographique
Avatar de l’utilisateur
Jacques MAR
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5354
Enregistré le: Ven 26 Mar 2010 10:03
Localisation: Suisse romande

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar André Bessot » Ven 13 Mai 2011 05:26

Je vais y aller de mon grain de sélénium ! Il existe plusieurs causes pouvant expliquer la faible fiabilité des cellules photovoltaïques, l'une des plus récurrentes étant l'oxydation de la connexion entre la cellule proprement dite et le galvanomètre, sans oublier dans une moindre mesure l'oxydation de la couche de vernis "protecteur" de la cellule...
Briviste immigré de longue date en Helvétie
Iconomécanophile (je me soigne avec une certaine efficacité) iconoclaste (pas assez)
Avatar de l’utilisateur
André Bessot
 
Messages: 908
Enregistré le: Sam 26 Fév 2005 17:41
Localisation: Suisse

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Pierre-Yves P » Ven 13 Mai 2011 11:06

:Hello: Bonjour,

Suite à quelques petits bidouillages techniques, j'ai pu copier/coller les posts de ce sujet concernant le sélénium.
Le nouveau sujet est ici : http://www.collection-appareils.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=32&t=11686

Merci ! :wink:
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Yves P
 
Messages: 3505
Enregistré le: Lun 25 Avr 2005 17:41

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Aurélien Bouyssou » Sam 16 Juin 2018 20:36

Bonsoir à tous,
Rien à voir avec les précédents messages (séléniums en autre) mais Bessamatic CS/Deluxe/m
- Le Bessamatic M fonctionne sans pile, 100 % mécanique, est ce correct?
- Les autres Bessamatic si on ne leur met pas de piles, est ce qu'ils fonctionnent mécaniquement à toutes les vitesses, ou est ce qu'ils sont "bloqués" mécaniquement à 1/90 ou 1/125 (comme c'est souvent le cas) ?

MERCI D'AVANCE!
Aurélien Bouyssou
 
Messages: 15
Enregistré le: Mar 12 Juin 2018 21:48

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Eric Carlhan » Dim 17 Juin 2018 17:59

Si la cellule est au sélénium il n'y a pas de pile. Je ne pense pas qu'il y ait eu autre chose que des cellules sélénium sur les Bessamatic
Le prix s'oublie, la qualité reste
Bastien (1ère gâchette chez Volfoni)
Avatar de l’utilisateur
Eric Carlhan
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 7144
Enregistré le: Ven 5 Aoû 2005 17:41
Localisation: France, Franche Comté, Jura

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Weber jean francois » Dim 17 Juin 2018 20:14

Eric Carlhan a écrit:Si la cellule est au sélénium il n'y a pas de pile. Je ne pense pas qu'il y ait eu autre chose que des cellules sélénium sur les Bessamatic

:Hello: Le Bessamatic CS a une cellule au CDS et donc une pile.http://www.collection-appareils.fr/x/html/appareil-11780-Voigtlander_Bessamatic%20CS%20.html
Ne pas craindre d'aller lentement craindre seulement de s'arrêter.
Avatar de l’utilisateur
Weber jean francois
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 1659
Enregistré le: Jeu 26 Fév 2004 17:41
Localisation: TOULOUSE

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar philippe fene » Sam 23 Juin 2018 04:42

Bonjour,

La cellule a besoin d'une pile mais l'obturateur reste mécanique et fonctionne sans.

Sur ce modèle l'obturateur est situé derrière l'objectif, devant le miroir, et reste donc ouvert pour permettre la visée le film étant protégé par un volet.

Lorsque l'on actionne le déclencheur l'obturateur se ferme, le volet s'ouvre, le miroir se relève puis l'obturation s'effectue à la vitesse choisie, bien entendu pendant ce temps la visée est nulle ce n'est qu'après avoir réarmé l'appareil que tout se remet en position de visée.

Ce type de reflex à obturateur central nécessite une mécanique de très haute qualité, un entretien de l'obturateur régulier sous peine de gommage ( lamelles " collées " ) et est très contraignant en particulier au niveau des objectifs limités en ouverture et en focale courte en-dessous de 28 mm, sans parler de l'inconfort d'utilisation.

Philippe
philippe fene
 
Messages: 176
Enregistré le: Lun 9 Sep 2013 07:07
Localisation: oise

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar Arnaud SAUDAX » Sam 23 Juin 2018 04:55

:Hello: Pour la séquence des opérations, on a :
- l'obturateur se ferme,
- le diaphragme se met à la valeur pré-sélectionnée (pour les modèles à visée à pleine ouverture),
- le miroir se relève,
- l'obturateur fait son office, il s'ouvre et se referme...
- le diaphragme se met à pleine ouverture,
- le volet se referme,
- le miroir reprend sa position de visée,
Pour soulager la mécanique, c'est parfois le bouton du déclencheur, actionné par la photographe, qui remonte le miroir... On imagine facilement que le moindre grain de sable puisse enrayer cette petite mécanique complexe... :gratgrat:
Iconomécanophile chauvin...
Avatar de l’utilisateur
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5779
Enregistré le: Lun 14 Mai 2007 17:41
Localisation: Mirabel aux B. Provence

Re: [voigtlander] Bessamatic

Message non lupar philippe fene » Sam 23 Juin 2018 06:22

Le miroir ne reprend sa position qu'après le réarmement par l'utilisateur ( page 12 de la notice ).
philippe fene
 
Messages: 176
Enregistré le: Lun 9 Sep 2013 07:07
Localisation: oise


Retourner vers Voigtlander

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités