BREAKING NEWSDes idées pour un appareil vi... par Arnaud_bzh | Je suis qui... par Jacques MAR | [leica] iii ~ un cadeau et u... par Jacques MAR | Période faste par Weber jean francois | Photographies anciennes par Patrick FO | Bonjour de lincoln, royaume-uni par Frédéric SEC | Curiosité pure et dure par Frédéric SEC | Sortie des vieux appareils 2017 par isabelle co |
Bardin Le Meteor favori envoyer imprimer
Photo(s) de AS et texte de AS. Propriété de AS
UK English version

Chronologie de la marque Bardin Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication : France
Fabriqué de (Circa) 1896 à 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 10419

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Bardin Le Meteor



Une variante est présentée dans le bulletin de la Société de Photographie Française (1896 p. 497) relatant sa présentation du 7 août.

Son originalité est de disposer d’un obturateur particulier, "l’obturateur progressif de Lansiaux et Liévrard". Cet obturateur est en fait double. Une part est un objectif classique à guillotine donnant la pose et les vitesses lentes. L’autre part est très originale et constitue une espèce d’obturateur focal constitué d’un prisme en tôle d’alu rotatif.

Le plus étrange est que cet obturateur semble identique à celui ayant équipé l’appareil de G. Eastman et F. M. Cossitt, le premier appareil "Kodak" dont Eastman arrêta la fabrication à 40 unités pour cause de prix de revient excessif. (Le seul exemplaire connu est à la Smithsonian Institution.)

Bardin semble avoir fait mieux que Kodak dans la mesure où un exemplaire du Météor porte le numéro 53.

Il s'agit d'un appareil rigide en bois gainé maroquin utilisant des plaques 9 x 12 dans des châssis doubles à rideau à lamelles bois, prenant la place du châssis à verre dépoli.

L'objectif est un "Doppel - Anastigmat D.R.P. Série III / 1 F = 150 m/m - C. P. Goerz Berlin - N° 21521" ce qui le daterait d’un peu avant 1895. La mise au point se fait par une hélicoïdale avec repère des distances en façade. Les viseurs sont formés de petits miroirs convexes donnant une image réduite du paysage et s’utilisant comme un viseur clair.

L’obturateur s’arme par une tirette; déclenchement au doigt ou à la poire. Un sélecteur neutralise l’obturateur focal pour permettre les poses lentes (pose B). Les vitesses rapides sont variables par tension d’un ressort modifiant la vitesse de rotation du cône obturateur.

Deux niveaux à bulle. Écrou de pied au pas du congrès.

Bardin Le Meteor
Exemplaire n°15 : Le sélecteur du haut "Marche Arrêt" ; bouton central réglant la vitesse de l’obturateur focal ; en bas, sélecteur "Pose - Instantané".
Bardin Le Meteor
Fente de l’obturateur focal rotatif.
Bardin Le Meteor
Vue interne montrant le cône obturateur en position ouverte pour permettre la pose et les vitesses lentes.
Bardin Le Meteor
Sur cet exemplaire (N° 53) le bouton de réglage est gradué, de 20 à 1000. Celui du N° 15 ne porte aucune graduation.
Bardin Le Meteor
Bulletin de la Société Française de Photographie 2e Série, Tome XII, N° 21 page 499. (Novembre 1896)
Bardin Le Meteor
Idem page 500.





Si Ebay ne trouve pas de correspondance, il vous affichera une liste aléatoire d'objets. Si le nombre de résultats est faible, alors, il complète automatiquement l'affichage. Les voies d'Ebay sont (parfois) impénétrables.


Nouveaux objets Bardin sur EBAY FRANCE France

Nouveaux objets Bardin sur EBAY ROYAUME-UNI UK
Nouveaux objets Bardin sur EBAY ALLEMAGNE Allemagne
Nouveaux objets Bardin sur EBAY ETATS-UNIS USA