BREAKING NEWSSuper-lumichrome par patrick-rob | Présentation par Frédéric SEC | Vds labo argentique nb complet par Christine_B | Petit nouveau par Sylvain Halgand | Adaptation objectif [pentacon... par Stephan VDZ | Divers catalogues par Sylvain Halgand | Petit nouveau par Frédéric SEC | Un [kodak] 1a folding pocket ... par André GD |
Graflex Anniversary Speed Graphic
English version English version
Photo(s) de MB et texte de -. Propriété de MB. Dernière modification le 2016-01-29 par Sylvain Halgand.

Fabriqué ou assemblé en Etats-Unis de 1940 à 0.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 11025

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Graflex 

Objectif (de série) Ilex Paragon 6 ½ inch f/4.7 ou Kodak 152 mm f /4.7 Souvent rééquipé dans les années 50 avec des Wollensack Raptar 135 mm, Schneider Xenar 135 ou 150 mm, Kodak Ektar 127mm f/4.7.
Obturateur central : Acme N°3 1 s - 1/400 s synchro X et M d'origine.
Obturateur à plan focal de 1/10 à 1/1000 s + pose T .
Télémètre couplé Hugo Meyer ou Kalart, fixés latéralement.

L'objectif Ilex Paragon est une formule Tessar, c'est un objectif classique de l'époque que l'on retrouve sur beaucoup de chambres et même sur certains appareils de photographie aérienne. L'obturateur Acme est énorme, on dirait un réveil, le délai de synchro flash s'exprime sur une molette graduée sur le coté de l'obturateur, en millisecondes : de 0 à 25 ms. Jusqu'à la fin des années quarante, les appareils de presse étaient équipés d'objectifs dont la focale normale était d'environ 150 mm. Plus tard, au début de la décennie suivante, des objectifs, au départ conçus pour des formats 3 ¼ X 4 ¼ vont se retrouver sur des appareils en 4 x 5, comme le Kodak Ektar 127 mm, qui a longtemps tenu le haut du pavé en termes de définition et de rendu des couleurs. D'autres objectifs, allemands ou américain ont été installés dans des focales de l'ordre de 135 mm. L'utilisation d'objectifs de plus courtes focales semblait alors plus judicieux pour la photographie de presse, l'utilisation d'un léger grand angle compensant la perte de définition sur les bords d'objectifs conçus pour des formats plus petit. Une modification de ce type a été effectuée sur cet appareil par mes soins, dans le respect de ce qui se faisait à l'époque. L'intérêt d'un Speed Graphic Anniversary par rapport à tout autre appareil de presse : les planchettes sont au format 4X4 inch et sont faciles à réaliser soi même, et l'obturateur à plan focal vous permet d'utiliser toutes sortes d'objectifs, même dénués d'obturateur : objectifs de reprographie, d'agrandisseur pour faire de la macro, etc.

Graflex Anniversary Speed Graphic



Graflex Anniversary Speed Graphic
Avec l'Ilex Paragon et un pare-soleil d'époque, il pèse trois kilos sans flash, presque quatre kilos avec le flash à trois éléments complet. On aperçoit sur le dessus du télémètre le système Focuspot Kalart permettant de faire la mise au point dans la pénombre. Le télémètre est dans ce cas inversé, il projette l'image de deux taches lumineuses qu'il faut faire coïncider pour que la mise au point soit effectuée. L'alimentation en courant est effectuée par les batteries du flash.
Graflex Anniversary Speed Graphic
Le même appareil rééquipé par mes soins d'un Kodak Ektar 127mm f/4.7 et d'un obturateur synchro Compur. Il a fallu étalonner le télémètre pour ce nouvel objectif. L'ensemble est plus léger, ouf !
Graflex Anniversary Speed Graphic
Vue arrière de l'Anniversary


Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced