BREAKING NEWSMornas, le 20 mai par Renaud LAEMMLI | [goerz] inconnu par Jean-Pierre S | Nice, 15 mai [pontiac] par Jacques MAR | Drepy et fita par Daniel C | Démontage stéréoscope par Dominique G | [london & paris] par Jacques Bratieres | Simple question simple par Jacques Bratieres | Un quizzzz sérieux mais à ma ... par Jacques MAR |
Leica M3 (1955) favori envoyer imprimer
Photo(s) de FL et texte de Sylvain Halgand. Propriété de FL
UK English version

Chronologie de la marque Leica Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication : Allemagne
Fabriqué de 1954 à 1966.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 11434

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Leica M3 (1955)



1954 : Leica crée la rupture en présentant son nouveau boîtier, le M3, qui va devenir la référence de l’appareil télémétrique et dont le design sera quasiment inchangé, même avec la révolution numérique quand sortira le M8 en 2006, soit plus de 50 ans plus tard….

Tous les points forts des Leica III se retrouvent dans ce modèle, mais en plus il améliore l’utilisation et l’ergonomie avec des modifications importantes.

 

  • Apparition d’un bloc viseur télémètre collimaté dont le rapport de 0,91 en fait presque une image à taille réelle et extrêmement lumineuse. La base du télémètre a été doublée et permet une précision encore accrue.
  • Apparition d’un levier d’armement, incorporant le déclencheur en son centre. La course de ce levier se fera en deux temps pour les premiers modèles et jusqu’en 1958. C’est volontairement  qu’il a été choisi d’armer en deux fois, par peur de casser le film si l’on armait trop fort et en une seule fois. La démultiplication des deux mouvements permettait de ralentir le défilement.
  • Abandon de la monture vissante au pas de 39mm au profit d’une baïonnette spécifique rapide, permettant l’interchangeabilité sans contraintes.
  • Nouveau compteur de vues avec remise à zéro automatique, placé à coté du levier d’armement.
  • Le chargement se fait par le fond, comme sur les modèles III, mais lorsque la semelle est déposée, un volet peut être libéré à l’arrière du boîtier pour vérifier la bonne mise en place du film. Le presse-film est solidaire du volet. A noter que les premiers presse-films étaient en verre noir…Ce même volet permet d’inspecter l’appareil quand il n’y a pas de film dedans.
  • La sélection des vitesses se fait par une molette unique, y compris pour les vitesses lentes. Les premiers modèles sont calibrés de la sorte : B - 1 - 2 - 5 - 10 - 25 - 50 - 100 - 250 - 500 - 1000.  En 1957, l’échelle est modifiée de la manière suivante : B - 1 - 2 - 4 - 8 - 15 - 30 - 60 - 125 - 250 - 500 - 1000. Les deux modèles présentés ici offrent les deux variantes.
  • Les premiers modèles n’ont pas le levier de sélecteur de champ sous le viseur permettant de modifier la visée en fonction de l’utilisation d’autres focales


D’autres modifications, plus ou moins mineures, interviendront au cours des 12 années et 226 000 modèles produits… Forme du bouton de rembobinage, nombre de vis apparentes, œillets de courroie, etc.….


Ce modèle de 1955, sans levier de sélection du champ, est équipé d’un Summarit f : 1,5 / 50mm à vis et monté sur une bague adaptatrice M. Cette optique date de 1953.
 - Le second boîtier est de 1957 et avec la nouvelle échelle des vitesses. Son optique est un Summicron  f : 2 / 50mm de 1956 équipé directement de la bague M.

De nombreux accessoires sont bien sûr disponibles, dont le Leicameter, cellule à fixer sur la griffe porte flash. A noter que l’utilisation de cet accessoire pouvait facilement rayer le capot du boîtier.
 Cet appareil a également été utilisé jusqu’à l’usure par de nombreux professionnels. Sa fiabilité et son avance en ont fait la référence des télémétriques.
Aussi il est vraiment difficile d’en trouver dans un état parfait. Pour celui qui  a cette chance, il aura dans les mains un appareil mythique utilisable avec le même plaisir qu’il y a 50 ans…..

Le M3 dispose d'un viseur à cadres lumineux, avec correction de parallaxe. Le cadre s'adapte automatiquement pour les focales 50, 90 et 135 mm. Pour le 35 mm, il faut un correcteur de viseur.
Les objectifs sont à baïonnette.
Les vitesses vont de la seconde au millième, plus la pose.
Il est possible d'ajouter un posemètre qui se couple au barillet de réglage des temps de pose.
Le compteur de vues est remis automatiquement à zéro lors du changement de film.

Leica M3 (1955)
La paroi dorsale est rabattable.
Leica M3 (1955)
Le M3 est numéroté à partir de 700 001. Ce modèle date de 1955


Liens extérieurs Ajouter un lien extérieur en rapport avec ce modèle d'appareil Nouvelle fenêtre
Pour éviter les spams, vous devez être inscrit au forum






Photos de boîtes de ce modèle : Ajouter une photo Nouvelle fenêtre


Anciennes publicités au sujet de ce modèle : Ajouter publicité Nouvelle fenêtre
Galerie

Popular Photography de 1961
Galerie

Photo Ciné Revue de 1961


Vidéo pour ce modèle (me contacter pour un ajout éventuel)





En savoir plus
Vos photos prises avec le même appareil Nouvelle fenêtre

Avis d'utilisateurs Nouvelle fenêtre

Relevés de prix d'achats Nouvelle fenêtre

Test Phot'Argus Nouvelle fenêtre

Présence dans les catalogues de distributeurs Nouvelle fenêtre

Appareils de la marque Nouvelle fenêtre

Accessoires de la marque Nouvelle fenêtre

Objectifs de la marque Nouvelle fenêtre

Notices de la marque Nouvelle fenêtre

Les messages du forum au sujet de la marque Nouvelle fenêtre



Si Ebay ne trouve pas de correspondance, il vous affichera une liste aléatoire d'objets. Si le nombre de résultats est faible, alors, il complète automatiquement l'affichage. Les voies d'Ebay sont (parfois) impénétrables.


Nouveaux objets Leica sur EBAY FRANCE France

Nouveaux objets Leica sur EBAY ROYAUME-UNI UK
Nouveaux objets Leica sur EBAY ALLEMAGNE Allemagne
Nouveaux objets Leica sur EBAY ETATS-UNIS USA