BREAKING NEWS[graflex] conseils restaurati... par Pascal_Sinhabor | Expo doisneau versailles par Gérard EVEN | Déclencheur souple sur foldin... par Dominique Cazeaux | Présentation par Frédéric SEC | Surprise ! [mamiya] mamiya-16... par Jacques MAR | [zeiss ikon] contaflex "... par Rémy LECO | [miom] etui photax par Michel Perie | Mise en marche [canon] t50 par Sylvain Halgand |
Zeiss Ikon Contax IIa (563/24) favori envoyer imprimer
Photo(s) de PL et texte de -. Propriété de PL
UK English version

Chronologie de la marque Zeiss Ikon Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Zeiss Ikon Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication : Allemagne
Fabriqué de 1945 à 1956.
Indice de rareté en France : Peu courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 12069

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Zeiss Ikon Contax IIa
Première version du IIa. La fenêtre de gauche n'a pas de vis.


Zeiss renaît de ses cendres !

1945 : Dresde est détruit par les bombardements : les plans, les études, les outils… et la majorité des ressources humaines qui avaient permis de produire le Contax II avant-guerre sont passés de l’autre côté du rideau de fer, et reprennent du service sous la marque Kiev.

Une poignée d’ingénieurs décide de poursuivre la prestigieuse production Zeiss à Stuttgart. Premier challenge : refaire un Contax II, mais en mieux.
Le Contax IIa est assez semblable d'apparence avec son prédécesseur (voir la comparaison des deux un peu plus bas), mais ne partage pratiquement aucune pièce avec celui-ci: les ingénieurs de Zeiss se sont remis au travail à partir d'une feuille quasiment blanche.

Zeiss Ikon Contax IIa



Si le Contax IIa reprend le système de baïonnette d'avant-guerre et le principe du rideau métallique vertical, son mécanisme est sensiblement amélioré et simplifié.
Ainsi le mécanisme des vitesses lentes est accessible facilement en déposant le capot supérieur, et son réglage infiniment moins délicat que pour les versions d'avant-guerre où il fallait s'aventurer au cœur de l'appareil.

Le Contax IIa est un appareil à objectifs interchangeables sur monture à baïonnette. Mais il dispose de deux baïonnettes, une à rampe interne et une à rampe externe. Si le télémètre est bien couplé, il n’ est couplé qu’ avec la baïonnette mobile interne qui reçoit exclusivement les trois objectifs 50 mm, les deux Sonnar qui ouvrent à 1,5 et 2 et le Tessar qui ouvre à 3,5. Les autres objectifs grand angle ou téléobjectif se montent sur la baïonnette fixe externe,ils comportent leurs propre échelle de distance et ils ne sont plus couplés au télémétre. Les trois objectifs 50mm précités ne possèdent pas d’ échelle de distances, celle ci étant alors solidaire du boîtier et gravée de 0,9 m à l’ infini ou de 3 pieds à l’ infini pour certains boîtiers en version d’ exportation.

L’ obturateur à rideau en aluminium, avec bague de réglage, donne une gamme d’ expositions allant du 1/1250 de seconde jusqu’ à une seconde, ainsi que la pose B et T. Il dispose au dos d’ une prise synchro flash dédiée Zeiss qui nécessite l’ emploi d’ un cordon spécial pour l’ utilisation des flash standard. Il dispose enfin sur le capot d’ un sabot porte-accessoires standard et d’ un retardateur. Il existait deux types de cordons synchro flash, un pour les lampes éclair synchronisé au 1/25 de seconde et un pour les lampes électroniques synchronisés au 1/50 de seconde.



Contax IIa
Contax IIa


Le Zeiss Contax IIa a été produit de 1950 à 1961.


Le film utilisé est le 35 mm cinéma que l’ on monte dans un magasin chargeable spécial pour le Contax. Les films modernes en cassette 135 sont utilisables.



La version de 1954.


Sans parler des variantes comme l’ inscription en m ou en pieds sur la bague des distances, ou bien la deuxième fenêtre de champ du viseur électronique un peu plus petite et sans les deux vis sur les boîtiers de numéro de série antérieur à peu prés au 25 000, Zeiss Stuttgart sortira en 1954 une version que les anglo-saxons appelleront « colour dial » par opposition à la version antérieure « black dial ». Dans cette nouvelle version les vitesses de la bague de réglage sont coloriées, elles restent en noir de 1 seconde à 1/25 , devient orange au 1/50 qui est la vitesse de synchronisation flash et deviennent rouge du 1/100 au 1/1250. De plus dans cette nouvelle version, la prise synchro flash est standardisée, rendant inutile l’ emploi du cordon synchro flash. Dans l’ image suivante, la version « colour dial » est à gauche.


Contax IIa

Comparaison sommaire avec le Contax II d’ avant guerre.


Le Contax IIa est légèrement plus petit et plus léger. Il n’ a plus de sabot de maintien sous la semelle puisque plus aucun dispositif n’ y est proéminent. L’ embase télémétrique est plus courte mais encore respectable à 73mm. Le marquage « contax » est incurvé autour de l’ objectif et non plus droit. Le mécanisme est simplifié et plus judicieusement disposé, rendant la maintenance plus aisée. Le viseur est plus large. Mais la différence la plus appréciable est l’ armement. Dans le contax II d’ avant guerre, un armement incomplet suivi d’ une tentative de changement de vitesses conduisait à un disfonctionnement parfois générateur de pannes. Dans le contax IIa cet inconvénient disparaît et le changement de vitesses peut être effectué avant ou après l’ armement sans aucun inconvénient.


Les objectifs du Contax IIa


Dés sa sortie le Contax IIa disposait d’ une gamme d’ objectif respectable. Mais dans ce domaine encore l’ éclatement de l’ Allemagne après la deuxième guerre mondiale a laissé des traces.


Si Carl Zeiss Jena a continué après guerre à produire des optiques à Iéna en Allemagne de l’ est, il a été créée une usine d’ optique à Oberkochen en Allemagne de l’ Ouest pour satisfaire les besoins de Zeiss Ikon AG. Stuttgart.
Les objectifs fournis par Carl Zeiss Jena portent des numéros de série dans la continuité de l’ avant guerre sans distinction de type d’ objectifs, et toujours avec la gravure « Carl Zeiss Jena ». Soit à peu prés à partir de 3 000 000 après guerre. Oberkochen a commencé indistinctement à numéroter sa production à partir de 10 000. Mais là ou cela se complique, c’ est qu’ une étroite collaboration a existé au début entre les deux usines. Les optiques sorties d’ Oberkochen sont gravées d’ abord « Opton » puis plus tard, en résultat de divers procès, simplement « Carl Zeiss ». Toutes les optiques sorties après guerre de Iena ou d’ Oberkochen sont traitées d’ origine et portent gravé un T majuscule rouge pour la dénomination « tranzparenz ».



Etaient donc disponible en standard en 1951 pour le Contax IIa :


Biogon 2,8 /35 mm
Sonnar 1,5 /50 mm
Sonnar 2 /50 mm
Tessar 3,5 /50 mm
Sonnar 2 /85 mm
Sonnar 4 /135 mm
Sonnar 2,8 /180 mm
Sonnar 4 / 300 mm



Et quelques autres optiques spéciales comme le plus tardif Tessar 3,5/115mm à utiliser avec le « panflex », l’ objectif macro 3,5/50mm monté dans la tête de mise au point du « Contaprox » ou un 8/500mm plus tardif aussi.



Les 180 , 300 et 500 mm étaient des productions de l’ est , Carl Zeiss Jena, commercialisées par Stuttgart, plus pour des questions de coût que de savoir faire et qui s’ utilisaient avec le dispositif de visée spécial à miroir « Flektoscop ».
Tous les objectifs des Contax II d’ avant guerre s’ adaptent sur le Contax IIa sauf le Biogon.



La documentation basique d’ époque pour bien utiliser le ContaxIIa : le manuel, le livre d’ Otto Croÿ de 1953 « Das Contax Buch » et les tableaux des caractéristiques des objectifs :



Contax IIa




La macro-photographie dans les années 50 selon Contax.


Zeiss Stuttgart fabriquait un ensemble très complet et très précis pour la micro et la macro photographie. En allant des tables de reproduction jusqu’ aux soufflets et tubes allonges et en passant par un objectif spécial, le Tessar 1 :3,5 50mm qui est le premier objectif macro jamais fabriqué.




Zeiss





Le Tessar macro, vendu comme faisant partie de l’ ensemble « Contaprox », pouvait être utilisé directement sur le Contax IIA mais nécessitait l’ emploi d’ un dispositif de mise au point télémétrique à correction de parallaxe peu pratique, le « Contameter » qui se montait sur le sabot porte-accessoires de l’ appareil. Mieux valait utiliser ce Tessar macro avec le système de visée sur dépoli du « Contaprox » ou du « Panflex », avec ou sans tubes allonge.


Le livre en allemand « Das Contax Buch » décrit longuement l’ utilisation en macrophotographie du Contax IIa. Ce livre est paru en 1953 aux éditions Heeiring Verlag et il est écrit par  Otto Croy qui avait déjà signé un « Contax Buch » en 1942 mais portant sur le Contax II d’ avant guerre.



Le Contaprox


Le Contaprox est un ensemble constitué d’ une tête de mise au point, d’ un tube allonge portant un dépoli et d’ une loupe de visé avec correction dioptrique. Le tube allonge portant le dépoli a la longueur exacte qui existe entre l’ objectif et le plan film du Contax IIa, le dépoli se trouvant en lieu et place du plan film.



Zeiss


Le Tessar spécial 50 mm est monté dans la tête de mise au point sur un système hélicoïdal à grand débattement. Cette tête se monte sur une baïonnette type rampe externe et dispose d’ une échelle de distances allant d’ un peu moins de 20 cm jusqu’ à l’ infini. Avec l’ échelle de distance se trouve une échelle de correction d’ exposition. Le réglage permet de dépasser l’ infini pour une simple question d’ encombrement minimum et de rangement. Aucun graissage n’ est nécessaire sur la partie hélicoïdale. L’ échelle de diaphragme va de 1/3,5 à 1/22.



Zeiss

La loupe de visée est droite mais elle existait aussi coudée avec un miroir interne dans une autre version de Contaprox.



L’ utilisation du Contaprox pouvait se faire directement, en effectuant la mise au point sur le dépoli avec la loupe de visée, puis en remplaçant l’ ensemble dépoli / loupe de visée par l’ appareil au moment de prendre le cliché. Avec ou sans l’ utilisation de tubes allonges ou de soufflet.



Sinon on pouvait utiliser le Contaprox avec une tourelle « revolver ». Toujours avec ou sans tubes allonge.



La mise au point avec un contaprox monté sur tourelle « revolver » avec un tube allonge x1 :




Zeiss

La prise de vue :



Zeiss



Le Tessar macro présenté ici est un objectif gravé « Carl Zeiss Jena » donc fabriqué en Allemagne de l’ est, et commercialisé par Zeiss Stuttgart dans un système Contaprox fabriqué à Stuttgart. Plus tard ces mêmes objectifs seront gravés « Opton » donc fabriqués à Oberkochen, et encore plus tard « Carl Zeiss », toujours fabriqués à Oberkochen




Zeiss


Une autre façon de procéder était d’ utiliser le Panflex .



Le Panflex



Panflex



Cet accessoire était aussi initialement dévolu à la macrophotographie et il aurait été détourné vers le portrait avec l’ emploi d’ un objectif de 117 mm, de construction spéciale étant considéré le tirage apporté par le Panflex.  Le Panflex consiste en un système de visée reflex qu’on interpose entre le Contax et la tête de mise au point du tessar macro 50mm. L’ action sur le cordon souple fait dans un premier temps relever le miroir puis en fin de course active le déclencheur du Contax. Monté sur le Panflex, la position infini du Tessar 50mm macro n’ est plus utilisable car une butée dans le Panflex empêche la rentrée excessive de l’ optique afin de ne pas gêner le mouvement du miroir du Panflex et le détériorer. Le Panflex n’ aurait été fabriqué qu’ à un millier d’ exemplaires.




Zeiss



Liens extérieurs Ajouter un lien extérieur en rapport avec ce modèle d'appareil Nouvelle fenêtre
Pour éviter les spams, vous devez être inscrit au forum






Photos de boîtes de ce modèle : Ajouter une photo Nouvelle fenêtre


Anciennes publicités au sujet de ce modèle : Ajouter publicité Nouvelle fenêtre
Galerie

Photography Magazine de 1954
Galerie

Photo Almanach Prisma de 1952
Galerie

Photo Ciné Revue de 1951


Vidéo pour ce modèle (me contacter pour un ajout éventuel)





En savoir plus
Vos photos prises avec le même appareil Nouvelle fenêtre

Avis d'utilisateurs Nouvelle fenêtre

Relevés de prix d'achats Nouvelle fenêtre

Test Phot'Argus Nouvelle fenêtre

Présence dans les catalogues de distributeurs Nouvelle fenêtre

Appareils de la marque Nouvelle fenêtre

Accessoires de la marque Nouvelle fenêtre

Objectifs de la marque Nouvelle fenêtre

Notices de la marque Nouvelle fenêtre

Les messages du forum au sujet de la marque Nouvelle fenêtre



Si Ebay ne trouve pas de correspondance, il vous affichera une liste aléatoire d'objets. Si le nombre de résultats est faible, alors, il complète automatiquement l'affichage. Les voies d'Ebay sont (parfois) impénétrables.


Nouveaux objets Zeiss Ikon sur EBAY FRANCE France

Nouveaux objets Zeiss Ikon sur EBAY ROYAUME-UNI UK
Nouveaux objets Zeiss Ikon sur EBAY ALLEMAGNE Allemagne
Nouveaux objets Zeiss Ikon sur EBAY ETATS-UNIS USA