BREAKING NEWSUn [nikon] f bien mystérieux... par Jean-Pierre S | Présentation par Eric Carlhan | Signaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand | [lumière] super-lumichrome par Arnaud SAUDAX | Petit nouveau par Frédéric SEC | Salut à toutes et tous par Frédéric SEC | Un autre logo [wuensche]. par Sylvain Halgand | [imperial debonair] provenanc... par Sylvain Halgand |
Kinax II
English version English version
Photo(s) de Sylvain Halgand et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Sylvain Halgand. Dernière modification le 2019-09-05 par Sylvain Halgand.

Fabriqué ou assemblé en France de 1946 à 1955.
Rareté en France : Courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 1216

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Kinax 
Historique de la marque Kinax

Ce 6 x 9 ( 620) a un objectif 4,5/105 mm. L'obturateur est un IPO, ce qui est ni plus ni moins que le nouveau nom des Etablissements Jousset après la seconde guerre mondiale : société Industrielle de Photographie et d'Optique. Dans son "Histoire des appareils Français", B. Vial indique que ces obturateurs étaient fabriqués artisanalement dans le Doubs et le Jura (alors région de l'horlogerie en France). En juillet 2002, j'ai effectué quelques recherches autour de Morteau sur la fabrication de ces obturateurs, sans succès.
Sur un côté du boîtier se trouvent deux boutons identiques. Celui en haut permet d'ouvrir l'abattant et de déployer le soufflet. Cette ouverture s'accompagne du depliage du viseur. Celui du bas est un déclencheur (il y en a parfois un sur l'obturateur). Lorsque l'appareil est utilisé en format horizontal, le déclencheur du boîtier se retrouve donc sous la main gauche.
De chaque côté du corps se trouve une bande laquée qui donne un côté luxe à l'appareil. Les appareils les plus tardifs ont des flasques chromées dans le prolongement des axes des bobines.

Le viseur est équipé d'un correcteur de parallaxe, c'est à dire d'un réglage de la distance de mise au point. Sur les premiers modèles de viseur, cette correction est possible en faisant tourner une lentille. Ce viseur a été inventé par Monsieur Didier Boyer (pages 1, 2 et 3 du brevet).Sur les viseurs suivants, il y a également modification de l'angle du viseur en fonction de la distance de mise au point (ce viseur ne doit pas être confondu avec le Kolinax, qui est en plus collimaté, d'où son nom).
Il existe plusieurs variantes de Kinax II :
KIDI : Objectif Saphir Boyer ou Flor Berthiot 4,5 et obturateur de 1/10 à 1/150
KINARE : comme KIDI mais avec retardement
KISPE : Objectif Boyer ou Flor Berthiot 4,5 et obturateur de 1 seconde au 1/350 avec retardement. Existe aussi avec objectif Angénieux (type U1)
KISPE F : Objectif Berthiot 4,5 ou Angénieux 4,5 ou Boyer Saphir 4,5 obturateur de 1 seconde au 1/350 avec retardement et prise synchro-flash
KISPEB : Objectif Flor Berthiot bleuté 4,5 et obturateur de 1 seconde au 1/350 avec retardement
KISPEB F : Objectif Flor Berthiot 4,5 ou Saphir Boyer 4,5 traités, et obturateur de 1 seconde au 1/350 avec retardement et prise synchro-flash



Il existe aussi des variantes en couleur de certains modèles de Kinax. Il semble que ces variantes n'étaient disponibles qu'à l'exportation.

Type Kispe F - Objectif Flor 4,5/105 non traité - obturateur 1/350 - retardateur - synchro-flash
Viseur à correction de parallaxe par rotation d'une lentille excentrée. Le déclencheur souple doit être fixé sur l'obturateur - Absence de flasque en prolongement des portes-bobines. La sélection de l'ouverture se fait en facade.
 

Kinax II



Kinax II



Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced