BREAKING NEWSPrésentation et question par Frédéric SEC | Petit nouveau par Frédéric SEC | Se présenter par Frédéric SEC | Bonjour à toutes et tous par Frédéric SEC | [beier] beira par Edouard P | [murer] um klapp par Edouard P | Demande d'identification 2 pe... par Edouard P | Et oui par J-Paul G |
Konica IIIM
English version English version
Photo(s) de JC et texte de Sylvain Halgand. Propriété de JC. Dernière modification le 2015-05-31 par Sylvain Halgand.

Fabriqué ou assemblé en Japon de 1959 à 0.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 13058

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Konica 
Historique de la marque Konica

L'appareil présenté est malheureusement incomplet. On peut voir au sommet de son capot, une partie d'une charnière, ainsi qu'un minuscule têton (Valentine) à proximité. Normalement, un abattant est fixé sur cette charnière. Fermé, il sert de protection au viseur et à la fenêtre du télémètre, mais s'il est ouvert, on peut voir sur sa face intérieure la cellule au sélénium. En ouvrant l'abattant, un contact s'établit entre la cellule et l'appareil grâce au têton (qu'on peut tâter à taton ! ). Accroché à la face avant de l'appareil, près de l'objectif se trouve l'autre partie de la cellule et notamment la fenêtre de lecture.

Le viseur est particulièrement large (un Big Finder avant l'heure) et permet de viser en gardant les deux yeux ouverts. Une seconde fenêtre englobe celles du télémètre et de l'éclairage des cadres lumineux du viseur.

Le dessin de la manivelle de rembobinage est particulièrement étudié. De manière très inhabituelle, l'avance du film se fait en appuyant sur le gros levier qui se trouve sur le coté de l'objectif.

Le IIIM est capable de fonctionner en demi-format, mais le cache correspondant semble avoir disparu dans la plupart des cas.

Konica IIIM



Konica IIIM



Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced