BREAKING NEWSNotre dame de paris - patrimoine par jean paul henri bernard | Présentation d'olivier par jean paul henri bernard | Notre-dame de paris par Arnaud SAUDAX | A-t-il existé des appareils ... par Jean-Francois LEC | Notre-dame de paris par Sylvain Halgand | Présentation par Sylvain Halgand | Plaque de verre stéréo par Arnaud SAUDAX | J'arrive!...... par Eric Carlhan |
Tougodo Toyocaflex favori envoyer imprimer
Photo(s) de Sylvain Halgand et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Sylvain Halgand
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Tougodo Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Tougodo Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Japon
Fabriqué de (Circa) 1954 à 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 1702

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Tougodo Toyocaflex



Tougodo est surtout connu pour ses productions bas-de-gamme comme les Hit ou les Meikai, mais sut aussi fabriquer des appareils de qualité correcte, avec parfois des solutions originales, comme le Hobix DI.

Les Toyocaflex sont des reflex bi-objectifs très inspirés des Rollei, comme l'étaient à la même époque les Semflex, les Ciro-Flex et des dizaines de modèles de par le monde.

Les objectifs de visée et de prise de vue sont tous les deux des Tri-Lausar. Le nom veut-il dire qu'il s'agit de triplet ? Les deux objectifs sont solidaires sur une platine rectangulaire qui avance lorsqu'on tourne un gros bouton de réglage de distance. La visée sur le dépoli n'est pas très lumineuse. Il y a une grosse loupe de mise au point et un viseur sportif.

L'obturateur n'a pas de nom. Il permet les vitesses de la seconde au 1/300 ème, plus la pose B. Il y a une synchro co-axiale sur la platine mobile.

Le Toyocaflex I se distingue du modèle suivant par la présence d'une fenêtre compte-vues au dos.





Appareils similaires en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced