BREAKING NEWSNumériser ses négatifs arge... par Arnaud SAUDAX | Catawiki par Bernard Muraccioli | [sem] commande des vitesse gr... par Claude Marius | 12 octobre chartres collectio... par Jacques Bratieres | Demande par Sylvain Halgand | Bourse de saint bonnet de mur... par Bernard Muraccioli | Troisième td 2019 par Eric Carlhan | [majoral] agrandisseur solaire par Patrick FOURNERET |
Revere 3M Automatic 1064 favori envoyer imprimer
Photo(s) de EC et texte de EC et SYLVAIN HALGAND. Propriété de EC
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Revere Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Japon
Fabriqué de (Circa) 1969 à 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 2025

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Revere 3M Automatic 1064



Revere n'a longtemps été qu'un fabricant de caméras (film) et de projecteurs. Ainsi, durant les années 1930 et 1940, sur le marché américain, on pouvait trouver la caméra Revere Super 8, et les projecteurs model 80 et De Luxe 85. La venue de la marque à la photographie est un peu plus tardive, et semble débuter avec le lancement du Revere 33, appareil stéréo, en 1953. La production photographique ne sera jamais très importante et fera souvent appel à la sous-traitance.

3M signifie "Minnesota Mining and Manufacturing". Il s'agit donc bien d'une société américaine. Elle est apparue en 1902. Son coeur de métier initial est l'extraction du minéral nécessaire à la fabrication de papier de verre et la fabrication elle-même. En 1925, 3M introduit sur le marché un ruban de masquage dénommé Scotch. Ce n'est qu'en 1930, que le "Scotch" tel que nous le connaissons, en tant que ruban adhésif transparent, apparaît. Le Scotch isolant électrique fait son apparition en 1945. Les premières bandes magnétiques Scotch arrivent en 1947. Le Scotchgard imperméabilise à partir de 1956 et Scotch-Brite se met à gratter en 1958.
En 1960, 3M rachète le fabricant Revere.
En 1964, 3M achète l'italien Ferrania, fabricant de produits photographiques, parce que celui-ci possède en Europe, un savoir-faire et un outil industriel autour de la fabrique de film et le dépôt d'émulsion que 3M ne possède pas. La coexistence des sociétés Revere et Ferrania dans le groupe 3M explique pourquoi on trouve des deux côtés de l'Atlantique, à partir de 1964/65 des appareils arborant le logo des mineurs du Minnesota.

Ce modèle Automatic 1064 n'est pas courant. Il est élaboré puisque l'exposition est réglée automatiquement par une cellule Cds placée à côté du viseur. Revere n'étant plus que l'ombre de lui-même et Ferrania pas en mesure de fabriquer un appareil de cette qualité, c'est Minolta qui a été sollicité pour la fabrication, d'où ce "Rokkor" sur l'objectif. La cellule et le Flashcube sont alimentés par deux piles AAA dont le logement se trouve à côté de la cassette de film.





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced