BREAKING NEWSChambre 9x12 (diaph. sur disq... par Weber jean francois | Sortie des vieux appareils 2019 par Jacques Bratieres | New page assoc par Jacques Bratieres | Lexique franco-allemand - bes... par Jacques Bratieres | Présentation martin par MartinB | [krasnosgorsk] zenit 12xp, 2 ... par Gérard EVEN | Bonjour à toutes et à tous par Jean-Marc [jmk-photos] | Présentation par Jean-Marc [jmk-photos] |
Korsten Jumelle n°10 favori envoyer imprimer
Photo(s) de - et texte de -. Propriété de -
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Korsten Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : France
Fabriqué de (Antérieur à) 1900 à 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 2191

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Korsten Jumelle n°10



(extrait de Photo-Revue 1900)


KORSTEN  8, 10 et 12, rue Lebrun. — PARIS.

Il serait sans doute intéressant, dans une étude documentée, d’envisager la photographie au point de vue de son rendement intellectuel et commercial. Certes, la vente par exemple des appareils et des produits est devenue un engouement universel :
C‘est un mirage de fortune auquel nombre de gens se laissent prendre,  y compris l’épicier d’en face ou le chapelier du coin..., jusqu’au jour où le désenchantement leur prouve la nécessité de connaissances spéciales, et rend l’un a ses fers et l’autre à ses chandelles. La fabrication, elle aussi, s’est ressentie de cette fièvre photographique, les inventions surgissent de tous les cerveaux : des pharmaciens se révèlent ingénieurs, des mécaniciens s’improvisent chimistes, et chacun prône sa détective, sa plaque ou son petit flacon, dont les promesses alléchantes peuvent une fois surprendre le novice, mais font apprécier davantage encore aux connaisseurs la supériorité écrasante des productions techniques.

Nous avons vu dans les monographies Duvau et Reeb (Photo-Revues précédentes), quelle science est nécessaire à la préparation des glaces sensibles ou des spécialités chimiques ; la construction des appareils exige à son tour autant d’habileté manuelle que de savoir théorique, et nous n’étonnerons personne en choisissant la maison Korsten comme type de cette dualité professionnelle.

A l’origine, elle n’avait pas comme aujourd’hui pignon sur rue, et ne comportait pas encore les vastes ateliers d’où sortent ces merveilles de mécanique et de précision qui ont établi sa renommée. Dès 1885, nous trouvons le chef de cet- établissement, quoique modestement établi à façon depuis un an à peine, créant quelques modèles de boîtes à escamoter, et construisant le premier, à Paris, (1880), le châssis escamoteur à tiroir qu’on n’allait commercialement connaître que l’année suivante. C’est à lui qu’est dû encore, vers la même époque, l’obturateur à guillotine toujours armé, lequel, après une vente considérable en France, devait paraître un au plus tard (1888) comme nouveauté sur des chambres italiennes. En 1892, M. Korsten modifiait sou premier modèle, et c’est aujourd’hui, grâce à ce perfectionnement, le seul employé par tous les fabricants pour les détectives à objectifs simples. La consécration étrangère naturellement ne lui a pas fait défaut, et plusieurs grandes maisons allemande l’ont honoré d’une contrefaçon absolument littérale.

Depuis cette époque (1890) la maison Korsten qui s’était assuré en peu de temps la première place parmi les constructeurs photographiques, s’est consacrée à la spécialité des chambres à main, et elle en a livré jusqu’à ce jour plus de 30000 de modèles divers.

S’il nous fallait entrer dans le détail de cette fabrication, nous passerions en revue la série complète des détectives et des jumelles qui, depuis l’apparition des appareils populaires, sont sorties de ses ateliers, en devançant ou complétant les perfectionnements en faveur.

Qu’il nous suffise de citer particulièrement :

1°  La détective n° 6, créée spécialement pour l’emploi des objectifs à foyer court.
A cet effet, la chute des plaques se fait selon leur plus petit côté; le volume total est ainsi réduit au minimum. Les porte-plaques sont guidés dans toute leur course et maintenus en place ; aucun retour n’est à craindre, même en renversant complètement l’appareil, et un dispositif particulier permet d’enlever les plaques exposées sans toucher aux animés. Quant à l’obturateur, à rapidité variable pour l’instantané et la pose, il fonctionne avec une grande précision et donne une grande ouverture ; de plus, comme il se trouve placé à l’arrière de l’objectif, il permet d’enlever celui-ci pour l’employer sur un autre appareil, avantage précieux en raison du prix relativement élevé de ces objectifs

2° La détective n° 3 perfectionnée, porte un objectif rectiligne supérieur à mouvement hélicoïdal pour la mise au point, avec diaphragme iris, un obturateur à vitesse variable, un compteur escamoteur automatique et deux viseurs

3° La détective n° 7,d’une construction robuste et soignée, quoique d’un prix modique (9 x 12 =45 fr.) est l’en-cas obligé des touristes. Munie d’un objectif simple achromatique très lumineux et de tout premier choix, à déplacement au moyen d’une monture hélicoïdale graduée, elle permet de faire du portrait ou tous autres travaux à partir de 3 mètres jusqu’à l’infini, sans le secours de bonnettes d’approche. Elle possède un système escamoteur à compteur automatique, et l’obturateur, toujours armé, fait l’instantané et la pose.

Quant aux jumelles, nous recommandons les deux types suivants, lesquels construit avec le soin et la précision de tous les instruments signés Korsten, réunissent l’ensemble des desiderata rêvés par les amateurs ou les professionnels :

1° La jumelle n°4 bis (6,5 x 9, et 9 x12) est d’un prix modique, grâce à la simplicité de ses organes, et comprend toutes les qualités exigibles d’un bon appareil photographique. L’objectif rectilinéaire rapide, l’obturateur pour l’instantané et la pose (déclenchement à la main ou à la poire), le viseur bien approprié, l’escamoteur à compteur automatique, etc en font un instrument absolument parfait.

Quant au modèle n° 10 (jumelle à magasin) c’est assurément l’appareil de ce genre le mieux compris et exécuté que nous connaissions.
Le magasin à  tiroir mobile (que M. Korsten, ainsi que nous l’avons déjà dit, avait le premier commencé dès 1886 à construire en France), est réduit de volume autant que possible sans nuire à sa solidité ; il offre une garantie d’étanchéité absolue.
La partie antérieure de la jumelle est montée au moyen d’un cadre spécial qui permet le décentrage de l’objectif dans les deux sens. Ces objectifs sont exclusivement de toute première marque (anastigmats, Zeiss, Darlot , ou orthostigmats Steinheil).
Le viseur parfaitement réglé indique constamment les décentrages dans l’un ou l’autre sens ; l’obturateur, qui s’arme par un demi-tour de clef, fonctionne comme une guillotine, et assure une exposition égale de tous les points de la plaque.

Les prix, avec objectifs indifféremment des trois opticiens ci-dessus, sont :

6,5 x 9 = 250fr.
8 x 9 = 270 fr.
9 x 12 = 300 fr.
Format stéréoscopique 6 x 13 = 375
Format stéréoscopique 8 x  16 = 425 fr.

Nous n’insisterons pas davantage sur la supériorité des appareils Korsten, ne pouvant pas en faire mieux l’éloge qu’en les disant construits avec les mêmes scrupules de précision et de vérification qui président à l’établissement de ses multiples instruments scientifiques.
La photographie, en effet, n’est qu’un accessoire pour cette maison, accessoire de prédilection sans doute en raison de ses débuts, et s’il est vrai que l’on revient toujours à ses premières amours,.. Quoiqu’il en soit, M. Korsten doit en grande partie son renom à ses applications mécaniques relevant des sciences, et principalement de la vapeur et de l’électricité. C’est l’ouvrier favori des inventeurs en quête d’une intelligence qui les comprenne et d’une main habile qui les interprète ; c’est l’exécuteur des hautes oeuvres… théoriques des ingénieurs, auxquelles il donne la vie par son savoir pratique de mécanicien ; c’est le fournisseur attitré des laboratoires scolaires et privés, si difficiles à satisfaire pour l’exécution délicate de leurs appareils et instruments de précision...





Appareils similaires en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced