BREAKING NEWSDemande d'identification 2 pe... par Renaud LAEMMLI | Td confinement (3ème 2020) par Jose PP | Petit nouveau par ROCHEVALIER Michel | Imprimante photo par Jacques Bratieres | Pages à renvoyer au garage p... par Sylvain Halgand | Demande d'identification 3 fo... par André GD | Utilisation du magnésium par Jose PP | [beier] beira par Weber jean francois |
Ricoh Ricohflex Diamond
English version English version
Photo(s) de VB et texte de VB. Propriété de VB. Dernière modification le 2014-04-23 par Francois Landais.

Fabriqué ou assemblé en Japon de 1955 à 0.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 2598

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Ricoh 
Historique de la marque Ricoh

Le Ricohflex Diamond appelé aussi parfois Diamond Original dans la littérature, inaugure en 1955 la série des Diamond chez Riken.
C'est le premier Ricohflex TLR 6x6 à châssis en alliage coulé et usiné.
Il inaugure également le "Duo Lever" qui sera commun à toute cette série et à quelques autres TLR de la marque :
Il s'agit d'un double levier de commande de mise au point actionnable de chaque côté de l'appareil.
Ce modèle de transition utilise encore le système autostop d'avance du film, extérieur au boîtier, qui était disponible en option depuis le Ricohflex VII sur les TLR en tôle emboutie.
Il n'y a pas de protection contre les expositions multiples.
L'appareil bénéficie d'un retardateur, d'une prise de synchro flash avec réglage M et X, d'une loupe d'aide à la mise au point et d'un viseur sportif.
La griffe porte-accessoire latérale n'a pas de contact de synchro.
Les optiques de visée et de prise de vue sont toutes deux des 3 lentilles de 80 mm f 1:3,5 et l'obturateur Citizen MXV monte au 1/400ème de seconde.

Les Ricohflex Diamond sont appelés aussi Dia ou encore Diacord.

Ricoh Ricohflex Diamond



Ricoh Ricohflex Diamond



Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced