BREAKING NEWSObjectifs kinoptik apochromat... par Gilles petitreporter | Question par rapport au catal... par Fredart | [kodak] mise au point pour ko... par Alaino | Lyon lumière, c'est ce weeke... par Renaud LAEMMLI | [bulter & stammer] 9 29 h... par Sylvain Halgand | [richard jules] verascope mod... par Sylvain Halgand | Ringfoto 1971 par Sylvain Halgand | Foto-quelle 1970 par Sylvain Halgand |
Le Matériel Téléphonique Microfilm favori envoyer imprimer
Photo(s) de AS et texte de AS.UK English version
Promo

Chronologie de la marque Le Materiel Telephonique Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : France
Fabriqué de (Circa) 1947 à (Antérieur à) 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 2786

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Le Materiel Telephonique Microfilm



Le Matériel Téléphonique, qui était filiale de L'American Telephone & Telegraph, a gardé pour emblème une cloche rappelant sa liaison avec les Bell Telephone Laboratories auxquels on doit entre autres l'invention de la cellule photo-électrique. LMT est connu dans le domaine de la photo par ses cellules au sélénium.

Cet exemplaire semble être le prototype non terminé d'un appareil pour microfilm qui n'a pas été réalisé, ce que semble suggérer l'étiquette : "Type 156 – Série A – N° 1.", et, de plus, toutes les pièces sont frappées "0".

L'appareil accepte des bobines de film 35 mm de 9 cm de diamètre pour un format d'image de 24 x 32 mm.

L'avance se fait par des demi-tours alternatifs d'un gros bouton moleté, et une came liée à ce bouton agit sur le presse-film pour le dégager lors de l'avance.

Un poussoir permet de trouer entre deux clichés afin de séparer des séries.

Une grosse prise électrique à deux contacts est présente, mais n'est reliée à rien.

Il y a aussi l'ébauche de ce qui aurait du être un compteur de vues de type palpeur.

Autre particularité, cet appareil ne dispose d'aucun obturateur, et aucun espace ne lui est réservé. L'appareil était prévu pour être fixé à un statif par trois boulons, et l'utilisation aurait pu se faire en labo sous lumière inactinique avec exposition au flash. Cela n'aurait guère été confortable pour l'opérateur, mais il aurait pu s'agir aussi d'un élément d'un ensemble entièrement automatique, avec alimentation des documents à reproduire par tapis roulant, comme cela se faisait pour les chèques postaux.

L'objectif est un "Boyer Paris Saphir 1 : 3,5 F = 50 N° 237516" (~ 1947) et la mise au point se fait par un gros hélicoïde comportant 14 repères en cinq tours.
Cet appareil a beaucoup de similitudes avec le MS-35 développé par Lachaize pour Microfilm Système.

Le Materiel Telephonique Microfilm

Le Materiel Telephonique Microfilm
On distingue le presse-film articulé, le poinçon de marquage et les contacts électriques qui ne servent à rien.
Le Materiel Telephonique Microfilm





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced