BREAKING NEWSPrésentation par Eric Carlhan | Signaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand | Super-lumichrome par Arnaud SAUDAX | Petit nouveau par Frédéric SEC | Salut à toutes et tous par Frédéric SEC | Un autre logo [wuensche]. par Sylvain Halgand | [imperial debonair] provenanc... par Sylvain Halgand | Notice en pdf par Jacques Bratieres |
Ribet-Desjardins Oscillo
English version English version
Photo(s) de AS et texte de AS. Dernière modification le 2014-04-20 par Francois Landais.

Fabriqué ou assemblé en de (Postérieur à) 1959 à (Antérieur à) 1967.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 2799

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Ribet-Desjardins 

Cet appareil, marqué "Enregistreur 1000 C" est conçu pour la photographie d'écran d'oscilloscopes de la marque. On peut le dater entre 1959, année de la sortie du Polaroïd 80 B et 1967, où Ribet Desjardins fusionne dans CGE-Continental-Edison.

Cet appareil est construit à partir d'un dos Polaroïd, la possibilité d'obtenir une image quasi instantanée pour ce genre de mesure etant particulièrement intéressante. Il utilise les pellicules de la série 30, dont une avait une sensibilité de 3000 ASA, ce qui devait être avantageux pour les signaux transitoires.
La construction est très rigide, avec présence de deux soufflets et d'une glissière pour ajuster la mise au point. L'image de l'écran reste visible en permanence grâce à un étrange viseur en forme de cône parallélépipédique.


Cet exemplaire a été dépouillé de son obturateur central sur lequel était l'objectif, un Benoist-Berthiot de 135 mm.
 

Ribet-Desjardins Oscillo





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced