BREAKING NEWSTd confinement (3ème 2020) par Jean-Pierre Fantone | Louis figuier en ligne par florentworkup | Identification appareil de ty... par Sylvain Halgand | ¯\_(ツ)_/¯ nouveau jeu... par Sylvain Halgand | Commencer très jeune.... par BRERIC | Bonjour à toutes et tous par Sylvain Halgand | Le nu stéréoscopique : les ... par BRERIC | Paris relief, ouvrage de 1945. par BRERIC |
Minolta X-7
English version English version
Photo(s) de RL et texte de RL. Propriété de Renaud Laemmli. Dernière modification le 2019-10-15 par Sylvain Halgand.

Fabriqué ou assemblé en Japon de (Circa) 1980 à 0.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 2926

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Minolta 
Historique de la marque Minolta

Sorti presque deux ans avant le XG-A, le X-7 est très proche de ce dernier, mais uniquement destiné au marché asiatique. De ce fait, on le rencontre rarement sous nos latitudes.

Là encore, un seul mode semi-automatique est présent (priorité ouverture), avec comme seule marge de manoeuvre une correction de plus ou moins 2 valeurs grâce au sélecteur entourant le déclencheur. Les vitesses sont affichées par des diodes dans le viseur.

La seule originalité de cet appareil est sonore : un signal retentit quand la vitesse devient trop lente et que l'usage d'un pied est requis ! Le son provient des quatre entailles visibles sur le capot au dessus du logo Minolta. La publicité aurait pu dire : quand ça siffle, c'est cuit ! On retrouvera plus tard cette option sur les X-500 et X-700.

Contrairement au XG-A, le X-7 conserve encore la prise de flash, permettant un raccordement par cordon autorisant l'utilisation d'un flash déporté.

Minolta X-7





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced