BREAKING NEWSNoveau sur le forum par Jacques Bratieres | Folding kodack par Sylvain Halgand | [derogy] objectif complet ou ... par Weber jean francois | Quiz à six ou à dix vis par Jacques Bratieres | Bonjour! par Jacques Bratieres | [canon] ae1 pb obturateur ? par Thierry Sbg | Quel comédien ? quel film ? ... par Claude Marius | Présentation par VéroniqueetISIS |
Ricoh Adler IIII favori envoyer imprimer
Photo(s) de VB et texte de VB. Propriété de VB
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Ricoh Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Ricoh Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Japon
Fabriqué de (Circa) 1938 à 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 3040

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Ricoh Adler IIII



Adler est le nom donné à une série d'appareils distribués par Asahi Bussan puis par Asahi Kōgaku Kōgyō, filiale de Riken et enfin directement par la maison mère.
On notera sur ce modèle la petite plaque "Asahi Kogaku Kogyo Co Ltd" à l'intérieur de l'abattant.

Les Adler sont des boîtiers métalliques et, excepté le Vest Adler, ce sont des foldings. Ceci à une petite importance car Asahi Bussan fabriquait au départ des boîtiers en bakélite et, au moins pour les premiers Adler, les boîtiers ne sont probablement pas de fabrication Asahi Bussan ou Asahi Kōgaku Kōgyō.

Ainsi le châssis de l'Adler IIII (cette notation IIII au lieu de IV n'est pas une exception) est fabriqué par Proud qui offrait sa propre version : le Rosen Four lui-même copie de l'allemand Zeh Goldi 4 x 4.
Le quatre suivant le nom Adler fait probablement référence au format (4 x 4 cm) et non à la version de l'appareil, l'Adler VI étant un 6 x 6 et sachant qu'il n'y a pas d'Adler V...

Par rapport au Goldi original, les japonais ont ajouté un compteur de vues (sans blocage d'avance du film ni protection contre les expositions multiples)
L'obturateur Neumann & Heilemann, contrairement à ce que l'on pourrait croire, est d'origine japonaise, Neumann et Heilemann étant deux ressortissants germaniques vivant au Japon dans les années 1930.


L'objectif Helios anastigmat était probablement fabriqué par la compagnie Tōkyō Shashin Kōgaku.

 





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced