BREAKING NEWSPrésentation par ChristopheK | Présentation martin par jean paul henri bernard | [krasnosgorsk] zenit 12xp, 2 ... par MartinB | Besoin d'un petit coup de mai... par Jacques Bratieres | Sortie des vieux appareils 2019 par Joël M-B | Bon anniv' dominique par ROCHEVALIER Michel | Chambre 9x12 (diaph. sur disq... par Arnaud SAUDAX | [gitzo] les retardateurs par Guy Ray |
Konica Auto-Reflex favori envoyer imprimer
Photo(s) de VB et texte de VB. Propriété de VB
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Konica Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Konica Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Japon
Fabriqué de (Antérieur à) 1966 à (Postérieur à) 1967.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 3968

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Konica Auto-Reflex



Cet appareil a la particularité d'avoir été le premier appareil reflex automatique à obturateur plan focal et objectifs interchangeables.

Les Topcon Wink S mirror (1963) et Topcon Uni (1964) automatiques eux aussi étaient dotés d'un obturateur central.
Ce Konica est un boîtier très bien construit qui possède également une caractéristique unique : la possibilité d'utiliser le changement de format en cours d'utilisation d'un film et à n'importe quel moment.
Ainsi, l'appareil peut indifféremment utiliser les formats 24 x 36 et 18 x 24 mm en déplaçant deux volets métalliques derrière les rideaux.
Il faut néanmoins respecter une certaine procédure pour éviter le chevauchement des vues.
Au passage plein-format vers demi-format, il convient d'avancer le film d'abord puis de changer le format. Lors du passage demi-format vers plein-format il faut changer le format avant d'avancer le film.
Deux lignes verticales claires indiquent en permanence les limites du cadrage réduit . En position demi-format deux triangles apparaissent en haut du viseur pour rappeler ces limites.
 
Le compteur n'est gradué que jusqu'à 36. En mode demi-format, il n'avance que d'une position tout les deux armements.
 
La cellule n'est pas encore TTL (il faudra attendre l'Autoreflex T pour cela), et on ne peut la rater en façade côté gauche. Autour de la cellule se trouve le barillet des vitesses. En le faisant tourner, l'ouverture fixée par le posemètre est indiquée par une aiguille dans le viseur.
 
Avec cette cellule, l'appareil ne nécessitait pas que l'objectif informe le boîtier de son ouverture maximale. La première version de la baïonnette AR développée pour cet appareil et l'Autoreflex P sans posemètre ne dispose donc pas de couplage pour cette information. Si les Hexanon des générations postérieures fonctionnent parfaitement sur l'Auto-Reflex, les objectifs de première génération ne peuvent être utilisés sur les Autoreflex qui suivent sans modification.
 
Au Japon, le Konica Auto-Reflex était distribué sous la dénomination Konica Autorex.




Appareils similaires en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced