BREAKING NEWSBon annivesraire michel !!! ... par isabelle co | Sortie des vieux appareils par Bernard Muraccioli | Nom du fabricant des echoflex par jean paul Royer | Des idées pour un appareil vi... par Jean-Pierre Fantone | Je suis qui... par Jacques MAR | [leica] iii ~ un cadeau et u... par Jacques MAR | Période faste par Weber jean francois | Photographies anciennes par Patrick FO |
Petri FT EE favori envoyer imprimer
Photo(s) de - et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Direct catalogue
UK English version

Chronologie de la marque Petri Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication : Japon
Fabriqué de (Circa) 1970 à 0.
Indice de rareté en France : Peu courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 4335

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Petri FT EE



A la fin du banc d'essai du Petri TTL par Phot'argus, on trouve une présentation du Petri FT EE

 

Le Petri FT EE est un appareil 24 x  36 mmréflex mono-objectif, à obturateur focal à rideaux textiles à déplacement horizontal, à objectifs interchangeables à monture à baïonnette Petri, à mesure automatique TTL de l’exposition à pleine ouverture (avec choix préalable de la vitesse), à affichage dans le viseur du diaphragme sélectionné par l’automatisme, de l’ouverture maximale de l’objectif utilisé, et des limites de couplage.
Le système de visée est identique à celui du Petri TTL, et les éléments photosensibles sont positionnés de la même façon. Les mesures sont effectuées à pleine ouverture, et il est possible d’immobiliser une combinaison vitesse/diaphragme en enfonçant à moitié le bouton de déclenchement (recadrer alors le sujet avant de finir de déclencher) ce qui permet d’effectuer très rapidement des corrections volontaires d’exposition.
Le couplage ou l’ouverture maximale de l’objectif au boîtier est obtenu à l’aide d’un ergot solidaire de la bague arrière du barillet de l’objectif. Cette bague ne présente pas d’aspérité pour un objectif ouvert à f/1,8 (ouverture maximale utilisable en automatisme). Avec un objectif d’ouverture moindre, l’ergot fait d’autant plus saillie que l’ouverture maximale de l’objectif est faible. De ce fait lors du montage, il enfonce (sauf pour un objectif d’ouverture f/1,8) plus ou moins un palpeur qui limite mécaniquement les possibilités de réglage du posemètre, et commande un masque rouge situé dans le viseur qui cache l’échelle des diaphragmes jusqu’à la valeur maximale de l’ouverture de l’objectif monté sur le boîtier.

Cet appareil est alimenté par une pile type Mallory RM 675 R ou UCAR (Eveready) type EPX 675, de 1,4 V. Le couvercle du logement de pile doit être dévissé à l’aide d’une pièce de monnaie, et la pile peut être placée à l’envers (ce qui est sans influence sur le circuit). Il n’existe pas de test de la pile.
Le posemètre est mis en circuit par le levier d’armement, et la valeur de diaphragme sélectionnée par l’automatisme est dès ce moment, immédiatement affichée sur l’échelle située à droite de l’image visée.
Le réglage de sensibilité s’étend de 25 à 800 ASA, et l’obturateur, identique à celui du Petri TTL(pour le principe), est réglable de 1/500 à 1/2 s, et sur la pose B. Il est synchronisé X au 1/40 de seconde environ.
Le système de chargement est identique à celui du Petri TTL, celui d’ouverture du dos également (à ceci près que le levier doit être tiré vers le bas). Il n’existe pas de signal d’armement, mais la mise en circuit automatique du posemètre, peut en tenir lieu (cf. Petri TTL). La loupe de la fenêtre du compteur est plus petite, mais les graduations sont plus lisibles ! Il ne possède pas de disque mémoire du type de pellicule chargée. La course du levier d’armement est identique, mais plus dure, et le levier est un peu moins agréable.
Le déclenchement est aussi un peu plus dur, mais le bouton est fileté pour recevoir un déclencheur souple standard.
Le système de visée et de mise au point est identique, mais verticalement, à droite de l’image visée, apparaît l’échelle des diaphragmes (f/1,8 à f/16) ainsi que les masques rouges indiquant les limites de couplage (celui correspondant au couplage minimal, fortes ouvertures du diaphragme, est mobile, cf. auparavant), ainsi que l’aiguille, rappel du posemètre, qui en fonctionnement automatique, se place devant la valeur présélectionnée par l’automatisme, dès la mise en circuit du posemètre.
Pour mesurer l’exposition, avec un objectif automatique (à cames de couplage spéciales) prévu pour le FT EE, mettre le posemètre en circuit en armant l’appareil. Sélectionner urne vitesse, l’aiguille se place devant une valeur de diaphragme. Déclencher, l’aiguille se replace en position de repos, c’est à dire sur la zone rouge de sous-exposition. Pour immobiliser temporairement une combinaison vitesse/diaphragme il suffit d’enfoncer à mi-course le déclencheur (il est à noter que la valeur de diaphragme peut être conservée de cette façon, même après déclenchement).
Pour mesurer l’exposition avec un objectif non prévu pour la mesure automatique, ou lors de l’emploi d’un accessoire pour photomacrographie, il suffit, par rotation de la bague de diaphragme, ou de celle des vitesses, d’amener l’aiguille du posemètre, face au repère bleu situé à proximité de f/2,8 sur l’échelle des diaphragmes du viseur.
Cet appareil est couplé des IL 3 à 17 à 100 ASA, soit de 1/2 à f/1,8, à 1/500 à f/16. Les limites de couplage sont bien indiquées par le boîtier, mais la gamme de couplage est limitée.
Le Petri FT EE, synchronisé au flash électronique au 1/40 environ, possède une griffe porte-accessoires synchronisée et une prise de synchronisation Ø standard.
Le système de surimpression volontaire est identique à celui du Petri TTL.
Le retardateur, variable de 4 à 9 secondes, peut être armé après ou avant l’obturateur. Comme il est déclenché par le bouton de déclenchement principal, on peut renoncer à l’utiliser après armement.

Le Petri FT EE n’est pas prévu pour être motorisé. Son boîtier est d’un dessin élégant, et moins encombrant que celui du Petri TTL, ce qui est surprenant ! Il peut être équipé d’une gamme d’objectifs étendue, de 28 à 1000 mm, qui n’assurent pas tous le contrôle automatique de l’exposition, et qui ne sont pas tous distribués en France, avril 1974 (objectifs distribués : 28, 35, 100, 135, 200, et zooms 80 - 200 et 85 -210 mm).
Le Petri FT EE est un appareil automatique complet, d’un prix raisonnable, garanti deux ans.

 

Une étude sous la direction de Gérard Bouhot.






Si Ebay ne trouve pas de correspondance, il vous affichera une liste aléatoire d'objets. Si le nombre de résultats est faible, alors, il complète automatiquement l'affichage. Les voies d'Ebay sont (parfois) impénétrables.


Nouveaux objets Petri sur EBAY FRANCE France

Nouveaux objets Petri sur EBAY ROYAUME-UNI UK
Nouveaux objets Petri sur EBAY ALLEMAGNE Allemagne
Nouveaux objets Petri sur EBAY ETATS-UNIS USA