BREAKING NEWSBourse photo de veigné (37) ... par Jacques Bratieres | Sortie des vieux appareils 2019 par Jacques Bratieres | Chambre [beier] sigurd ( 9 x... par Jacques Bratieres | Absences par Joël M-B | Bonjour à toutes et à tous par Yann FRISCO | [kodak] instamatic 92 ensembl... par Michel Perie | Femme photographe par Eric Borel | Sortie vieux appareils 2019 par Jacques Bratieres |
Minolta SR-3 (type b) favori envoyer imprimer
Photo(s) de RL et texte de RL. Propriété de RL
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Japon
Fabriqué de 1961 à 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 5391

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Minolta SR-3



La classification employée ici est celle proposée par Joe McGloin sur son site (actuellement inaccessible).

Contrairement à ce qu'écrivent Dominique et Jean-Paul Francesch dans leur livre "Histoire de l'appareil photographique Minolta de 1929 à 1985" (ISBN 2-249-27685-4), la différence entre le SR-3 (type a) ou modèle 1 et le SR-3 (type b) ou modèle 2 ne concerne pas l'échelle LV (Light Value ou Valeur Lumineuse en français) dont l'étendue serait modifiée de 1 à 18 contre 1,7 à 19 précédemment, ce qui n'a aucun sens puisque seul le nouvel objectif standard a subi une transformation avec effectivement une ouverture minimale à 16 contre 22 sur l'ancienne version.
Rappelons que les Valeurs Lumineuses (LV) attribuent un chiffre à chaque vitesse (0 pour 1 seconde, 1 pour 1/2, 2 pour 1/4 jusqu'à 10 pour 1/1000), que l'on additionne aux valeurs correspondant aux différentes ouvertures (1 pour f:1,4, 2 pour f:2 jusqu'à 8 pour f:16). Donc si on ne modifie que l'ouverture minimum d'un objectif, il n'y a aucune modification sur l'appareil lui-même dans la mesure où la plage des vitesses reste la même, de 1s à 1/1000 dans le cas des deux SR-3

Il reste vrai que la différence est très difficile à faire sur des critères extérieurs, puisqu'il faut pouvoir regarder l'intérieur de l'appareil, objectif retiré : le SR-3 (type b) nous montre dans ce cas un verre de visée pourvu seulement d'une lentille de Fresnel au centre, alors que le SR-3 (type a) possède en plus un stigmomètre. Par ailleurs, l'ergot de commande du diaphragme reste à droite (appareil face à soi), que l'obturateur soit armé ou pas, ramenant donc à pleine ouverture l'objectif de suite après le déclenchement, sans qu'il faille réarmer, alors que cette manoeuvre était nécessaire sur la première version.
Curieusement, les notices respectives des SR-1 (type a) et (type b) répondent toutes deux à la question : "qu'est-ce qu'un diaphragme à présélection entièrement automatique" (what is a complete auto-pre-set diaphragm ?), mais apportent bien sûr des explications différentes... tout comme il y a des gens plus égaux que d'autres (Coluche), il semble y avoir des automatismes plus ou moins entiers !

Il y a en fait un petit "truc" à connaître pour différencier un type a d'un type b : les numéros de série des types b sont toujours supérieurs à 1 4xx xxx.

La modification de l'objectif proposé avec le nouvel SR-3 est, elle, bien réelle : il s'agit ici d'un 58 mm ouvrant à 1,4 dont la LV s'étend comme on l'a vu de 1 à 8, et un petit levier à l'arrière du fût fait son apparition. Celui-ci permet de forcer le passage à l'ouverture de travail : un bouton de test de profondeur de champ avant l'heure.
Sur le premier modèle de SR-3, ce dispositif n'était pas nécessaire, puisque le diaphragme restait à l'ouverture pré-sélectionnée à l'issue du déclenchement. Il suffisait de procéder au contrôle, si besoin, avant d'armer !

Minolta SR-3
Au centre du dépoli, on ne voit qu'une lentille de Fresnel, sans stigmomètre. Dans le bas, l'ergot qui commande le diaphragme reste toujours sur la droite, que l'obturateur soit armé ou pas.




Appareils similaires en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced