BREAKING NEWSPrésentation pascale par Jacques Bratieres | Odéon photo par Eric Borel | Présentation du soir par Jacques Bratieres | [nikon] révision nikkor micro... par Jean-Pierre S | Les fantomes de notre dame par Arnaud SAUDAX | Daho pop par Jean Paul P | [canon] 7 et objectifs russes par Bernard Ladroue | Rectaflex-collection par Gilles Delahaye |
Inconnue Photo-Sac à main favori envoyer imprimer
Photo(s) de - et texte de -. Propriété de -
UK English version

Chronologie de la marque Inconnue Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication :
Fabriqué de 1895 à 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 6340

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre

 

Le nouvel appareil se présente sous deux types principaux différant légèrement d’aspect extérieur, tout en étant d’un volume et d’un poids réduits dans la mesure du possible :

Le premier est un écrin plat à coins carrés, recouvert en maroquin riche et doublé de velours, muni de fermoirs nickelés et d’une poignée garnie.
La figure 1 le représente fermé, tel qu’il peut être porté à la main comme une légère boîte de couleurs ou une chaufferette de dame ; l’un des 3 châssis doubles peut être emporté dans l’appareil pour être prêt à opérer instantanément ; les deux autres sont mis dans la poche ou bien casés dans un étui souple livré à part.

 Le second modèle est d’une forme moins rigide (fig. 2). Il imite parfaitement le sac à main que les dames emportent toujours dans leurs courses ; comme lui, il est muni d’un grand cadre nickelé à charnières et à serrure, fermoir à secret et poignée cuir.

Ce modèle est un peu moins réduit que le précédent mais il offre cet avantage appréciable qu’il contient, sous un volume encore très restreint, l’appareil et les 3 châssis doubles à rideaux.
Nous allons indiquer en quelques mots le mode de fonctionnement de chaque modèle :
Disons tout d’abord pour n’avoir plus à y revenir que bien qu’ils soient établis pour la photographie instantanée à la main, les deux modèles peuvent être à l’occasion montés sur pied pour faire des portraits posés, des sous-bois, etc.
 

 

Lorsqu’on opère à la main, comme c’est le cas le plus général, on centre le sujet au moyen d’un viseur clair donnant une image très visible, et qui peut être placé en hauteur ou en largeur. Les pattes d’attache sont fixées à l'avant de la planchette porte-objectif, ce qui permet au viseur d’être renfermé dans l’intérieur de l’appareil lorsqu’il est fermé.
Le mécanisme perfectionné dont il est muni permet de mettre l’appareil en fonctions en moins de cinq secondes.
Les appareils forme écrin (fig. 1) de la série de choix, sont livrés avec une housse en toile havane pour renfermer l’appareil, le cadre glace dépolie avec le 2e et le 3e châssis doubles. Ceux de la série ordinaire à 175 fr. peuvent être fournis avec cette housse moyennant un supplément de 6 francs.
Nous nous mettons à la disposition de tous les lecteurs pour leur donner tous les renseignements désirables sur cet appareil d'avenir, qu’en toute sincérité nous pouvons leur recommander sans réserve.
 

On ouvre la boîte, abattant l’avant jusqu’à l’accrochement des ressorts d’angles ; tenant ensuite l’appareil dans l’avant-bras gauche, on saisit avec la main droite la planchette d’objectif, et on la tire vers l’extérieur jusqu’au bout des hausses, où elle s’accroche automatiquement. Comme un châssis est toujours en position, il suffit pour être en mesure d’opérer, d’armer l’obturateur et de dégager le rideau qui couvre la plaque à exposer, ce qui se fait en ouvrant la porte étroite qui correspond au fermoir du rideau.
On vise et on déclenche puis on ferme le châssis, et ouvrant en grand le compartiment postérieur, on retourne le châssis double pour mettre du côté de l’objectif la plaque n° 2, dont l’exposition se fait de la même façon, ainsi que les suivantes.
Une glace dépolie est livrée avec l'appareil pour faire une mise au point absolument rigoureuse lorsqu’il s’agit d’opérations spéciales pour lesquelles la plus grande netteté est nécessaire.

Le deuxième modèle s’emploie exactement de la même façon, soit à la main, soit sur pied ; si le système de fermeture extérieure est un peu différent, le mécanisme assurant le tirage exact de l’appareil est tout à fait le même.
Ainsi que nous l’avons dit, ce modèle contient ses 3 châssis doubles à rideaux dans un compartiment spécial.
Chacun des deux modèles est établi avec objectifs de deux qualités différentes, dont nous allons indiquer les principales caractéristiques.
La série courante est munie d’un excellent objectif Jarret extra-rapide f/11, avec obturateur à rotation et monture à vis pour la mise au point des plans très rapprochés, portraits, groupes, etc.
Le prix est de 175 fr. en 9 x 12, qu’il s’agisse de l’appareil forme écrin, ou de l’appareil genre sac à main.
La série supérieure, de choix, manufacturée avec plus de précision encore, est livrée avec un objectif supérieur ultra-rapide, marque Ch. Mendel f/9, avec obturateur instantané et coulisse graduée à mouvement hélicoïdal breveté, pour les objets très rapprochés.
Cette disposition est très avantageuse lorsqu’il s’agit d’opérer rapidement et sans avoir à mettre au point sur la glace dépolie, ce qu’il n’est pas toujours possible de réaliser
C’est ce modèle que nous devons recommander à toutes les personnes soucieuses de produire, dans tous les cas ou par tous les temps, d’excellents clichés instantanés ou posés.
 
Le prix des appareils de cette série est fixé à 225 fr. en 9 x 12.




 






Si Ebay ne trouve pas de correspondance, il vous affichera une liste aléatoire d'objets. Si le nombre de résultats est faible, alors, il complète automatiquement l'affichage. Les voies d'Ebay sont (parfois) impénétrables.


Nouveaux objets Inconnue sur EBAY FRANCE France

Nouveaux objets Inconnue sur EBAY ROYAUME-UNI UK
Nouveaux objets Inconnue sur EBAY ALLEMAGNE Allemagne
Nouveaux objets Inconnue sur EBAY ETATS-UNIS USA