BREAKING NEWS[nikon] panne de nikkormat -... par michel-b | Signaler les erreurs des page... par jean paul henri bernard | Présentation yves sam par Frédéric SEC | Pierre par Frédéric SEC | Troisième td 2018 par Sylvain Halgand | Cormeilles en parisis ce dima... par Sylvain Halgand | [kodak] brownie starflash. par Bernard Ladroue | Nouveaux catalogues par Daniel C |
Minolta A-2 L favori envoyer imprimer
Photo(s) de RL et texte de RL. Propriété de RL
UK English version

Chronologie de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Japon
Fabriqué de 1957 à (Postérieur à) 1958.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 6653

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Minolta A-2
Quelle est donc cette potence à droite de l'objectif ? La signature du Minolta A2-L !


D'emblée, rectifions une erreur qui se perpétue au moins depuis 1985 et le livre de Francesch "Histoire de l'appareil photographique Minolta de 1929 à 1985" (ISBN 2-249-27685-4), l'appareil montré ici n'est pas un A2-LT ! Et pour cause, et c'est la Code Number List, un document interne de la firme, qui nous le confirme : le A2-LT est une "Exchangeable telephoto lens of 0111". Pour être clair, chaque appareil / accessoire / objectif, depuis l'après-guerre, reçoit un "code Number" unique (en principe, il y a quelques exceptions), qui se retrouve dans cette liste. Le code 0113 est assigné donc au 100 mm / 4,8, seul objectif pouvant se monter sur le code 0111, désigné comme A2 (A2-L), caractérisé par : Shutter (obturateur) Citizen MVL, Lens (objectif) 45mm F2.8. L'appareil, désigné par Francesch, comme A2-L et dépourvu, selon sa description, de "doigt de couplage pour le télémètre", n'existe pas ! Seul existe le A2-L, code n° 0111, possédant un doigt de couplage, non pas pour le télémètre, mais pour une seconde hélicoïde indispensable au téléobjectif de 100 mm, référencé sous le code n° 0113 et désigné seul comme A2-LT...

Le A2-L est, dans la gamme Minolta, une énigme, presque une incongruité ! Quand il est équipé de son 2,8 / 45 mm, il se fond dans la masse des différentes variantes de Minolta A2 proposées à partir de 1955. Un seul détail se remarque : une potence proche de l'objectif, sous la prise de synchronisation du flash... la plaque au dessus du capot ne trahit rien, elle se contente d'indiquer Minolta 'A-2'. Mais en réalité il s'agit d'un télémétrique à objectif interchangeable ! Il suffit de dévisser la bague frontale pour que l'objectif entier sorte, laissant voir l'obturateur central à l'arrière. La monture est un simple filetage de 24 mm.

En fait, la potence n'a d'utilité que pour le seul et unique objectif prévu pour ce curieux 'A-2' : un 100 mm ouvrant à 4,8 ; ce téléobjectif a besoin, on l'a vu, d'une seconde hélicoïde pour assurer sa mise au point. La potence n'est en aucun cas un couplage pour le télémètre, la came de celui-ci se trouvant sous l'hélicoïde solidaire de l'appareil.

Dans un premier temps on pourrait conclure que le 'A-2' L est le maillon intermédiaire entre le 'A-2' et le Super 'A', autre télémétrique de la marque à optiques interchangeables dérivé de la série des 'A'. Mais les deux appareils sont sortis la même année... et ce dernier avait résolu de façon beaucoup plus élégante la question de la mise au point avec les focales longues : le point fixe commandant la seconde hélicoïde se trouve à l'intérieur de la baïonnette et entraîne le mécanisme propre à l'objectif, pour le 8,5 cm, le 10 cm et le 13,5 cm. Les 5 cm et 3,5 cm n'en ont pas besoin.
Pourquoi donc avoir lancé cet appareil quelque peu bâtard ? Mystère, d'autant plus que sa diffusion semble avoir été plus que confidentielle : même au japon, avec les outils de commerce et d'échange modernes, le Minolta 'A-2' L se rencontre très rarement. Et encore faut-il trouver le 4,8 / 100 mm qui le complète...

Sur le plan de l'ergonomie, le changement d'objectif est assez éprouvant ! Il faut dévisser le 45 mm en agrippant la bague frontale, servant aussi à régler le diaphragme, heureusement moletée. Mais c'est surtout le montage du 100 mm qui réclame du calme et de la méthode : il faut visser une bague, tout en engageant la came de commande sur la potence fixe de l'appareil. A cette étape la came doit tourner librement. Puis une fois l'objectif bien serré, on doit aligner deux repères rouges sur l'objectif, appareil réglé sur l'infini, et bloquer au moyen d'une bague à filetage inversé la came en liaison avec la potence : ce n'est qu'à ces conditions que la partie arrière de l'objectif, entraînée par la rotation de l'hélicoïde de mise au point, commande à son tour la rotation de la seconde hélicoïde déployant la partie avant de l'objectif. Une fois la manoeuvre terminée, le petit oiseau s'est envolé !

Il en reste aujourd'hui un appareil particulièrement rare, mais qui risque de ne pas être beaucoup recherché par les photographes et bien plus par les collectionneurs.

Minolta A-2
On voit ici le 4,8 / 100 mm, seul objectif complémentaire de ce curieux appareil.




Si Ebay ne trouve pas de correspondance, il vous affichera une liste aléatoire d'objets. Si le nombre de résultats est faible, alors, il complète automatiquement l'affichage. Les voies d'Ebay sont (parfois) impénétrables.


Nouveaux objets Minolta sur EBAY FRANCE France

Nouveaux objets Minolta sur EBAY ROYAUME-UNI UK
Nouveaux objets Minolta sur EBAY ALLEMAGNE Allemagne
Nouveaux objets Minolta sur EBAY ETATS-UNIS USA