BREAKING NEWS[lumière] lumireflex par Françoise | Bon anniversaire renaud (laem... par Weber jean francois | Bon anniversaire bernard(ladr... par Bernard Ladroue | Second td 2020 par Matthieu F | Praktiflex par Michel-DK | Wedena par Sylvain Halgand | [canon] 7 et objectifs russes par Jean-Pierre Fantone | [foca] standard par Michel mangocan |
Voigtlander Brillant S
English version English version
Photo(s) de JPF et texte de JPF. Propriété de JPF. Dernière modification le 2016-12-18 par Michel Rochevalier.

Fabriqué ou assemblé en Allemagne de 1938 à 1948.
Rareté en France : Peu courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 6686

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Voigtlander 
Les Brillant ont été fabriqués de 1932 à 1951  avec une interruption pendant la seconde guerre mondiale. Le corps des premiers modèles est métallique puis en bakélite à partir de 1937 avec le V6.
La particularité des Brillant est d’avoir un viseur clair, la mise au point se faisant sur verre non dépoli
Le Brillant S est similaire au V6 mais ses deux objectifs sont couplés par un engrenage. Le verre de visée est doté d’une pastille centrale dépolie associée à une loupe escamotable, le viseur sportif étant constitué d’un verre clair remplaçant le logo sur le capuchon.
Un compartiment contenant un posemètre à extinction et un filtre se trouve sur le côté gauche du boîtier ; le posemètre se fixe sur l’objectif de visée et une table, fixée au fond du compartiment, permet de définir les facteurs d’exposition.
 
Le Brillant S a été décliné en cinq versions : objectifs Voigtar f4,5 ou 3,5, ou Skopar f3,5 avec obturateur Compur jusqu’au 1/300 s ; ou bien Skopar ou Heliar f3,5 avec obturateur Compur-Rapid jusqu’au 1/500 s. (1)
 
Les derniers modèles ont un logo « Voigtländer » plus large.
 
Sources :  (1) McKeown’s price guide to antique & classic cameras (12ème édition)
Voigtlander Brillant S





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced