BREAKING NEWSTroisième td 2018 par Sylvain Halgand | [ernemann] heag restauration par Jose PP | Cormeilles en parisis ce dima... par Jacques Bratieres | Bourse 2019 par Sylvain Halgand | [gitzo] les pieds par Guy Ray | Vente et réparations dans l'est par Sylvain Halgand | Vente et éventuellement rép... par Fabrice ADAM | Nouveaux catalogues par Eric Borel |
Minolta Minoltacord (Citizen) favori envoyer imprimer
Photo(s) de RL et texte de RL. Propriété de RL
UK English version

Chronologie de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Japon
Fabriqué de 1953 à (Postérieur à) 1955.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 7096

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Minolta Minoltacord



Dominique & Jean-Paul Francesch, dans « Histoire de l'appareil photo Minolta de 1929 à 1985 » (ISBN 2-249-27685-4) distinguent trois Minoltacord en fonction d'obturateurs différents. Il y aurait donc le Minoltacord (Seiko), équipé d'un Seikosha-Rapid au 1/500, le Minoltacord (Citizen) qui nous occupe ici, et le Citizen-Export à la façade noire, montant au 1/400 et dont les couronnes d'objectifs sont pourvues de montures à baïonnette de type Rollei Bay pour le montage des filtres et accessoires. On peut ajouter au moins une version avérée par plusieurs images et un mode d'emploi, équipée d'un obturateur Optiper MXS au 1/400.

Les Minoltacord intègrent déjà quelques fonctions de l'Autocord, lequel verra le jour en 1955 : l'avance des vues se fait au moyen d'une manivelle, et la mise au point est commandée par un levier sous la façade, que l'on peut actionner avec le seul index de la main gauche, soutenant aussi l'appareil. Ces dispositions avaient été jugées bien supérieures par bon nombre d'utilisateurs de l'époque.

Sur les Minoltaflex, le compteur de vues devait être ramené manuellement à zéro. Ici un palpeur à l'arrière détecte l'ouverture du dos, réinitialisant alors le compteur. La comparaison s'arrête là, les Minoltacord conservent l'armement séparé, et le film s'enroule de bas en haut, comme sur les Minoltaflex, ce qui a pour effet de plier la pellicule avant son exposition, nuisant ainsi à la planéïté.


Sur cette version nous avons un retardateur. Le raccordement d'un flash se fait par une prise coaxiale, mais, nouveauté, celle-ci permet l'utilisation de prises sécurisées comportant un filetage externe. Un flash ordinaire peut cependant être branché.
L'ouverture du dos est commandée par une tirette à main gauche ; la fermeture en est facilitée, il suffit en effet de pousser le portillon jusqu'à ce qu'il s'encliquette seul.

Le Minoltacord est donc un appareil de transition, mais à l'époque de sa sortie personne ne le savait encore ! Il avait de nombreux attraits qui en faisaient certainement une machine convoitée, plus moderne que les Minoltaflex et bien placée par rapport à la concurrence. Ce n'est souvent que par comparaison avec l'Autocord qu'il est déconsidéré par les photographes, sans doute à tort.
 

Minolta Minoltacord





Si Ebay ne trouve pas de correspondance, il vous affichera une liste aléatoire d'objets. Si le nombre de résultats est faible, alors, il complète automatiquement l'affichage. Les voies d'Ebay sont (parfois) impénétrables.


Nouveaux objets Minolta sur EBAY FRANCE France

Nouveaux objets Minolta sur EBAY ROYAUME-UNI UK
Nouveaux objets Minolta sur EBAY ALLEMAGNE Allemagne
Nouveaux objets Minolta sur EBAY ETATS-UNIS USA