BREAKING NEWSBon anniversaire jean marc (cha) par Renaud LAEMMLI | [majoral] agrandisseur solaire par Arnaud SAUDAX | Alain amateur de vieux appare... par Jacques Bratieres | Fred - nouveau et pas vraimen... par Eric Carlhan | Porst cr7 par Sylvain Halgand | Présentation par Sylvain Halgand | [gitzo] les titreuses par Arnaud SAUDAX | Signaler les erreurs des page... par Gérard EVEN |
Société de Photographie des Couleurs Le Multicolore N° 4 favori envoyer imprimer
Photo(s) de Ph de Marcol et texte de PF et AS.UK English version
Promo

Chronologie de la marque Societe de Photographie des Couleurs Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Societe de Photographie des Couleurs Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Allemagne (ex-RDA)
Fabriqué de (Circa) 1903 à (Circa) 1905.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 7218

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Societe de Photographie des Couleurs Le Multicolore



C'est en examinant de près l'appareil qu'on découvre vraiment la particularité de cette ultime version du Multicolore.
Son objectif n'est plus un Colmont comme dans les versions précédentes, mais un Zeiss Protar.
De plus, en retirant la façade (maintenue par six vis), on trouve la marque "H. ERNEMANN AG DRESDEN" frappée dans la monture métallique de l'obturateur.

L'identification est maintenant sur une plaque rapportée en façade et non plus embossée dans le maroquin. Elle signale toujours "LE MULTICOLORE Breveté SGDG, 9 Bd Rochechouart PARIS".

Est-ce la Société de Photographie des Couleurs qui a choisi de faire fabriquer sa dernière version en Allemagne, où est-ce Ernemann qui a demandé à le produire sous licence ? La question reste actuellement sans réponse, mais les échanges économiques avec l'Allemagne dans le domaine photographique à cette époque étaient incroyablement développés. Il est quand même probable que ce changement soit lié à la faillite des établissements Barby qui fournissait la base de l'appareil.

La description du catalogue Ernemann signale qu'on peut le charger avec 12 plaques ou 24 plan-films, aspect qui n'est jamais évoqué dans les versions précédentes. Il faut certainement voir là l'effet de l'apparition des "pellicules rigides", telle la Vitrose de Planchon.

Sa fabrication est extrêmement soignée et, objectif mis à part et possibilité d'utiliser des plan-films, ses caractéristiques sont en tous points identiques à celles des versions 3.

Cet appareil a été décrit avec précision dans la revue Cyclope n° 37-38 de mai-août 1998. Texte et photographies de Ph de Marcol.

Societe de Photographie des Couleurs Le Multicolore





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced