BREAKING NEWSMa présentation par SALANICK | Bon anniv' à stéphane par Stephanedefress | Nouvelle fonctionnalité par Jean-Pierre Fantone | [gitzo] les titreuses par Sylvain Halgand | Présentation nouveau membre par Arnaud SAUDAX | Nouveau membre dominique par Arnaud SAUDAX | [sankor] auto-sankor 35mm par Arnaud SAUDAX | Recherche fabricant par Sylvain Halgand |
Richard Jules Verascope favori envoyer Print
Photos by RL text by RL. From the collection of Renaud Laemmli
France Version française

Chronology of the Richard Jules brand  New window

Manufactured in France from 1893 until 0.
Index of rarity in France : Rare (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 13080

See the complete technical specifications New window
Richard Jules Verascope

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Nous avons ici un des derniers des tout premiers Verascope ! Qualifié de "Early Verascope" sur le McKeown, ou n° 0 sur certains sites, il s'agit de la dernière évolution avant le modèle n°1, sorti en 1899.
La détermination exacte d'un Verascope est toujours compliquée, en raison du grand nombre de modèles proposés au fil des années (jusqu'en 1955 tout de même !), et il faut rajouter les différentes options proposées au moment de l'achat. Sans compter les modifications ultérieures comme c'est le cas ici...

Procédons avec ordre et méthode:
- Le numéro de série du magasin à plaque est 7085. On retrouve bien ce numéro, écrit à la main à l'intérieur du corps avant de l'appareil, ce qui prouve l'appairage des deux éléments
- La position du bouton d'armement, la présence d'un réglage de vitesse (L et V), le compteur de vues automatique et le trou de fixation traversant indiquent pour le boîtier une date postérieure à 1896. Le modèle n°1 datant de 1899, on a donc une fourchette entre 1896 et 1899.
- Le viseur redresseur, présent ici, n'apparaissant que vers 1900, ne peut donc pas être d'origine, tout comme les objectifs Carl Zeiss Iena n°36226 et 36229 qui sont aussi postérieurs à 1900 (1903 par interpolation).

La production de 32 000 Verascopes jusqu'en 1913 (d'après Perin, repris par P.H. Pont), donne une moyenne de 1600 appareils par an. On arrive donc à 8000 en 1898, mais on peut aussi supposer que la production était plus faible au début... on peut donc supputer que le boîtier non modifié daterait de 1898 ou 1899, juste avant la sortie du n°1. Il serait ensuite revenu en atelier pour changer les objectifs et mettre un viseur redresseur plus pratique, sans doute vers 1903 ou 1904. Ceci expliquerait la présence d'un second numéro 7085, gravé cette fois-ci, à l'intérieur de la coulisse de la chambre. Un dernier numéro (131) gravé lui aussi plus à gauche sur la même coulisse, reste plus mystérieux...

Un "mode d'emploi"  sommaire, manuscrit, trouvé dans l'étui de l'appareil lors de son achat en 2007 nous indique:
"Pose: bouton à gauche
Armer (pas à fond)et tirer le volet.
Appuyer faiblement le bouton et appuyer une seconde fois plus fortement quand la pose est terminée (compter 20 si c'est sombre)
Fermer le volet pas brusquement"

Un autre petit papier porte ces quelques mots:
"Mis instantané
Armer
Tirer volet
Prendre bébé
Grand jour !"

Un troisième et dernier papillon porte cette seule mention: "appareil vide"

On peut donc supposer que les dernières images prises avant la mise au rancart ont été celles d'un nouveau-né ! En quelle année ? Où sont ces photos ? Il faut bien garder une part de mystère...