BREAKING NEWSPraktiflex par Michel-DK | Second td 2020 par Weber jean francois | Bon anniversaire bernard(ladr... par Weber jean francois | Wedena par Sylvain Halgand | [canon] 7 et objectifs russes par Jean-Pierre Fantone | [foca] standard par Michel mangocan | [rolleiflex] quel modèle et ... par Jean-Michel C | [houghton] ensign commando par Jacques Bratieres |
Olympus AF-10 Mini favori envoyer Print
Photos by JM text by JM. From the collection of JM
France Version française

Chronology of the Olympus brand  New window

Manufactured in Hong-Kong from 1995 until (Before) 1998.
Index of rarity in France : Frequent (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 15336

See the complete technical specifications New window
Olympus AF-10 Mini

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

L'Olympus AF-10 mini est un petit appareil compact motorisé dans la lignée de ses prédécesseurs AF à optique mono et bi-focale (plusieurs sur ce site). Il a été mis sur le marché tardivement, en 1995, alors que la grande série des mju était déjà déployée depuis 1991, série qui fera un tabac et sera perpétuée par une descendance numérique. Alors pourquoi un tel appareil ? J'opte pour l'idée que ces AF tardifs étaient des versions 'entrée de gamme' offrant une alternative aux mju. 

Ce modèle AF-10 mini à objectif grand angulaire (35 mm n'ouvrant modestement qu'à 4,5) est donc plutôt basique malgré ses automatismes (ou à cause d'eux). Il a pour lui la simplicité et la légendaire qualité des optiques de la marque. Il a été utilisé par certains sportifs (escalade, parapente) en raison de son faible poids et de sa simplicité. Il n'est toutefois pas étanche ni même 'tout-temps'.

La mise sous tension dégage d'un coup l'objectif, le viseur et la cellule. Deux diodes, placées dans le champ visuel, mais à côté du viseur, indiquent si l'AF a pu fonctionner (pas de déclenchement si tel n'est pas le cas) et si le flash est chargé. Le flash dispose de trois fonctions : automatique (auto), anti-yeux rouge (ici appelée auto-s et provoquant une crépitement préalable du flash) et flash forcé (fill-in). C'est tout ce qu'offre l'appareil.

Le fait qu'il utilise des batteries standards (LR6 ou AA) lui permet de poursuivre sa vie chez certains amateurs d'argentique. C'est d'ailleurs grâce au renflement imposé par ces batteries que ce petit appareil tient bien en main, à  condition d'être droitier.

Enfin, sa semelle nous informe qu'il a été assemblé à Hong-Kong avec des pièces fabriquées au Japon.

 

En 1997, cet appareil était vendu 490 francs par le réseau Foci.