BREAKING NEWSOlympus ne fera plus d'appare... par Claude Marius | [ernemann] quel modèle ? par André GD | [don] [kodak] ek 160 (instant... par Stéphane G | Christine b par Arnaud SAUDAX | [kw] kw pilot 6 par Lucie Espinasse | Lucie par Jean-Michel C | Second td 2020 par jean paul henri bernard | Klapp folding pocket [kodak] ... par André GD |
Minolta Semi Minolta I (type B1) favori envoyer Print
Photos by RL text by Rl. From the collection of Renaud Laemmli
France Version française

Chronology of the Minolta brand  New window

Manufactured in Japon from Circa 1934 until 0.
Index of rarity in France : Rare (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 2364

See the complete technical specifications New window
Minolta Semi Minolta I

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Attention ! Ceci est un véritable Semi Minolta I...


En effet, la quasi-totalité des sources bibliographiques se trompent au sujet de cet appareil et appellent Semi I ce qui est en fait un Semi II du premier type.

Il y a pourtant un moyen simple de les différencier ; le bouton de déclenchement sur le capot.


Le Semi I se déclenche :

  • Soit directement depuis l'obturateur,
  • Soit au moyen d'un câble flexible monté sur le côté de l'obturateur
  • mais en aucun cas au moyen d'un bouton à gauche du viseur !

 

Quelques autres éléments sont aussi propres au Semi I :

  • Une plaque gravée, en demi-cercle, est vissée à la partie supérieure du corps de l'obturateur: le nom "Semi Minolta" ne laisse aucune ambiguïté. Vient ensuite le numéro de série, qui disparaîtra sur les Semi II, ceux-ci étant numérotés uniquement par l'optique.
  • Un petit disque métallique, visible sur la gauche de l'obturateur, s'incrémente à chaque appui sur le déclencheur. Des graduations correspondent aux numéros inscrits sur le papier protecteur de la pellicule, visibles par les regards inactiniques, qui s'arrêtent à 8. Compte tenu du format, on fait 16 photos ; comme le disque ne comporte que 4 graduations "entières", les choses se compliquent un peu... Les graduations entières sont 5/1, 6/2, 7/3 et 8/4, que l'on lit 1,2,3 et 4 au premier tour, puis 5,6,7 et 8 au second. Entre chaque valeur pleine s'intercale une demie graduation, qui correspond à la seconde photo que l'on fait sur un numéro, de la même façon que, lorsqu' on utilise les numéros dans les deux regards inactiniques, on fait une première photo en amenant le numéro dans la première fenêtre, puis une seconde en avançant ce même numéro dans la deuxième fenêtre. Pas forcément très simple à comprendre, et encore moins à expliquer, mais cela fait partie des joies d'un format entre-deux...

Cet exemplaire porte le numéro 2248. Il est équipé d'un obturateur Everset Crown E (sans armement donc). L'objectif est ici un Coronar Anastigmat Nippon 1:4,5 f=75 mm, n° 8424.