BREAKING NEWS[foca] universel bloqué par patrickJJ | Pentacon praktica bx20 par Aurelien Lrb | [majoral] agrandisseur solaire par Sylvain Halgand | Un petit tour à saint-bonnet... par Sylvain Halgand | [vds] magazines photo ...dern... par Daniel C | Du nouveau à nîmes par Rémy LECO | [photo-lux] agrandisseur sola... par Arnaud SAUDAX | Présentation aurelien lrb par Sylvain Halgand |
Pentax K2 DMD favori envoyer Print
Photos by VB text by Sylvain Halgand. From the collection of VB
France Version française

Chronology of the Pentax brand  New window

Manufactured in Japon from 1976 until 0.
Index of rarity in France : Rare (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 4322

See the complete technical specifications New window
Pentax K2 DMD

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

L'Asahi K2 DMD est une nouvelle version motorisable de I’Asahi K2 bien connu.

Il comporte toutefois quelques différences par rapport à son prédécesseur ; la valeur du diaphragme en particulier est rappelée dans le viseur par un renvoi optique dans une fenêtre, à la partie supérieure du cadre. La plage centrale de microprismes a été remplacée par un télémètre à champ coupé, entouré par une couronne de microprismes, puis par une couronne dépolie. Un indicateur dans le viseur passe du blanc à l’orange pour avertir de l’emploi du Correcteur volontaire d’exposition ; très bien !Un volet obturateur d’oculaire permet d’éviter les entrées de lumière parasite lorsque l’appareil est sur pied. Le contrôle de charge des piles se fait automatiquement à chaque déclenchement. En cas d’insuffisance, survient un blocage complet de l’appareil qui avertit de devoir changer les piles. Enfin, et surtout, il est possible d’utiliser le levier de relevage manuel du miroir pour effectuer une mise en mémoire volontaire de l’exposition.

Voici enfin, après le Chinon CE Il Mémotron, un appareil qui incorpore à la fois une mise en mémoire pour les "utilisations sur le terrain", et un correcteur volontaire, de surcroît rappelé dans le viseur, pour les utilisations "au banc"  (reproduction de textes sur fond blanc, par exemple) ou les prises de vues de théâtres (personnage éclairé par un spot)... Nous allons finir par croire que nos récriminations réitérées ont portés leur fruits. Bravo Pentax !

Les autres modifications portent sur les possibilités nouvelles apportées par le moteur : contact électrique asservissant la cadence moteur à la vitesse d’obturation en mode de fonctionnement Auto, couplages mécaniques d’entraînement et de déclenchement, contacts directs de raccordement automatique du dos DATA MD, et interrupteur mettant ou non sous tension le système DATA, sous la semelle du boîtier Re-bravo, Pentax !
Le nouveau moteur est très compact, et se visse. Regrettons que l’alimentation se fasse par poignée, et non par boîtier horizontal sous la semelle, beaucoup plus pratique, en particulier en reportage avec deux boîtiers. Un large sélecteur rotatif permet de choisir entre le vue par vue ou les séquences, entre 1 image toutes les 2 secondes et 2 i/s environ dans le meilleur des cas. Rappelons la sécurité constituée à ce propos par l’asservissement de la cadence à la vitesse d’obturation choisie. Un levier à verrou de sécurité permet de débrayer l’avance du film. Un compteur gradué de 0 à 36 permet, grâce à une molette de réglage,de déterminer préalablement la durée d'une séquence, ou d’assurer, réglé sur 20 ou 36, l’arrêt du moteur en fin de film. Le bouton déclencheur est situé sur le sommet de la petite poignée anatomique remontant le long de la partie droite du boîtier. L’alimentation est assurée par 12 piles 1,5 V type AA ou par accus Cd-Ni contenues dans une grande poignée fixée verticalement sous le moteur Un fil permet éventuellement de la placer dans la poche. Un sélecteur au dos permet également le réglage de la cadence par le poussoir incorporé à la partie supérieure de la poignée. Astucieux.
Il restera à développer une alimentation compacte pour faire de cet appareil automatique l’un des plus homogènes, des plus complets et plus maniable du marché.

 

(Présentation par Phot'Argus, lors de la Photokina 1976)