BREAKING NEWSBon anniversaire eric (carlhan) par Eric Carlhan | Un petit tour à saint-bonnet... par Rémy LECO | Et après, c'est chelles ! par Rémy LECO | Pentacon praktica bx20 par Aurelien Lrb | Glisy, of course ! par Rémy LECO | Du nouveau à nîmes par Rémy LECO | Muni74 sur lbc par Nicolas S | [foca] universel bloqué par patrickJJ |
Premier Instrument Kardon favori envoyer Print
Photos by - text by PHP/JLP. From the collection of -
France Version française

Chronology of the Premier Instrument brand  New window

Made by () 1945 to () 1954.
Index of rarity in France : Rare (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 4421

See the complete technical specifications New window
Premier Instrument Kardon

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Source "300 Leica copies" par Pont et Princelle.

Durant la seconde guerre, la filiale américaine de Leitz est contactée par l'US Signal Corps pour la fabrication de plusieurs milliers de Leica IIIa. N'étant pas en mesure de les fabriquer, Leitz sous-traite avec une société d'appareillage électrique, la Premier Tool & Instrument Corporation, et lui accorde une licence. Cette société est dirigée par Peter Kardon, né à Odessa en 1886. Pour réussir à tenir ses engagements, il simplifie certains composants de l'appareil. Les premiers Kardon sont près à sortir alors que la guerre prend fin, et l'armée annule sa commande. Kardon décide vendre son appareil sur le marché civil, en 1947. Hélas pour lui, les "vrais" Leica reviennent aux USA. Le Kardon est très cher et n'a pas d'arguments à opposer à un vrai Leica. Les ventes s'effondrent. Kardon ne jette cependant toujours pas l'éponge. Il profite des débuts de la guerre froide pour modifier son appareil et le "durcir", afin de répondre à des normes de résistance au froid et au chaud. Les boutons de commande sont même modifiés afin que l'appareil puisse être utilisé avec des gants. Les premiers exemplaires sortent en 1948, année du décès de Kardon. L'armée commande quelques centaines d'exemplaires, qui seront livrés jusqu'en 1954. Quelques exemplaires seront vendus à des civils.

Ensuite, Premier abandonnera le secteur de la photographie et deviendra le Harmon Kardon qu'on connaît de nos jours.