BREAKING NEWSTd confinement (3ème 2020) par Jean-Paul H | Présentation et question par Sylvain Halgand | Bon anniversaire gilles (péris) par Renaud LAEMMLI | F ou pas f par Arnaud SAUDAX | Besoin de votre aide pour fai... par ericeric | Bon anniversaire michel (perie) par Michel Perie | [yashica] mat 124g - pb de ce... par philippe fene | Se présenter par Jacques Bratieres |
Photo-Hall Chambre Folding Perfect N° 3
France Version française
Photos by PF text by PF. From the collection of PF. Last update 2020-06-17 par Sylvain Halgand.

Manufactured or assembled in France from (Circa) 1909 to (Before) 1928.
Index of rarity in France: Rare (among non-specialized garage sales)
Inventory number: 7058

See the complete technical specifications
Chronology of cameras Photo-Hall 
However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Petit historique de ce  "Modèle spécial du Photo-Hall, modèle déposé"

Au catalogue de 1899 figurent trois modèles de cette chambre Folding "Perfect", numérotés de 1 à 3, caratérisés par différentes finitions, noyer ciré, acajou verni et acajou gainé maroquin et par trois formats, 9 x 12, 13 x 18 et 18 x 24. 

A ces neuf versions de base il faut ajouter quatre choix d'objectifs (trois pour la numéro 3). On se trouve donc face à 33 versions possibles de cette chambre. Si dans ce même catalogue la numéro 3 est présentée avec un magasin à 12 plaques et un obturateur central, celui de 1900 précise que la numéro 1 peut être livrée sur demande avec ce même magasin à plaques. Il est donc probable que chaque version pouvait être livrée avec un magasin ou des châssis à rideau.

C'est en 1909 que le porte-objectif de la version en acajou reçoit des raidisseurs latéraux (moyennant un supplément de 55 Frs...) tels qu'on peut les voir sur le modèle présenté ici. La filiation de ce procédé avec le Folding Block-system de Gaumont apparu une dizaine d'années auparavant ne fait guère de doute, d'autant que Photo-Hall propose en même temps une version carrée avec cadre reversible de sa Folding Perfect, comme les Gaumont.

En 1918 la "Folding Perfect" ne porte plus de numéro, elle est en noyer ciré en deux formats (9 x 12 et 13 x 18) ; il semble que ce soit après les années 20 que l'objectif Photo-Hall Anastigmat passe de F/6,8 à F/6,3.

En 1928, on la retrouve sous l'appellation "Folding Touriste Perfect" en deux formats, 10 x 15 et 13 x 18 et à partir des années 30 la dénomination "Folding Perfect" regroupe des appareils folding "traditionnels", et non plus des chambres.

La chambre présentée ici

Il s'agit donc  d'une numéro 3 en version 13 x 18. Elle est en acajou verni entièrement gainée maroquin, sans magasin, avec deux écrous de pied et deux niveaux à bulle qui permettent les prises de vue en portrait ou paysage, accompagnée de 3 châssis à rideau mais n'a pas de viseur "à double effet" (égaré?) comme indiqué dans les descriptions catalogue. Deux attaches métalliques en partie supérieure permettaient de fixer une courroie de cou. Elle possède encore son sac de rangement en toile, avec une belle pastille intérieure marquée "Photo-Hall, 5 rue Scribe, Paris". Son poids de 1700 grs (sans obturateur ni objectif), correspond exactement à la description du catalogue de 1899.

La platine est à décentrement vertical et horizontal, limité toutefois dans ce cas par les raidisseurs latéraux. Les deux vis supérieures permettent d'immobiliser le chariot sur la queue. Elle est équipée d'un objectif en laiton Photo-Hall Anastigmat à diaphragme à iris qui ouvre de 6,8 à 72, (numéroté 6127) monté sur un obturateur Thornton-Pickard (1/15, 1/25, 1/40, 1/60, 1/80 et P) encore muni de son adorable pompon rouge et parfaitement opérationnel après réglage. L'abattant est en aluminium gainé et protège l'objectif en position fermée. Un index de mise au point porte les mentions, supposées en mètres,  2, 3, 5, 10, Horizon. Le chariot à crémaillère va au-delà de la marque des 2 m, et la mise au point minimale mesurée est de 75 cm.

Comme pour les chambres Gaumont, l'ajustement des châssis n'est pas à coulisse mais à encastrement pour une étanchéité optimale. Ils se substituent aisément au dépoli grâce à une rainure en partie basse qui se positionne sur une languette métallique de la largeur de la chambre, tandis qu'un cliquet les immobilise en partie supérieure.

Autre détail : la forme trilobée de la patte d'appui du ressort de maintien des abattants est semblable à celle des chambres Jousset. Faut-il en déduire une filiation?

C'est un bel appareil, à la finition très soignée et au poids respectable de plus de 2 Ko lorsqu'elle est complète avec obturateur et objectif. Les châssis à rideau, en acajou eux aussi et fruitié noirci, sont encore remarquables de fluidité. Sa ressemblance avec les Gaumont Folding Block-system est assez frappante.

Photo-Hall Chambre Folding



Photo-Hall Chambre Folding