BREAKING NEWSTd confinement (3ème 2020) par Jean-Pierre Fantone | [yashica] mat 124g - pb de ce... par ROCHEVALIER Michel | [krasnogorsk] zenit le 12xp e... par Thierry L | [hermagis] folding mais quel ... par Stéphane Bouchet | [pipon] détective, quel mod... par Weber jean francois | Accessoires et appareils a de... par Jacques Bratieres | Olympus om2 sp roue des asa b... par Jacques Bratieres | Demande d'identification 2 pe... par Edouard P |
Photo-Hall Perfect Détective N° 3 Carré à décentrement
France Version française
Photos by AS text by AS. From the collection of Maison de la photo de St-Bonnet. Last update 2019-05-04 par Eric Borel.

Manufactured or assembled in France from (Circa) 1902 to (Circa) 1903.
Index of rarity in France: Infrequent (among non-specialized garage sales)
Inventory number: 7219

See the complete technical specifications
Chronology of cameras Photo-Hall 
However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Les détectives en format "paysage" ne sont pas courants, et si en plus ils disposent du décentrement, ils sont plutôt rares... On peut voir un de ses frères, en format "portrait", à la marque Henri Barby qui en est le constructeur.

Il est identifié par un embossage dans le maroquin de la porte arrière : "PERFECT DETECTIVE * MARQUE DÉPOSÉE * PHOTO-HALL. PARIS". On le trouve comme variante du Perfect Détective N° 3 dans le catalogue d'avril 1903. Comme cette date correspond à la liquidation de la société Barby, sa période de diffusion a dû être très brève.

Les catalogues signalent que l'objectif est amovible, et qu'avec la bague vendue en option on peut le monter sur une chambre 13 x 18, avec une couverture complète en diaphragmant suffisamment. La numérotation des diaphragmes, de 2 à 162, correspond à la numérotation Zeiss Ancienne. (En numérotation moderne, environ de 7,7 à 64.) La mise au point, qui descend à 150 cm, se fait grâce à une monture hélicoïdale. Cet objectif, un anastigmat rapide, porte une signature illustre : "F. L. Chevalier"... mais qui n'a rien à voir avec Charles, Vincent ou Arthur...

L'anneau sur le haut sert à l'escamotage des plaques. Bien que le mécanisme de tous ses détectives soit sur le même principe, Barby avait de nombreuses façons de faire tomber les plaques. Le mécanisme d'armement est tout à fait original et permet de reconnaître la fabrication de Barby, et de plus, sur cet exemplaire, le monogramme formé des lettres H et B entrelacées est frappé sur la pièce assurant l'armement de la guillotine.

Comme les autres fabrications de Barby,  ce détective est d'une très bonne fabrication et jouit d'une bonne finition. 

Photo-Hall Perfect Détective N° 3



Photo-Hall Perfect Détective N° 3

Photo-Hall Perfect Détective N° 3

Photo-Hall Perfect Détective N° 3

Photo-Hall Perfect Détective N° 3