BREAKING NEWS[berthiot c.] objectif à i... par Jacques Bratieres | Abbas by abbas par Jacques Bratieres | [canon] ae1 pb obturateur ? par Sylvain Halgand | Erreur d'identification par Sylvain Halgand | Signaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand | [derogy] objectif complet ou ... par Weber jean francois | Noveau sur le forum par ROCHEVALIER Michel | Folding kodak par Sylvain Halgand |
Murer et Duroni Express Newness F (Serie II) favori envoyer Print
Photos by PF text by PF. From the collection of PF
France Version française

Chronology of the Murer et Duroni brand  New window

Manufactured in Italie from Circa 1900 until Circa 1900.
Index of rarity in France : Peu courant (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 7241

See the complete technical specifications New window
Murer et Duroni Express Newness F

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Cet "Express Newness F" fait partie de la série II, fabriqué en contre-plaqué de noyer recouvert de maroquin. Estampé au dos dans la cuirette il porte le numéro F 1487. L'objectif rectilinéaire, sans marque, porte le même numéro, visible après avoir ouvert la façade de l'appareil.

Ce détective se caractérise par un système de réglage de la distance de prise de vue par insertion de lentilles devant l'objectif au moyen d'un levier situé sur le devant de l'appareil avec quatre repères en mètres : 1, 3, 5 et 6. Un petit têton fait face à chaque repère et permet d'immobiliser le levier sur la distance choisie.

On retrouve ce même système pour le choix des diaphragmes marqués 1 (la plus grande ouverture), 2, 3 et 4 (la plus petite), le deuxième levier étant symétrique au premier.

On choisit entre la pose et l'instantané qui dispose de deux vitesses, Rapide et Lent. Chaque viseur est muni d'un cache articulé et on dispose de deux écrous de pied au pas du Congrès.

Il faut signaler que la face avant s'ouvre complètement, ce qui donne un accès très aisé à l'objectif et au système d'obturation dont la tension des ressorts peut ainsi être révisée facilement.

En revanche, les petits verrous en tôle mince qui ferment aussi bien la face avant que le dos forment des protubérances qu'il est facile d'accrocher involontairement. Ils sont d'ailleurs souvent tordus. Sur d'autres modèles ils seront remplacés par des boutons dissimulés sous le revêtement.

Le compteur de vue dégressif consiste en une simple lame de ressort qui vient se détendre au fur et à mesure que les plaques sont escamotées.

Il n'y ni armement ni sécurité contre une double exposition, l'escamotage des plaques n'étant pas automatique.

D'après François Boisjoly la maison PHOTO-LUX à Bordeaux était tenue par un photographe du nom de Henry MARES qui a exercé entre 1899 et 1921.

 

Murer et Duroni Express Newness F