BREAKING NEWS[lumière] lumireflex par Françoise | Bon anniversaire renaud (laem... par Weber jean francois | Bon anniversaire bernard(ladr... par Bernard Ladroue | Second td 2020 par Matthieu F | Praktiflex par Michel-DK | Wedena par Sylvain Halgand | [canon] 7 et objectifs russes par Jean-Pierre Fantone | [foca] standard par Michel mangocan |
Pentax Optio 330RS favori envoyer Print
Photos by text by Sylvain Halgand. From the collection of -
France Version française

Chronology of the Pentax brand  New window

Manufactured in from 2002 until (After) 2003.
Index of rarity in France : Frequent (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 8514

See the complete technical specifications New window
Pentax Optio 330RS

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Le 330RS est une évolution du 330. Son aspect évolue, une pointe de couleur fait son apparition autour de la base de l'objectif.

Au rang des fonctionnalités intéressantes et inédites, il faut retenir la possibilité de se créer une configuration personnalisée que l'appareil adoptera ensuite, par défaut, dès son démarrage. Il permet aussi de prendre des photos en stéréo, et est vendu avec une visionneuse pour pouvoir les regarder avec l'effet de relief.

La prise de photo en relief

Elle n'est possible qu'en utilisant l'écran comme moyen de visée. Après avoir sélectionner le mode adéquat, la moitié droite de l'écran devient noire, alors qu'à gauche un quadrillage permet de cadrer et de centrer le sujet. Il faut déclencher une première fois, la partie droite de l'écran devient active et à gauche, l'image reste figée telle qu'elle vient d'être prise. Il faut déplacer légèrement l'appareil pour retrouver à droite, le même cadrage qu'à gauche, puis déclencher. Seul l'appareil doit se déplacer latéralement, mais la position du photographe doit rester la même. Ce moyen, qui nous ramène aux premières heures de la stéréophotographie, avant les appareils bi-objectifs, demande de la délicatesse, mais fonctionne très bien. Le procédé permet même de faire de l'hyper-stéréophotographie si on outrepasse les indications fournies par l'appareil pour la seconde photo.