BREAKING NEWSSecond td 2020 par Sylvain Halgand | [foca] standard par Michel mangocan | [rolleiflex] quel modèle et ... par Jean-Michel C | [canon] 7 et objectifs russes par Jean-Michel C | [houghton] ensign commando par Jacques Bratieres | Praktiflex par Patrice R | Signaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand | [foca] urc marine nationale par Jean-Pierre Fantone |
Nikon Coolpix 300 favori envoyer Print
Photos by text by Sylvain Halgand. From the collection of -
France Version française

Chronology of the Nikon brand  New window

Manufactured in from 1997 until (After) 1997.
Index of rarity in France : Rare (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 8600

See the complete technical specifications New window
Nikon Coolpix 300

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

6200 francs en 1997 ! 
C'est énorme pour un **** capable de fournir des images de 640 x 480 px, avec un capteur de 330 000 pixels.  J'ai mis *** car on ne peut pas vraiment parler d'appareil photo ; le Coolpix 300 est autre chose. Il ressemble à une grosse calculatrice dont l'écran tactile sert à viser, à regarder les images, mais aussi à écrire. Le Coolpix 300 est doté d'un stylet permettant d'écrire en script sur l'écran. Il y a un choix de trois couleurs d'écriture. L'écriture peut surcharger une photo, ou rester sans fond. Il permet également d'enregistrer des sons, comme un dictaphone.
C'est séduisant, mais en vérité, bien limité. La taille de l'écran ne permet pas d'écrire grand chose, et la restitution des écrits est fortement pixelisée. L'enregistrement sonore est d'une durée cumulée maximale de 17 minutes, donc pas question d'enregistrer un interview ou une réunion. La qualité de son est mauvaise. 

Coté photo, il n'y a aucun réglage et même pas de mise au point. C'est peu pour 6200 francs.

Cet appareil peut être branché à un téléviseur (mais PAL seulement). par un port série ou SCSI. 

 

Voici un bel exemple de convergence numérique, mais peut mieux faire...