Historique de Central Camera Co favori envoyer

Traduit à partir du site de From Central Camera Co:

 

Albert Flesch quitte sa Hongrie natale pour venir seul à Chicago alors qu'il a 13 ans. Albert ne porte pas seulement les espoirs de sa famille, mais aussi un petit agenda rouge durant son voyage. Dans celui-ci, il parle d'acheter un nouveau manteau d'hiver et rendre visite à ses proches le jour de son départ. Il décrit la vie à bord du bateau et son arrivée à Chicago, il vient pour vivre avec son oncle.

Des années plus tard, Albert Flesch débute sa carrière au département photographie de Siegel-Cooper, un des plus grands magasins du centre-ville à ce moment-là.

Grâce à cette initiation  à la photographie, il ouvre Centra Camera, un magasin, au 31 de la rue E Adams en 1899.

L'exposition de 1893 fait de Chicago  une ville de renommée internationale. En 1899, le centre de Chicago s'agrandit déjà avec des  constructions verticales de la première génération des grattes-ciel comme l'Auditorium Theatre au 430 S. Michigan Ave (de l'architecte Louis Sullivan) , et le quartier du Loop.

Mais les années 90 ne sont pas que joyeuses, et la dépression économique de 1893 touche le pays et la ville. C'est la grève Pullman et le Président Cleveland envoie la cavalerie pour faire stopper la grève.

L'année de la fondation de Central Camera marque le soixantième anniversaire de l'invention de la photographie.  George Eastman a révolutionné le marché avec les box Kodak, facile à utiliser, lancés en 1888.

Albert Flesch offre à partir de 1900,  un service innovant de développement  et introduit également un catalogue de vente par correspondance.

Du fait de sa croissance, Central Camera déménage en 1929 à son adresse actuelle, préalablement celle d'un magasin de pianos.