Historique de Jousset favori envoyer

Ce résumé historique est fondé sur les recherches bibliographiques et généalogique d’Étienne Gérard – (Ses publications sont diffusées par le Club Niépce Lumière)

Le 12 septembre 1838, l’Hospice de la Charité de Lyon reçoit un enfant abandonné au nom de Jousset. Il sera prénommé Pierre Antoine. (1838, année charnière pour la photographie…) Marié à Marie Louise Lasser (c.1845-1913), il a un fils en 1868, Gustave Pierre (1868-1956). Il est alors mégissier à Paris, peut-être installé au bord de la Bièvres… Un second fils, Émile Albert (1870- ?) deviendra architecte et construira l’usine Dumont (l’ébéniste de Bellieni) de la rue Bobillot en 1899 et un autre fils, Lucien (1873-1905), deviendra opticien. (Les deux derniers enfants, Alfred (1874-1920) et Célestine (1877- ?) n’ont pas laissé de traces.) Pierre Antoine Jousset, décède à Champigny-sur-Marne le 25 août 1900 à son domicile du 18, avenue Bel-Air, il est alors employé à la Ville de Paris.

Gustave Pierre Jousset naît le 23 juillet 1868 à Paris XV, 25, rue Pernet, au domicile de ses parents. En 1899, il est installé 20, place d’Italie comme représentant de commerce avec son frère Émile. Émile obtient alors la construction de la nouvelle usine d’Auguste Dumont (1863-1909) aux 20 et 22, rue Bobillot. Il est possible que ce soit ce contrat qui ait fait se rencontrer Gustave et Auguste. En 1901, Gustave habite 30, rue Bobillot, à quelques maisons de l’usine Dumont, et en 1902, il est fondé de pouvoir des Ets A. Dumont.
Le 13 janvier 1902, Gustave épouse Marthe Brochot originaire de Villiers-sur-Thonon, son témoin est Auguste Dumont.
Émile Robert Georges Jousset nait dans l’Yonne le 9 octobre 1902 et deviendra médecin.  André Louis Jousset naît le 13 mai 1904 et travaillera avec son père.

Suite à son mariage, Gustave, fondé de pouvoir chez son ami Auguste Dumont, devient agent de commerce. Quels rapports avec le constructeur Gaëtan Mattioli (1855-1933) ?
Mattioli est-il le constructeur des obturateurs de Dumont ? En tout état de cause, les similitudes entre la gamme des ‘‘Gamine’’ chez Mattioli et des ‘‘Indiscret Stéréo’’ chez Dumont démontre une relation entre les deux sociétés, sans doute Gustave Jousset est-il le trait d’union.
En 1907, Mattioli âgé de 52 ans souhaite trouver un repreneur. Au premier janvier 1908, il vend la totalité de son entreprise installée 7, rue Broca à Gustave Jousset et le parraine durant la première année. Ainsi, les obturateurs G. Mattioli deviennent les obturateurs G. Jousset. Le 17 mai 1909, Auguste Dumont, en villégiature à Montgeron, s’éteint brutalement à l'âge de 46 ans. Gustave Jousset reprend alors la production de la gamme des appareils pliants Indiscrets. En 1910, les bâtiments des Anciens Établissements Dumont sont repris par la société en commandite ‘‘Fouue’’. Au début des années trente, les Établissements Chotard s’y installeront.Jusqu’à la veille de la première guerre mondiale, Gustave Jousset continue les productions initiées par Mattioli et Dumont, et va élargir sa gamme avec la production d’obturateurs type « Guerry ».
Suite à la première guerre mondiale, Gustave Jousset relance ses activités. Il s’associe en 1922 avec la maison Hébert pour créer la maison Jousset & Hébert. L’association est dissoute dès 1924 et Jousset se spécialise dans la construction d’appareils folding 6,5 x 9 et 9 x 12, de châssis métalliques pour plaques ou Film-Pack, de pieds en métal et de pinces à développer dont ‘‘La Pince Idéale’’ brevetée par un certain Vincent Jousset en 1895. Il produit essentiellement pour des revendeurs et laisse anonyme une grande partie de sa production.
En 1926, son fils André travaille avec lui. Vers 1933, le siège de l’entreprise s’installe 93, rue de Gentilly, mais la production reste au 7, rue Broca.

Suite à la seconde guerre mondiale, l’entreprise renaît, au 93, rue de Gentilly, sous le nom « Anciens Établissements Jousset, Société Industrielle de Photographie et d’Optique ». Gustave Jousset semble laisser l’entreprise à ses enfants et plus particulièrement à son deuxième fils André.

La marque Kinax est déposée le 29 octobre 1945. La nouvelle société dépose de 1945 à 1950 quatre brevets autour de son appareil fétiche le Kinax.

Le brevet de 1945 est déposé sous le nom des Anciens Établissements Jousset, celui de 1948 sous le nom de la Société Industrielle de Photographie et d’Optique (IPO), et ceux de 1949 et 1950 le sont  au nom de la Société Kinax S.A.





Nouveaux objets Jousset sur EBAY FRANCE France

Nouveaux objets Jousset sur EBAY ROYAUME-UNI UK
Nouveaux objets Jousset sur EBAY ALLEMAGNE Allemagne
Nouveaux objets Jousset sur EBAY ETATS-UNIS USA