Historique de Kinax favori envoyer

 

Chronologie des Kinax

Ce tableau est le résultat du dépouillement d'un grand nombre de catalogues, notices et revues de France et d'ailleurs. Au travers des publicités et des articles, nous avons recensé les modèles de Kinax identifiables sans ambiguité. Il est possible que les périodes de distribution de certains modèles aient été plus longues que celles mentionnées ici, mais nous ne présentons que les certitudes.
Ce travail nous a permis de découvrir l'existence du Kinax Riviera, distribué aux USA. L'hypothétique Kinax 3D n'est pas mentionné.

La marque Kinax a été déposée le 29 octobre 1945 par la sarl Anc.Etabl. Jousset, Soc Industrielle de photographie et d'optique, 93, rue de Gentilly. Paris.

 

Kinax


En 1948/49, Kinax s'est appelé brièvement Kinax sarl. L'activité a cessé en 1958. En novembre 1952, Kinax SA a aussi une adresse aux USA. Elle était 145 east 32 St, New York.

En cliquant sur le nom des modèles, vous pourrez accéder à la page correspondante
 

  1946 1947 1948 1949 1950 1951 1952 1953 1954 1955 1956 1957 1958
        Baby    
6,3       Cadet Junior  
                Alsace      

          Major  
  Kinax I Senior  
  Kinax II   Kinax Spécial      
            Kinax III    
4,5         Provence      
          Picardy      
              Ardennes        
                Riviera        

3,5       Super Kinax Super Kinax III    
                Normandy        

6 x 6             Babyflex      
            Kinaflex      
                           
IPO >>

                   
    Kinax Sarl >>

                 
      Kinax SA >>

        copyright : Sylvain Halgand / P. Guillemet


 

Kinax compléta sa gamme d'appareils photo en vendant également des agrandisseurs. Je suis toutefois incapable de dire s'il s'agit de construction ou seulement de distribution. Peut-être que la connaissance de la signification de PMP lèverait ce doute.




Trifokinn
Photo-Plait 1949 - 52
Kinax Pmp
Photo-Plait 1949 - 52 : dans le catalogue 1949, le nom Kinax n'est pas mentionné

Nomenclature Kinax

Kinax utilisait une nomenclature pour désigner ses appareils photo et leurs accessoires. En voici un extrait :



BOPOR Bonnette à portrait
KIA Filtre jaune pour émulsions ortho, coefficient 2
KIAB Filtre jaune-vert pour émulsions panchro, coefficient 2
KIB Filtre vert pour émulsions panchro, coefficient 3
KIC Filtre orangé pour émulsions panchro, coefficient 5
KID Filtre rouge pour émulsions panchro, coefficient 8
KIDI Kinax II avec Objectif Saphir Boyer ou Flor Berthiot 4,5 et obturateur de 1/10 à 1/150
KINARE Kinax II avec Objectif Saphir Boyer ou Flor Berthiot 4,5 et obturateur de 1/10 à 1/150 avec retardateur
KINI F Kinax I avec objectif anastigmat Kinn 1:4,5 F=105 mm et avec prise synchro-flash
KINIR F Kinax I avec objectif anastigmat Kinn 1:4,5 F=105 mm et avec prise synchro-flash et obturateur à retardement
KIO Filtre bleu pour émulsions panchro employées en lumière artificielle, coefficient 15
KIPOR Lentille pour portrait
KISPE Kinax II avec Objectif Boyer ou Flor Berthiot 4,5 et obturateur de 1 seconde au 1/350 avec retardement. Existe aussi avec objectif Angénieux (type U1)
KISPE F Kinax II avec Objectif Berthiot 4,5 ou Angénieux 4,5 ou Boyer Saphir 4,5 obturateur de 1 seconde au 1/350 avec retardement et prise synchro-flash
KISPEB Kinax II avec Objectif Flor Berthiot bleuté 4,5 et obturateur de 1 seconde au 1/350 avec retardement
KISPEB F Kinax II avec Objectif Flor Berthiot 4,5 ou Saphir Boyer 4,5 traités, et obturateur de 1 seconde au 1/350 avec retardement et prise synchro-flash
KIV Filtre UV
PARKIN Parasoleil
KIOR Objectif anastigmat 6,3/100 mm



La pellicule Ytax préconisée par Kinax était fabriquée par Bauchet, ainsi que le prouve ce dépot de marque.
 

Ytax
 
 

Panorama de la fabrication d'un appareil-photographique 6 x 9
 

 

Ateliers de montage
Vue partielle d"un des ateliers de montage




Le XXIème Salon de la Photographie va s’ouvrir. Il porte le témoignage de magnifique effort de l’industrie française de la photo et du cinéma, et de l’optique, pour rattraper et dépasser parfois le niveau de la qualité des appareils les plus réputés du monde. 
La période des matériaux de remplacement est passée pour nos industriels: machines-outils, matières premières sont de nouveau à leur disposition. Conséquence: perfection dans la fabrication, développement considérable de la production qui atteint maintenant le chiffre de milliers et de milliers d’appareils vendus, tant en France qu’à l’étranger. 
Cessons donc pour un instant de nous complaire dans l’admiration de tout ce qui se fait à l’étranger, dans des redites de faits attristants; car n’oublions pas que nous avons aussi des motifs de fierté: le relèvement, le développement suitede nos industries parmi lesquelles il y a lieu de citer tout-particulièrement les industries de la photo, du cinéma et de l’optique dont la production de haute qualité reconnue de tous orne non seulement les vitrines do nos magasins, mais constitue également par son exportation un élément intéressant de la balance commerciale de nos comptes avec l’étranger. 
Le mornent nous semble donc opportun de donner à nos lecteurs une description rapide des problèmes que pose la fabrication d’un appareil 6x9. 

Pour ce faire, nous avons été visiter à Montreuil, répondant à une invitation de la Direction de la Société Kinax, l’usine moderne où se fabriquent les appareils Kinax.

Tout d’abord, qu’il nous soit permis de rendre hommage aux créateurs de cette usine, aux hommes d’action méthodiques et audacieux, MM. Hamelle, Contet et Jousset, qui ont osé, dès la cessation des hostilités, malgré les difficultés du moment — rappelez-vous, c’était à l’époque des bons-matières — entreprendre sur des bases modernes la fabrication en grande série de ce format d’appareil si populaire, le 6x9. 
Entouré de techniciens spécialisés, d’une maîtrise de valeur, d’ouvriers qualifiés, d’un service commercial compétent, l’usine de Montreuil est devenue, par étapes, une importante usine qui compte plus de 600 ouvriers et qui, s’ajoutant aux nombreuses et importantes usines modernes, elles aussi, existant déjà, accroît encore la puissance de l’industrie française de la Photographie, dont le XXI° Salon de la Photo, du Cinéma et de l’Optique fournit le témoignage. 

Voyons comment se fabrique un appareil 6x9 :

Quand nous aurons dit qu’un appareil Kinax sans obturateur est composé de 296 pièces, l’obturateur de 122, soit un total de 418 pièces auxquelles il convient d’ajouter 97 vis et rivets, que l’exécution de l’ensemble des pièces représente 2.800 opérations, et que, pour l’appareil seul, il existe une chaîne de 46 postes différents de montage, pour l’obturateur 22 postes, qu’une pièce chromée polie nécessite 11 opérations et qu’enfin le matériel utilisé tant pour la fabrication des pièces proprement dites que pour l’outillage nécessaire à cette fabrication réclame l’utilisation de 22 presses d’une puissance de 10 à 70 tonnes, 35 fours de précision et 8 batteries de perceuses à branches multiples. 
Et qu’à ce matériel il convient d’ajouter certaines machines spéciales telles que les machines Cridan, permettant d’une seule passe d’obtenir un filet intérieur et extérieur de l’obturateur, et que la fabrication de l’outillage rend nécessaire l’emploi de machines de précision à usages multiples, étaux limeurs, ainsi que rectifieuses planes et cylindriques et toute une série d’appareils de contrôle, comparateurs, etc. de haute précision, certains donnent une précision du micron. Et pour situer l’importance de la surface des locaux, nous ajouterons que les ateliers sont éclairés par plus de 1.200 tubes fluorescents. 
Nous voyons ainsi que ces premières indications, ces chiffres ont déjà leur éloquence et posent le problème de la fabrication. 
On conviendra qu’il n’est pas possible d’entrer dans les détails de la fabrication des multiples éléments qui, contrôlés, montés suivant un ordre rigoureusement établi et revérifiés constitueront un 6x9. Plusieurs numéros du Photographe’ seraient nécessaires. Nous devons donc, comme nous le disions plus haut, nous limiter. Notre intention est de donner une sorte de panorama schématique des différentes phases de la fabrication en faisant appel à la photographie qui, mieux qu’une savante description, montrera et soulignera la puissance et la variété de l’outillage, le rôle de la main-d’oeuvre, particulièrement dons les opérations de montage et de contrôle. 


Panorama



Suite

COMMENT NAIT UN APPAREIL. COMMENT SE PERFECTIONNE UN APPAREIL. 

C’est essentiellement le rôle du Bureau d’études qui d’après le projet exécuté par l’ingénieur en chef du Bureau d’études, établit les détails des dessins nécessaires à l’exécution d’un prototype exécuté à l’atelier des prototypes dépendant du bureau d’études — examen critique du prototype — modifications s’il y a lieu, exécution du prototype définitif. Même processus pour les modifications apportées au modèle existant. 

PREMIER STADE DE FABRICATION. 

Etablissement de la liasse de dessins par les soins du bureau d’études destiné au bureau des méthodes qui est chargé de la préparation des gammes de fabrication pour toutes les pièces: ces gammes comportant la suite des opérations à exécuter — cisaillage des bandes, découpage, emboutissage, perçage, taraudage, tournage, vernissage, chromage, contrôle, etc. — ainsi que les renseignements indiquant la matière à employer, les différents ateliers où doivent circuler les pièces au fur et à mesure de leur élaboration, le traitement thermique, les stades de contrôle, l’outillage employé, etc. 
A ce moment intervient le service du planning qui a un rôle extrêmement important à jouer puisqu’il a pour mission de préparer des commandes pour lancer dans la fabrication en atelier et dans les délais fixés par le service des méthodes, les différents éléments qui rentrent dans la fabrication d’un appareil. Le service planning dirige également en atelier les commandes pour une série d’essais, d’une centaine de pièces Cette commande sert à rôder l’organisation des différents services et à mettre au point les chaînes de montage. 

EXECUTION. 

Le service outillage, d’après les plans reçus par le bureau d’études, exécute les différents outils nécessaires à la fabrication du type d’appareil arrêté par le bureau d’études. Cette exécution nécessite l’emploi de différentes machines : 

Suite


suite

Raboteuse : pour rabotage des plaques semelles, porte-poinçon, matrice, contre-plaque, ébauche des poinçons etc .. (photo n°2) 
Fraiseuse: finition des poinçons, matrices, dégagement, etc. (photo n° 1) etc. 
Tourexécution des poinçons ronds, colonnes de guidage, 
Machine à limerpréparation des matrices, pièces de formes, etc. 
Scie à ruban: sciage des plaques. 
Rectifieuse: affûtage des matrices, poinçons, plaques, etc. 
Les ajusteurs terminent les pièces, ajustent les différentes parties des outils et les mettent au point pour les premières pièces (photo n° 3). 

L’outillage terminé, on procède à la fabrication proprement dite. Dès réception des commandes en atelier, le métal est sorti du magasin-matière et livré en atelier sous forme de barres pour les pièces tournées et de planches pour les pièces découpées. 
Les barres sont dirigées à la section des tours où les pièces sont usinées sur des tours automatiques, ou semi-automatiques (à tourelle revolver). A cette section se rattachent les machines à fileter usinant les pièces venant du tour. La section tours reçoit aussi des pièces venant de fonderie, exemple: 
platine et boîtier d’obturateurs (photo n° 5). 
Les planches dès réception en atelier sont cisaillées à largeur déterminée pour les différents outils. 
Les bandes de métal sont découpées en flan, poinçonnées, cambrées, embouties suivant les opérations mentionnées sur les feuilles de gammes (photo n° 6). 

suite

Les pièces venant du tour ou des presses sont dirigées s’il y a lieu, au perçage où sont exécutés les trous de précision (fig. 4) sur calibre. 
Après les différents stades de fabrication, les pièces sont dirigées sur les ateliers de décor, chromage, vernissage où les pièces sont vernies au pistolet, puis cuites et séchées selon les derniers procédés modernes au four infra-rouge (photo ci-dessous). 
Les pièces terminées et décorées sont méthodiquement classées et emmagasinées dans des magasins et c’est le service du planning qui débloque une quantité déterminée de pièces à diriger vers les différents ateliers de montage.

MONTAGE ET VERIFICATION. 

suiteLes appareils reçus en pièces détachées sont maniés par cinq ensemble. Exemple: soufflet, boîte intérieure, articulations, abattant, etc, suivant le processus mentionné sur les gammes de montage puis assemblés les uns les autres pour obtenir l’appareil terminé. 
La photo n° 11 montre l’importance que l’on parte à obtenir le parallélisme de la plaque porte-obturateur de roulement du film (fig. 10) le tirage mécanique est déterminé au montage de l’optique. 
Les appareils montés sont dirigés sur la mise au point où les objectifs sont adaptés sur les fûts donnant ainsi à l’appareil son état définitif — les objectifs sont passés au collimateur (fig. 9) pour déterminer leur tirage optique et sont rangés en long (normal) et court pour être appairés avec les fûts correspondants. L’appareil est ensuite mis au point au collimateur (fig. 8). L’appareil terminé passe au contrôle final où il est rigoureusement vérifié comme aspect, fonctionnement, et dirigé vers le service d’emballage qui place les notices afférentes à l’appareil et les diverses étiquettes, et remet enfin l’appareil emballé au magasin de vente. 
C’est au service de la fabrication des objectifs que les différents éléments des viseurs sont travaillés optiquement.

Les indications qui précèdent, les documents photographiques que - nous reproduisons bien que ne donnant qu’une idée imparfaite de l’importance de l’usine, que nos lecteurs veuillent bien se reporter à l’énumération donnée plus haut, des machines-outils utilisées fournissent aux utilisateurs la certitude que la fabrication des appareils photographiques est exécutée dans les usines françaises avec la méthode, l’outillage, la précision et les moyens de contrôle les plus modernes qui rivalisent sans conteste avec ceux des usines étrangères les plus réputées. 

PHOTOS DUBURE. 
Documentation KINAX. 
 




Nouveaux objets Kinax sur EBAY FRANCE France

Nouveaux objets Kinax sur EBAY ROYAUME-UNI UK
Nouveaux objets Kinax sur EBAY ALLEMAGNE Allemagne
Nouveaux objets Kinax sur EBAY ETATS-UNIS USA